Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Eric Le Goff

Eric Le Goff

Très intéressé par les marchés financiers qui sont une croisée en temps réel de tous les domaines: mathématiques, économie, finance d'entreprise, psychologie des foules et des autres individus, philosophie et morale.
Leur apprentissage est sans fin et requiert une constante capacité d'adaptation, dans un mélange de conviction, de ténacité et humilité. Oser se tromper et partager.

Je travaille actuellement dans une banque, sur des sujets assez transversaux mêlant technicité produits et processus. Je suis en detachement pour deux ans a Hong Kong.

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
DE GIRO 2

Vivre a Hong Kong

Audience de l'article : 1084 lectures
Votez pour cet article
(1 Vote) - Note : 5.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Bonjour

J'ecris ce message depuis Hong Kong ou j'ai la chance de passer au minimum deux ans dans le cadre d'un detachement. Je ne suis donc pas entrepreneur, contrairement à beaucoup d'exiles qui ont choisi le depart sans elastique de rappel.

Opportunite financiere car les impots y sont moins eleves, les salaires plus eleves davantage dynamiques. Mais il n'y a pas de free lunch: le rythme de travail est globalement plus intense, j'ai perdu une vingtaine de RTT, l'heure de sortie minimalee du bureau est decalee de 1h30, et le cout de la vie est plus eleve, sans parler du logement. Est-ce grave de perdre 20 jours de vacances ? Non.

Lors des cours d'economie, le premier principe presente est celui de l'arbitrage entre le temps libre et l'argent, loi fondamentale de Robinson Crusoe seul sur son ile sans meme une compagne qui lui stimulerait l'envie d'innover massivement, et qu'une croissance eternelle de la productivite peut seul contourner. Qu'aurais-je fait de ces jours de vacances ? Probablement glande, leve plus tard, j'aurais consomme du temps dont je n''avais pas besoin mais qui m'était alloue par decret. Ici, pour une raison qui m'echappe mais etait en gestation depuis des annees avec une baisse irremediable du temps de sommeil par nuit, je suis ici naturellement regle sur 5 heures de sommeil: minuit 5 heures. Alors que cette privation involontaire a Paris avait les traits de la penibilite, rendant plus difficilement supportables les reunions multiples, les escalades d'e-mail en cas de phrase maladroite,  ici elle se presente avec sous la lumiere de l'opportunite: au sport le matin, davantage de lecture le soir. Les vacances et l'argent etant intimement lie par cet arbitrage, la phrase selon moi la plus marquante de margin call par Kevin Bacon en reponse a la question du jeune recrute lorsqu'ils sont sur le toit (you learn to spend what you have in your pocket), en matiere de loisir c'est identique. Plus les vacances sont nombreuses, plus elles ameneront des besoins, et plus le but principal sera leur progression.

L'expatriation au sein d'une entreprise est de plus en plus rare et seuls desormais les hauts dirigeants peuvent beneficier du package a l'ancienne (home allowance, prise en charge de l'epouse et des enfants, extras, ...). La plupart des contrats sont locaux, et les cas de detachement sont un peu un compromis entre les deux. Mais, apres un mois ici, j'en viens deja a presque regretter de devoir toujours cotiser a la retraite et de renflouer la Secu. Il y a un effet eloignement: le fait d'etre dans un pays etranger permet de changer son regard sur la France et la mutation que j'avais operee sur certains plans, s'accroit avec la distance.

Opportunite de vie:
Civilite: les Chinois sont globalement peu symapthiques dans les magasins, mais c'est au pire de l'indifference impolie, quand a Paris le curseur de l'interaction au hasard dans la rue est plutot, de mon point de vue, situe sur tantot la mefiance, tantot le jugement sans compromis.

Liberte: Les femmes ici peuvent se mettre en short, deambuler sans apprehension jusque tard dans la nuit, quand a Paris desormais, l'attitude à promouvoir serait celle de la claustration chez soi afin de ne pas provoquer, par une tenue trop encourageante, les commentaires salaces ou les velleites de contact physique non sollicites, et si vraiment il faut devoir sortir pour aller a l'ecole alors le vetement le plus indique et plus securisee serait plutôt long, pantalon ou declinaison religieuse respectable, du fait de la conception totalement lamentable de certains citoyens français. Les magasins ouvrent tard, et meme le dimanche.
Les gens bossent plus qu'en France, pourtant ils ne sont pas plus malheureux. Leur conception de vie est differente et si selon le modele tricolore nous rrepresentons l'avant-garde de la civilisation, cette avance sur le reste du monde se solde justement par ue melancolie proche de la depression et du suicide par autocombustions sur 80 ans.

Vivre-ensemble:Je dois aussi avouer que cela fait enormement de bien de ne pas croiser des dizaines de personnages dont le seul but dans la vie semble etre la proclamation de leur foi religieuse et des exigences sans cesse plus delirantes afin que celle-ci puisse s'exprimer au vu et au su de tous, au mepris des regles de la Republique. Ce que je dis est evidemment politiquement incorrect - encore que certains journalistes ont reussi le tour de force d'affirmer que la parole decomplexee est en fait la nouvelle norme et que l'homme courageux est celui qui se fait porte parole des proselytes. Le modele de vivre-ensemble que propose la France est celui d'une partie de la population soumise par la censure mediatique et l'auto-suggestion qui doit accepter les regles d'une fraction minoritaire d'une autre partie. Encore un mot savamment deforme, comme a pu l'etre le mot anti-racisme, lequel a conduit a considerer un militant contre l'anti-racisme comme un raciste. Idem la reaction a "trois jeunes ont viole une femme en la traitant de sale blanche": il s'agit d'un fait divers, disent les tenants de la minimisation systematique quand elle ne lees arrange pas. Alors qu'il s'agit d'un symptome. Mais la n'est pas le sujet.
Pour ceux qui auraient un doute, non je n'ai pas vote F.N car je ne crois pas a leur projet. J'ai vote pour l'expatriation. J'ai choisi de vivre entre semblables.

Securite: Le plus grand danger qui guette est sans doute la conduite imprudente des taxis, et pour celui qui a su apprivoiser ce peril reste alors un double defi qui se presente au quotidien: eviter le goutte a goutte des climatiseurs - au debut je pensais qu'il s'agissait des ecoulements de pots de fleurs surarrosees suependus aux terrasses.. mais il n'y a pas de terrasse ; savoir ne pas depenser a tort et a travers, le verre est souvent a 15E, les legumes sont a des prix delirants, le 30metres carres est a 2kE en moyenne. Sur ces points il ne faut pas non plus negliger le necessaire apprentissage qui consiste a decouvrir et reperer les lieux qui apportent un meilleur rapport qualite prix. En 5 semaines, seuls les articles de contrebande et le MacDo se sont averes moins chers.

Loisirs: La mer est a quelques encablures et a portee de bus, le climat certes chaud se fait plutôt agreable meme pour le breton habitue aux bains hivernaux dans l'Atlantique qui vous ecrit. Les pistes de trek sont si nombreuses qu'il faut des mois pour en faire le tour. La houle de novembre est susceptible de drainner des vagues surfables, et les pistes de VTT sur les iles alentour sont nombreuses.

Confort: premieres semaines a l'hotel, trajet de dix minutes a pied, loin des combinaisons RERiennes souterraines et tres peu aeriennes, calfeutre dans un wagon entre le cadre stresse et la racaille hyene.

La liste est longue, ceci n'est qu'un echantillon abrege qui demandera a etre complete a mesures que les jours et les situations se multiplient. Je ne recense pas encore les desagrements mais il en existe: ma copine est demeuree pour l'instant en France, elle n'avait pas la possibilite de venir, la pollution, les gens marchent trop lentement dans la rue
La resultante de tous ces elements est une motivation decuplee. La vie Parisienne avait etouffe cette envie de partage et eteint cette flamme nichee au fond de son ame, ce sentiment entre confiance et esperance, qui fait faillir les fulgurances dont la vie a besoin pour s'exprimer.

Il va sans doute falloir que je consigne ce type de messages en les etoffant via un blog. Et je reviens avec un article sur Sequana demain car cette action, qui peut etre ausssi celebre aujourd'hui que Wavecom a une epoque ou Soitec encore aujourd'hui car elle illustre merveilleusement les restransriptions, via des bar charts, de l'animal spirit, semble enfin repossedee par le clan des taureaux, en sauvage bordee dans la foret, prets a trucider les ours.

Eric
Poster un commentaire

2 commentaires

  • Lien vers le commentaire zoulou2 dimanche, 11 juin 2017 10:24 Posté par zoulou2

    Bienvenue a Hong kong,

    Pour vivre plus agreablement, prenez le bateaux a "Central" pour "Mui Wo" ou pour "Lamma island" ou pour Discovery bay".

    C'est plus long pour aller au boulot le matin de 30min a 1h suivant le bateau, mais le cadre de vie terrible, la mer, pas de pollution, moins de gens, plus tranquille.

    Attention, c'est autement adictif, impossible de retourner en France apres ca.

  • Lien vers le commentaire banville dimanche, 11 juin 2017 05:13 Posté par banville

    Très intéressant et même sans connaître l'exil, vos conclusions semblent être les miennes: notre pays semble faillir des choses que vous dénoncez et pourtant, tout continue comme si cela n'était qu'une vue de l'esprit !