Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
promospeciale

Trader contre sa méthode, Ma mésaventure ( Partie 1)

Audience de l'article : 2227 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions

 Partie 1 : Ma mésaventure

 Partie 2 : Tout commence bien puis...

 Partie 3 : Je subi le marché

 Partie 4 : Les leçons de cette punition

 

Les stratégies évoquées sont l'aboutissement d'un travail collectif. Je vous présente mes condisciples, vous les retrouverez tout au long de ce livre :

Steph, le pondéré : le bon sens à l'état brut… Le raisonnable. Il a ses principes et n'en déroge pas. Il reste calme en toutes circonstances. Il gère ses positions avec un money management précis, jamais de risque inutile, pas de coup de folie. Son bon sens nous a souvent évité des désagréments. 

 

Grégoire, le détective : toujours à la recherche d'une info qui apportera une solution  et des gains rapides. Il sévit sur tous les  forums,  des US à l'Asie. Il scrute, épie… Son aide est précieuse. Il maîtrise parfaitement toutes les plateformes de trading et teste tous les robots qui lui tombent sous la main.


Bernard, moi : Le théoricien de l'analyse graphique. Des années à visualiser des milliers de graphiques et triturer moult indicateurs ont abouti à une approche décalée de l'acte de trading. Partager mes expériences et mon approche de la démarche spéculative est pour moi une grande satisfaction.

 

Comme chez Alexandre Dumas, un quatrième compère est venu apporter sa dose de folie :

Steroc, le baroudeur: Passe d'une idée géniale à une autre avec un enthousiasme communicatif. Il nous a bien fait rêver avec une méthode mirifique dont il a décidé de ne pas poursuivre l'étude… Privilégie le VTT à la fortune. Ce qui ne l'empêche pas de rebondir sur de nouveaux projets toujours innovants.

  

Traders : Assembleurs de pièces éparpillées d'un puzzle diaboliquement complexe.

 

Ce premier exemple a pour objet une étude comportementale. La stratégie développée en elle-même n'a que peu d'intérêt. Seule la façon de l'appliquer nous intéresse. Le dialogue a pour objet de démontrer l'évolution pas à pas des biais psychologiques développés durant ce trade.

 

Grégoire m'appelle. Il est tellement euphorique qu'il en a oublié le décalage horaire. Il est 4 h ici …Qu'est-ce qu'il me veut…?

B - « Ah! C'est toi ! Tu as vu l'heure ?   

G - Zut, j'ai oublié, j'ai bossé sur la stratégie…super résultats !

B - Oui ?! J'étais sûr que ça devait fonctionner…

G - Les backtests donnent plus de 30 % de bénéfices par mois… et le draw down inférieur à 20% … Qu'est-ce que tu en penses ? 

 Le Draw down est la perte maximum constatée dans des back tests.

B - La fiabilité ?  

G - 100%, je n'ai rencontré aucun problème!  

B - Tu crois qu'il est nécessaire de tester en compte démonstration avant de passer en réel ?

G - Je pense que le risque est inexistant et il faudra un an de démo pour éventuellement tomber sur un piège.

B - Bon, y a plus qu'à …! On passe en réel… »

 

Nous passons sur Skype pour échanger nos points de vue très optimistes… Enfin, nous aboutissons… Nous nous envoyons des smiles de fêtes, des £, des $, des €, des projets de yacht, de tour du monde dans les hôtels de luxe… Nous rions comme des gosses.

De nouveau,  on y croit. Cette fois c'est la bonne, c'est sûr et certain.

 

 - notre envie de gagner de suite (avidité du gain) est telle que nous brûlons des étapes de test : pas de test en compte démo.

             

Steph vient de se connecter et se joint à notre discussion. Nous l'informons de notre certitude d’avoir trouver le Graal…

Il a participé à nos recherches,  il connaît la stratégie mais il n'est pas aussi euphorique que nous …

 
Steph n'est pas du style à faire des plans sur la comète.  Il nous rappelle que ce n'est pas la première fois que nous sortons des backtests qui nous faisaient millionnaires en moins d'un an (ci-joint en annexe).

Quel rabat-joie ! Nous, nous sommes sûrs que cette fois-ci, c'est la bonne…  

Bon, admettons qu'il n'ait pas tout à fait tort. Il est vrai que c’est la énième stratégie que l'on met au point, les énièmes backtests super gagnants…et autant de déceptions… Nous avons déchanté plus d'une fois. Mais cette fois-ci, nous sommes certains de notre réussite.   

 

Bernard Basset 

Auteur de « CHANGEZ DE CAMP DEVENEZ UN TRADER GAGNANT » 

http://www.eyrolles.com/Entreprise/...

Poster un commentaire