Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Loic Abadie

Loic Abadie

Je vis à la Réunion. Je suis ingénieur de formation. Actuellement, j'enseigne en classe primaire. Entre 2003 et 2010, j'ai multiplié par 9 la valeur de mon PEA, en jouant sur des petites valeurs et sur les trackers CAC40 type BX4 pour me couvrir dans les marchés baissiers. En 2011, ce PEA fait plus de 425.000 euros. Il a stagné pendant deux ans, car j'ai préféré jouer la sécurité, l'essentiel de mes économies étant investi dedans.

2013 et 2014, les incertitudes européennes se sont calmées avec le QE. J'ai repris un peu plus d'initiatives. Fin 2014, mon PEA touche un nouveau plus haut à 580.000€.

==> Suivre en direct l'évolution de mon PEA


==> Suivre en direct l'évolution de mon portefeuille Rendement et Dividendes

 

Loic-Abadie

promospeciale

Point marchés : le secteur obligataire a des choses à dire !

Audience de l'article : 5095 lectures
Nombre de commentaires : 2 réactions
En apparence, la correction qui se déroule aux USA depuis la fin septembre est bien modeste, et ressemble à toutes les précédentes corrections qui ont émaillé la hausse en cours depuis l'été 2012 : Nous ne sommes après tout qu'à 3% des plus hauts historiques du SP500 !

sp5000810

Le décompte elliottiste est déjà plus inquiétant, avec la possibilité qui apparaît bien sur le graphe ci-dessus que la séquence haussière en cours depuis 2011 soit complète, avec un retournement de tendance majeur à suivre.
Mais ce décompte elliottiste sans l'appui des indicateurs de sentiments ne signifie pas grand chose, on peut toujours trouver une alternative haussière.

Et à ce niveau, ce sont à mon avis les indicateurs de risque obligataires qui ont aujourd'hui un message clé à nous donner : Depuis plusieurs mois, l'euphorie laisse lentement mais sûrement la place au retour de la peur du risque.

Le ratio VFICX / VWEHX, qui est un des meilleurs indicateurs de risque sur le marché obligataire est en train de réaliser une figure en creux "modèle", avec en prime une formation en tête - épaules inversée qui vient d'être confirmée par la cassure de la ligne de cou :

VFICX0810

A plus long terme, on voit parfaitement ce qui pourrait nous attendre si la retournement du ratio VFICX/VWEHX se confirme comme indiqué par cette figure en creux, après un excès d'optimisme sans précédent historique : 

vficx0810lt

Un autre ratio de risque obligataire, le ratio entre les obligations à haut rendement et les bons du trésor à 20 ans et plus confirme la tendance, avec une divergence baissière massive par rapport au SP500, qui se construit depuis le début 2014 : Les investisseurs du marché obligataire commencent à fuir le risque et à rapatrier leurs liquidités vers les bons du trésor, pendant que les derniers acheteurs (les moins compétents) continuent d'investir en actions.

hygtlt0810

La situation est donc pour moi alarmante, et cette fois mon inquiétude ne concerne plus le long terme (c'est à dire un horizon de plusieurs trimestres), mais le moyen terme, avec un risque de retournement majeur que j'estime possible à échéance de 1 à 6 mois (il a sans doute déjà commencé sur les marchés européens, où la conjoncture économique se dégrade sensiblement, ce qui fera l'objet d'un autre point).

A court terme par contre, les indicateurs de sentiment ne donnent pas pour le moment de point d'entrée fiable pour des positions baissières spéculatives : 

Le VIX est proche de l'excès de pessimisme, après des tests répétés de sa bollinger supérieure : 

vix0910


L'EPCR5j est en zone neutre, mais revient d'un net excès de pessimisme : 

epcr5j0810

Et le nova/ursa ratio est en large excès de pessimisme : 

nuratio0810


Sur le court terme (1-3 semaines), nous avons donc la place pour un rebond technique, et il est très risqué de shorter maintenant le marché vu la situation d'excès de pessimisme du VIX et du nova/ursa ratio.

En conclusion, je dirais qu'il faut maintenant alléger fortement toutes vos positions actions corrélées aux indices, et vous préparer à prendre des positions baissières à la fois à titre de couverture et même à titre spéculatif dès le prochain excès d'optimisme (donc après le prochain rebond technique) sur les indices.









 
















































































































loic-investir-devenirrentier
Poster un commentaire

2 commentaires

  • Lien vers le commentaire Ouap1 samedi, 11 octobre 2014 15:30 Posté par Ouap1

    merci pour vos précieux conseils.

  • Lien vers le commentaire PHILIPPE vendredi, 10 octobre 2014 09:38 Posté par MOIMEME

    bonjour Loïc,


    A partir de quel niveau d'excès d'optimisme sur le VIX, EPCR, NOVA/URSA (j'entends après le rebonds que tu annonces) penses tu qu'il faille prendre des positions baissières ?


    Cordialement