Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Loic Abadie

Loic Abadie

Je vis à la Réunion. Je suis ingénieur de formation. Actuellement, j'enseigne en classe primaire. Entre 2003 et 2010, j'ai multiplié par 9 la valeur de mon PEA, en jouant sur des petites valeurs et sur les trackers CAC40 type BX4 pour me couvrir dans les marchés baissiers. En 2011, ce PEA fait plus de 425.000 euros. Il a stagné pendant deux ans, car j'ai préféré jouer la sécurité, l'essentiel de mes économies étant investi dedans.

2013 et 2014, les incertitudes européennes se sont calmées avec le QE. J'ai repris un peu plus d'initiatives. Fin 2014, mon PEA touche un nouveau plus haut à 580.000€.

==> Suivre en direct l'évolution de mon PEA


==> Suivre en direct l'évolution de mon portefeuille Rendement et Dividendes

 

Loic-Abadie

promospeciale

Point marchés, 27 octobre 2016

Audience de l'article : 2889 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions

Nous n'avons toujours aucune tendance claire observable sur les marchés aujourd'hui, qui restent depuis plusieurs mois englués dans un vaste range horizontal.
Notez quand même que le petit pari haussier de court terme sur les financières (Crédit Agricole et Société Générale) que je vous avais proposé début septembre est maintenant gagnant de plus de 15% malgré cette stagnation des marchés !

Au niveau des indicateurs de sentiment, aucun signal fort n'est observable :

L'EPCR5 j :

epcr2710

Il est actuellement en zone neutre, juste après avoir réalisé frisé l'excès d'optimisme en début de semaine à 0,59. Il délivre en théorie plutôt un signal baissier, mais celui-ci est peu significatif, vu la faiblesse de l'excès d'optimisme qui a été réalisé.

Le VIX

vix2710

L'indicateur de volatilité ne délive aucun signal et évolue en plein milieu de ses bandes bollinger actuellement.


Le nova/ursa ratio

nuratio2710

Cet indicateur est au contraire en léger excès de pessimisme actuellement, vers -7, et vient contrebalancer le message de l'EPCR5j.

Conclusion sur les indicateurs de sentiment

Il n'y a toujours aucune tendance claire sur les indices aujourd'hui, et les indicateurs de sentiment à court terme restent globalement en zone neutre, tout comme les indicateurs de moyen terme (le consensus bullish de Barron's est à 60%, et le ratio bull/bear d'investor's intelligence à 2). Il n'y a donc pas de position spéculative intéressante et fiable à prendre sur les indices actions actuellement, et je préfère donc me consacrer à mes small caps value pour l'instant !

Malgré tout à court terme (sur les semaines à venir et d'ici la fin de l'année) je privilégie toujours une sortie haussière du range, notamment à cause de la force du secteur financier, qui est aujourd'hui un des principaux soucis des investisseurs : L'indice des valeurs bancaires américaines BKX réalise cette semaine un nouveau plus haut annuel, et revient sur ses niveaux de fin 2015.

bkx2710


Un mot sur l'euro pour finir :

La monnaie unique donne un signal de trading de moyen terme plus net que les indices, avec une  belle sortie baissière d'un triangle qui se construisait depuis plus d'un an :

euro


Les C.O.T que j'ai pu consulter sur l'euro indiquent aussi un retournement baissier en cours : les positions acheteuses des commerciaux étaient passées de 275 000 contrats lors du point bas de l'euro en mars 2015 à 29 000 contrats lors de son point haut de mai 2016. Nous en sommes aujourd'hui à 125 000, avec encore une large marge de progression (donc de baisse pour l'euro), avant d'atteindre l'excès de pessimisme de l'indicateur situé entre 250 000 et 300 000 contrats.
 Je verrais donc bien l'euro passer d'ici la mi-2017 sous la parité avec le dollar (ce qui pourrait aussi à terme inquiéter les marchés).

Je vous souhaite de bons trades et de bons investissements !

loic-investir-devenirrentier
Poster un commentaire