Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Sannat

Charles Sannat

Charles Sannat est diplômé de l’École Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d’Études Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information (secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Économique d'AuCoffre.com en 2011. Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.

Charles-Sannat

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
conquerirlabourse

Le chômage atteint un nouveau record en France

Audience de l'article : 770 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Votez pour cet article
(0 Votes) - Note : 0.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Les chiffres du chômage sont sortis hier soir. Je n’ai pas eu le temps de les analyser en profondeur et je m’en occuperai le plus vite possible pour vous tenir informé.

En attendant l’analyse précise, “le chômage est reparti à la hausse en France en février pour atteindre 3,59 millions de demandeurs d’emploi sans aucune activité, soit une augmentation de 1,1 % en un mois : une douche froide pour le gouvernement après la nette baisse enregistrée le mois précédent”.

“En février, le nombre de demandeurs d’emploi sans activité a fortement augmenté, avec 38 400 nouveaux inscrits en métropole.”

Ou encore : “Cette hausse brutale efface largement une baisse importante d’inscrits enregistrée en janvier par Pôle emploi : 27 900 personnes de moins que fin décembre 2015. Mais les services statistiques avaient alors évoqué des événements “inhabituels et inexpliqués” qui rendaient l’interprétation de la baisse difficile.”

Comme prévu, hélas, il n’y a a pas d’inversion de la courbe du chômage qui s’annonce malgré les plans massifs de formations annoncés par l’exécutif en vue de la préparation des élections de 2017 et c’est sans doute ce qu’il y a de plus inquiétant dans cette histoire. Même en injectant des centaines de milliers de formations, il n’y a aucun résultat palpable.

Charles SANNAT

Source ici 
Poster un commentaire