Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Loic Abadie

Loic Abadie

Je vis à la Réunion. Je suis ingénieur de formation. Actuellement, j'enseigne en classe primaire. Entre 2003 et 2010, j'ai multiplié par 9 la valeur de mon PEA, en jouant sur des petites valeurs et sur les trackers CAC40 type BX4 pour me couvrir dans les marchés baissiers. En 2011, ce PEA fait plus de 425.000 euros. Il a stagné pendant deux ans, car j'ai préféré jouer la sécurité, l'essentiel de mes économies étant investi dedans.

2013 et 2014, les incertitudes européennes se sont calmées avec le QE. J'ai repris un peu plus d'initiatives. Fin 2014, mon PEA touche un nouveau plus haut à 580.000€.

==> Suivre en direct l'évolution de mon PEA


==> Suivre en direct l'évolution de mon portefeuille Rendement et Dividendes

 

Loic-Abadie

promospeciale

Point marchés, 03-02-2015

Audience de l'article : 3308 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Voici un point sur les marchés suite à la récente vague de hausse du CAC40 associée à la mise en place du programme de quantitative easing de la BCE.

Première remarque : Les marchés européens et français se sont montrés nettement plus forts que leur homologue américain depuis la mi-décembre 2014, ce qui marque un changement de situation par rapport à la tendance précédente. La baisse de l'euro explique en très grande partie ce changement de comportement, puisque si on l'exprime en dollars, le marché français ne fait pas vraiment mieux que le marché US, sauf depuis le début 2015 ou le ratio SP500 / CAC en $ (France ishares) est en baisse.

spxewq


Voyons maintenant la situation des indicateurs de sentiment de marché : 

EPCR5j : 

epcr5j0302

Le message de l'EPCR est assez clair : il est très loin de la zone d'excès d'optimisme, et se trouve même plus proche de l'excès de pessimisme. Il donne donc un signal de poursuite du mouvement de hausse.

Le nova/ursa ratio :
nuratio0302

Cet indicateur est lui aussi encore loin de l'excès d'optimisme, juste au dessus du zéro et donne également un signal de continuation de la tendance haussière (pour l'Europe).

le VIX

vix0302


Il confirme le message des deux autres indicateurs, en se trouvant en zone neutre après avoir frôlé sa bollinger supérieure hier en séance. Là aussi il est en faveur d'une poursuite de la hausse sur les marchés européens.

Dans leur ensemble, les indicateurs de sentiment à court terme donnent donc un message plutôt haussier, qu'il faut toutefois relativiser, à cause du découplage observable depuis la fin 2014 entre les marchés européens et américains : Graphiquement, les indices US, contrairement aux indices européens commencent actuellement à former une figure de sommet, avec des divergences baissières marquées sur de nombreux oscillateurs. On pourrait donc aussi envisager un scénario où la position neutre actuelle des indicateurs de sentiment serait le préalable à une accélération baissière aux US qui finirait par contaminer l'Europe. Ce n'est pas mon scénario privilégié à court terme, mais il est possible. 
La séance d'hier (EPCR élevé à 0,76 malgré un SP500 en hausse de 1,30%) reste un argument assez fort en faveur du scénario haussier, parce qu'elle montre qu'aux US on se situe très loin de l'excès d'optimisme en ce moment.

sp5000302

Voilà pour les orientations à court terme (15j à 2 mois). A plus long terme, mon opinion pessimiste reste plus que jamais d'actualité, le ratio de mesure d'aversion au risque obligataire VFICX/VWEHX continue de progresser et confirme chaque semaine un peu plus le retournement à la hausse de la tendance de long terme : 

vficx0302


Conclusion : 

Vu la situation actuelle des indicateurs de sentiment, il est trop risqué de prendre des positions baissières à titre spéculatif (même si cela doit faire rater une première vague de baisse), et même à titre de protection, les positions baissières doivent être peu importantes (je n'en ai actuellement aucune). Les positions actions orientées "value" peuvent être conservées pour le moment.


loic-investir-devenirrentier
Poster un commentaire