Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste

2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online

3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.



GRATUIT !
Téléchargez le livre
JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE
(10.000 ventes à 40€).
Le lien est ici



----------------------------------------------------


ME SUIVRE PAR EMAIL 
4 THEMATIQUES



==> VIVRE (sens de la vie - oublier le temps qui passe - créer avec passion - se libérer du socialisme asservissant) 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-vivre/



==> BUSINESS ONLINE (enrichissement, l'entrepreneuriat, la création de valeur économique, la vente digitale, la productivité, l'automatisation)  
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-business-online/




==> FINANCE (trading investissement macro économie / niveau intermédiaire ou expert) 
 http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-finance/



==> EXPATRIATION (comment fuir et vivre sur la planète terre en oubliant la notion de pays) 
 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-expatriation/

.

charlesjungle
charleshongkong

promospeciale

Rêves brisés d'européens perdus - relance par la rigueur...

Audience de l'article : 4713 lectures
Nombre de commentaires : 19 réactions

 

Alors aujourd'hui, un nouveau sondage réalisé auprès de 26.593 personnes nous révèle, attention, que les européens souhaitent concilier relance et austérité budgétaire.

En fait, la moitié pensent qu'on peut réduire les dépenses publiques, donc réduire le poids du PIB publique et en même temps, dépenser dans de la relance, donc en augmentant le poids du PIB publique.

Si ce n'est pas de la bonne branlette européenne, cela y ressemble beaucoup. Bon attention, il s'agit d'un Eurobaromètre (donc une euro branlette) réalisée par TNS opinion qui j'espère, s'en ait mis pleins les fouilles, vu que leur truc est assez violent d'intelligence. En outre, c'est le parlement Européen qui a rendu publique cette renversante enquête, donc une caution au-dessus de tout soupçon... quoique personne manifestement n'ait été troublé sur le fond du sujet... 

Bon en toute logique, à la base, notre monde est bâti sur un modèle binaire. Si vous avez chaud, vous n'avez pas froid. Si il fait noir, il n'y a pas de blanc et... si vous dépensez beaucoup, vous n'économisez rien du tout et vous ne réduisez pas les déficits.

Mais les Européens, la logique binaire, cela semble vraiment leur péter les noix. Du coup, ils se sont dits qu'ils allaient solutionner les problèmes économiques en mettant du chaud et du froid, mais sans obtenir du tiède neutre en bout de piste.

Ils sont 13.000 éclairés sur 26.000 à penser de la sorte. Et selon les scientifiques de l'euro branlette, c'est représentatif de l'opinion de 500 millions de personnes.

En analyse pur, je crois qu'il faut conclure que les Européens sont vaguement pas du tout intéressés par l'économie, qu'ils ne comprennent pas grand chose et qu'en plus, ils n'ont plus aucun espoir...

Charles Dereeper

www.charlesdereeper.com

Poster un commentaire

19 commentaires

  • Lien vers le commentaire yves vendredi, 25 mai 2012 03:42 Posté par yves

    Cette branlette s'appelle la RILANCE, Copyright 2010 Christine Lagarde, la grosse nouille au FMI (à {{F}}ond la {{M}}ain à l'{{I}}ntérieur du sac des épargnants). Son prédécesseur, lui, n'était pas un branleur, on en a la preuve ADN tous les jours.

  • Lien vers le commentaire pylu jeudi, 24 mai 2012 17:58 Posté par pylu

    Restons positif, cela pourrrait aussi signifier que 50% des européens sont parfaitement conscient qu'il y a un nombre incroyable de fonctionnaires parasites et de dépenses de fonctionneement plus que douteuses et que la question posé de cette manière ne permets pas de savoir si ce sont les mêmes 50% qui voudrait tout simplement que leurs impots soient réduit et réorienté au développement économique de leur pays et non dilapider dans le l'EPI et la plétore de crétins d'Etat...
    C'est peut-être optimiste mais cela m'évite d'imaginer que la majorité de mes contemporains seraient franchement des imbéciles.

  • Lien vers le commentaire pascal mercredi, 23 mai 2012 21:07 Posté par pascal

    Autre contradiction: une majorité de Grecs veut rester dans l'EURO et échapper à l'austérité.
    Finalement ce n'est que vouloir le beurre et l'argent du beurre.
    inutile de faire un sondage pour savoir celà.
    cordialement

  • Lien vers le commentaire Vincent BENARD mercredi, 23 mai 2012 20:14 Posté par Vincent BENARD

    charles, l'orthographe, bordel !