Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Placements

Placements

La recherche de rendement pour nos patrimoines financiers est de plus en plus compliquée à concrétiser.

Les banques centrales ont lancé une énorme guerre au cash et à la rente. En clair, plus rien ne rapporte.

Il faut désormais prendre des risques et souvent travailler pour réaliser du rendement avec ses capitaux.

Objectifeco passe en revue toutes les possibilités offertes de placements et les idées d'investissement par rapport à cette problématique

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
conquerirlabourse

L'inde, une économie avec les meilleures perspectives - est ce la nouvelle Chine de demain ?

Audience de l'article : 2450 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 0 réactions
Votez pour cet article
(0 Votes) - Note : 0.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Combien de temps va durer le boom de l'économie indienne ?

Cette année (voire en 2016), l'Inde pourrait dépasser la Chine en terme de croissance. Les 10 dernières années, la Chine a augmenté d'environ 9,9% son PIB, suivie de près par l'Inde avec 7% à 7,4%.

On constate aussi que la croissance chinoise ralentit, ce qui n’est pas le cas de l’inde où l’économie se développe à vitesse grand V.

Parmi les grandes économies asiatiques, l'Inde aura probablement la plus forte croissance au cours de la prochaine décennie.

inde eco


L’Inde dispose donc de tous les éléments nécessaires pour battre la croissance chinoise.

De plus, d’énormes avancées ont été réalisées, notamment par la mise en place du dispositif de "responsabilité sociale des entreprises» (RSE). L’Inde est un des rares pays qui exige un prélèvement de 2% sur les bénéfices des sociétés. Cette collecte sera consacré à des projets « RSE ». Ce sont des projets qui visent à lutter contre la pauvreté, mais de manière innovante, comme par exemple faciliter la création d’entreprise aux plus démunis.



Comment réagissent les marchés face à cette croissance, ainsi qu’aux nouvelles mesures adoptées par le gouvernement ?



Lorsque le nouveau gouvernement Modi est arrivé au pouvoir en 2014, il y avait beaucoup d'espoir que les choses allaient changer très rapidement. Mais des problèmes sont encore présents en Inde, les résoudre du jour au lendemain c’est un peu mission impossible, la patience est donc nécessaire.

Sur le long terme, il y a de quoi être optimiste, parce que le gouvernement actuel a pris de sérieux engagements pour développer l’économie du pays.

Le grand nombre d'initiatives politiques qu’il entreprend ne se fait pas pleinement remarqué, car ces effets ne seront pas immédiats. L'impact se fera sentir sur le moyen terme.



Quelles sont ces initiatives ?

Le gouvernement est en train de réorganiser le système bancaire du secteur public entièrement. Le système bancaire, en particulier les banques détenues par l’Etat, détiennent beaucoup de mauvais prêts.

Donc, le gouvernement met en place un « Bureau du Conseil bancaire », cet organisme privé va permettre de gérer les banques de manière plus professionnel que l’Etat. Cela devrait amoindrir et pallier aux errances de mauvaise gestion et ainsi améliorer et assainir le secteur bancaire.

Autre initiative, un fonds national d'investissement pour l'infrastructure voit le jour. Le gouvernement va allouer environ 3 milliards $ par année et également lever des fonds auprès du secteur privé, tant sur le plan national qu'à l'échelle mondiale, et va investir massivement dans les infrastructures.

Les dirigeants ont vendu aux enchères des ressources de charbon et certaines branches du secteur des télécommunications.

Cela donne de l'argent au gouvernement et devrait probablement accroître la concurrence pour les entreprises investies dans ces secteurs.

Quant au secteur de l'énergie, qui a été sujet à des problèmes, il va désormais disposer de plus d'investissements : les accords de fourniture de combustible sont enfin conclus, de vastes lignes de transmission sont en cours de construction pour pouvoir assurer le transit du réseau national.

inde train


On compte encore beaucoup d’initiatives de cette nature. Une instaure notamment une taxe sur les produits et services à l'échelle nationale simples (TPS). Elle est prévue pour 2016. Cela contribuera à règlementer la fiscalité.

Ces mesures de réforme stimuleront certainement l'économie du pays et amélioreront la performance des entreprises.



Faire du business en Inde deviendra t-il plus facile ?


«Easy of Doing Business» est un indice créé par la Banque mondiale. Les pays sont classés de 1 à 189. En 2014, l'Inde a été classée à 142 sur 189. Pourquoi un tel score ? Il y a toujours beaucoup de bureaucratie en Inde, réaliser des démarches peut prendre beaucoup de temps.



Le nouveau gouvernement essaie d'améliorer la situation en réduisant la bureaucratie, il projette de centraliser à un organisme unique les formalités administratives. A la fin Avril 2015, de nombreux services gouvernementaux pour les entrepreneurs sont dorénavant accessibles en ligne.

Le gouvernement a récemment lancé un portail eBiz G2B avec un objectif d'éliminer les procédures inutiles et intégrer l'utilisation du Web. Dans le futur, plusieurs services de l'administration centrale seront intégrés sur la plate-forme eBiz.

Beaucoup de réformes vont favoriser la «facilité de faire des affaires», et le premier ministre a l’ambition que l'Inde entre dans le top 50 du palmarès Doing Business.

inde

Quels sont les possibilités pour les investisseurs d’accéder aux marchés indiens?

Les investisseurs institutionnels peuvent investir directement sur les marchés boursiers indiens par une demande de licence auprès des autorités, c’est relativement simple. La solution des investissements de portefeuille étrangers (FPI), est en général le procédé préféré des investisseurs.

Sinon, ils peuvent également investir dans des ADR, mais ce sont conglomérats. Pour obtenir un accès à un business, il faut obtenir la licence pour investir localement.

Dernière possibilité, tout le monde peut acheter des fonds communs de placements indiens cotés en dehors de l'Inde. Il existe de nombreux fonds communs de placement indiens disponibles aux États-Unis et à Londres. Ils sont émis par le biais de sociétés internationales qui gèrent « ces fonds pour les investisseurs ».



L’état du marché « private equity »

La majorité du marché « private equity » en Inde s’appuie sur des fonds étrangers. Ils ont investi en Inde par l’intémerdiaire de leur hedge fund présent à l’échelle mondiale.

On peut citer, Blackstone, KKR, TPG Capital, Carlyle, bref tous les grands noms.



Où sont les secteurs attractifs en Inde?

Le secteur des services financiers présentent de belles opportunités.

La démographie rassemble une population jeune, qui va avoir besoin de produits financiers à long terme. Les niveaux d'endettement des consommateurs en Inde sont significativement plus faibles que dans les autres économies émergentes. Le marché immobilier se redresse. Le marché du crédit à la consommation va croître à 1,2 trillions $ en 2020. Ce secteur a connu une croissance de 18% CAGR (taux de croissance annuel composé) au cours des dernières années.

Près de 150 millions de nouveaux comptes bancaires ont été créés l’an passé, et l'Inde a atteint un taux de bancarisation de 95%. Le gouvernement va verser des subventions et des prestations sociales directement sur les comptes bancaires. Cela va dynamiser à long terme le secteur bancaire.

L'Inde est vraiment derrière les autres pays émergents dans son infrastructure. Chemins de fer, les routes et secteurs de l'énergie sont des domaines où les investissements vont croître énormément. Des opportunités vont se présentés aux investisseurs directs (les investisseurs boursiers resteront en marge).

L’économie numérique cartonne. Le nombre d'utilisateurs d'Internet en Inde a augmenté de façon spectaculaire à plus de 300 millions d'utilisateurs, ce qui place le marché du Web deuxième (après la Chine).

La part de l'industrie Internet pourrait croître à 137 milliards $ d'ici 2020; par conséquent, la capitalisation boursière des sociétés Internet indiennes du marché pourrait augmenter de manière significative.

Les secteurs pharmaceutiques et des soins se développent, le potentiel pour le tourisme médical est énorme. Les estimations suggèrent que le secteur hospitalier pourrait croître de 11% à 82,5 milliards $ d'ici 2018.



Alors, l’Inde est il bientôt le meilleur des BRIC ?

L’Inde est le meilleur des BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine) sur le long terme. L'Inde a un atout de poids, c’est sa démographie.



Les fondamentaux de l’économie indienne

La Reserve Bank of India émet de la monnaie et l’adosse sur l’or.

L'Inde est l'un des plus grands importateurs d'or. Cela est intéressant. Le gouvernement incite les gens à acheter de l’or produit sur le territoire, et nonj de l’or importé.

Les Indiens adorent l'or. Pendant des siècles, l'or a été très important en Inde. Fondamentalement, l'or est une grande classe d'actifs en Inde. Les gens consacrent des quantités significatives de leur valeur nette à l'or. Les gens utilisent l’or dans leurs maisons ou la garde dans des coffres-forts. Pour la plupart des indiens, l'accès à l'or se fait à travers de biens durables, et non des actifs financiers. L'Inde a environ 20.000 tonnes d'or chez les ménages privées et 2.500 tonnes d'or dans les principaux temples. Cet or peut être monétisée et favoriser la croissance.

indeoor

Le taux d'épargne indien

La population jeune est celle qui consomme le plus. Le taux d’épargne est donc plus faible chez cette classe d’actif.



Comment les indiens investissent ?

L’inde rural 

La population ne met pas leur argent dans des actions, ou des fonds communs de placement. En fait, en grande partie où l'Inde est rurale, les actifs tangibles sont privilégiés.

Dans les métropoles

L’accès au marché boursier se développe petit à petit. De plus en plus d’indiens investissent dans des actions mais encore très peu dans des hedge fund.

Quelle est l’avenir des investissements dans les actions ?

La volatilité des marchés boursiers effraie encore beaucoup de personnes. Fondamentalement, les marchés boursiers indiens doivent se populariser et se démocratiser pour l'investisseur privé en milieu rural pour qu’il soit considéré comme une classe d’actifs à part entière.





lead-enrichir-25000
Poster un commentaire