Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Claude Mathy

Claude Mathy

Si je dois résumer en quelques mots mon état d'esprit... je dirais que mon ambition première est de croire à la possibilité de vivre de ses opérations boursières et de son trading. La Bourse est une passion qui permet de s'ouvrir sur le monde, de devenir meilleur. Les indices boursiers représentent l'objectif à battre, ce que 95% des fonds ne parviennent pas à faire à long terme. Enfin, éduquer les autres et transmettre grâce à internet ses connaissances durement acquises, est une belle satisfaction !

Plus d'infos sur moi en visitant mon profil en bas de la page : Le Blog de Claude Mathy 

REUNION DE TOUS LES AUTEURS OBJECTIFECO A BUDAPEST EN MARS 2012

Cédric Froment m'a pris en photo à mon insu en train de réfléchir...

claude2

promospeciale

Méfiance, la dette de marge sur des sommets!

Audience de l'article : 4300 lectures
Nombre de commentaires : 3 réactions
“The higher the margin debt”

En français dans le texte, la dette de marge (le montant d'argent que les gens empruntent pour acheter des actions).

i4YOL0MtAWvw

Dans mon ultime billet je m’inquiétais un peu de la vitesse avec laquelle les indicateurs de sentiments du marché montraient une forte hausse du sentiment baissier et inversement une chute du sentiment haussier, le tout étant accompagné d’une volatilité inhabituelle sur ce genre d’outils contrarian

Raison pour laquelle l’idée m’est venue de tenter de comprendre les raisons qui peuvent pousser les opérateurs à devenir aussi défensifs depuis quelques semaines. J’ai pu durant ce week-end relever 3 risques majeurs qui pourraient peser sur l’évolution prochaine des cours, aujourd’hui celui qui me semble le plus sérieux serait une fois de plus celui-ci :

La dette sur marge sur le New York Stock Exchange (NYSE) est à un niveau record, elle s'établissait à 376,6 milliards de dollars en juin, plus élevé que ce qu'il était avant la récession et l’éclatement de la bulle techno en 2000, au même niveau que ce qu’elle n’était en 2007, juste avant que les cours des actions ne commencent à baisser. (Source:. New York Stock site Web Exchange, dernière consultation le 20 août 2013)

Margin-Debt-Chart3

Plus la dette de marge augmente et perdure, plus le sell-off (vente massive) dans les actions sera important, car avec un tel effet de levier, un mouvement négatif dans le marché boursier entrainera inévitablement un effet domino. Les appels de marge créeront alors une contrainte supplémentaire à la baisse sur les investisseurs qui voudront dans la panique couper leurs pertes en vendant d'autant plus vite que l'effet de levier jouera contre eux. En 2000 et 2007, tout comme aujourd’hui, les indices boursiers clés étaient près de leurs sommets



Savoir que nous vivons dans un monde avec une fondation aussi fragile reste inquiétant. À propos de fondation fragile, ce petit complément :

Culture boursière

Le Price Earning Ratio (PER, ou P/E) désigne un indicateur utilisé en analyse boursière. Il fut un temps non pas si lointain que cela (avant les plans de soutient QE et autres manipulations des banques centrales) on disait que pour qu’un nouveau marché haussier séculaire démarre sur une bonne base et perdure plusieurs années qu’il fallait que le P/E Ratio soit en dessous de 10. Le dernier point bas connu du P/E. est de 13.5 (Bottom de 2009). À ce jour le PER se situe selon les indices entre 15 et 17(raisonnable), par contre, l’assise, le socle de ce dernier marché haussier tiendra-t-il encore longtemps avant d’y voir apparaitre les premières fissures ?

INDU FI
pe

Pour info

Le PER se calcule en divisant la capitalisation boursière par le résultat net, ou en divisant le cours d'une action par le bénéfice net par action ; généralement, ces opérations s'effectuent avec les données du dernier exercice annuel d'une entreprise…

ascenseur

PS : je ne suis pas encore malgré les apparences (parfois trompeuses) passé dans le camp des plantigrades mais je me souviens d’une chose, pour prendre le chemin de la hausse le marché emprunte l’escalier par contre pour la baisse il utilise souvent l’ascenseur et ceux d’aujourd’hui avec les nouvelles technologies peuvent atteindre des vitesses incroyables



Poster un commentaire

3 commentaires