Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne ! 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.


MON COMPTE FACEBOOK est ici

MON COMPTE TWITTER est ici



Le livre JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE (10.000 ventes à 40€) est téléchargeable 

==> ici

Charles-Dereeper

charlesjungle

Mes 2 comptes INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit
User 2  = charlesbkkcr

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

promospeciale

Le Cygne noir de Taleb contre la vente de put de Lee Lowell - tout le monde gagne malgré les contradictions…

Audience de l'article : 2830 lectures
Nombre de commentaires : 3 réactions

Il y a quelques temps, je discutais avec Cédric Froment (http://www.objectifeco.com/auteur/cedric-froment) d’un intervenant qui vendait pour 3000 euros une méthode sur DVD pour jouer sur les options. Cédric me répondit que le plus marrant était que les DVD ne comportait pas plus d’informations stratégiques que celles contenues dans le livre de Lee Lowell. Je décidais de relire Lee Lowell en diagonale. J’ai aussi acheté récemment le fameux Cygne noire de Nicolas Taleb, repris en cœur partout sur internet. Disposant de longs trajets d’avion (rejoindre Bangkok en partant du Costa Rica occupe… d’autant qu’ensuite, il faut faire le trajet dans le sens inverse…), je me suis fait en conséquence de longues séances de lecture !

 

La lecture ensemble de ces deux livres est intéressante.

 

Lee Lowell explique qu’on peut gagner sa vie à vendre par exemple du Put ou du Put Spread sur des actions qu’on aimerait acquérir à un bon prix. Il souligne les probabilités extrêmement faibles de se faire exercer sur les Put. Quand cela a lieu, on se retrouve avec un prix d’achat très attractif. Sous jacent à ses raisonnements, on sent un certain dédain de sa part pour les acheteurs secs de put en dehors de la monnaie. Il exprime au mieux son étonnement et son interrogation sur ces gens qui dépensent de l’argent à acheter des put dans un espoir très souvent vain. L’intervenant malin doit profiter de cet aveuglement selon lui.

 

Là où cela devient rigolo, c’est de juxtaposer Lee Lowell avec Nicolas Taleb. Taleb explique sur 500 pages dans un réquisitoire sur la pensée mondiale humaine assez limitée, voire ridicule (ce qui convient bien à ce que je pense également de la médiocrité des humains et de l’art qu’ils ont de se voiler la face en se mentant comme des arracheurs de dents, que ce soit à titre individuel ou collectif), que des évènements exceptionnels se produisent à intervalle régulier en dehors de toutes les anticipations communes des intervenants (je me souviendrais à vie de l’histoire du casino qui dépense des centaines de millions de dollars en sécurité, tout ça pour obtenir 4 problèmes majeurs qui n’ont rien à voir avec la défense adoptée, à savoir un tigre qui bouffe le dompteur, un employé qui pour une raison inconnue, n’envoie pas au fisc américain les gains des gros joueurs…).

 

La stratégie pour exploiter cela sur les marchés financiers, consiste à s’exposer en permanence à la possibilité qu’ils apparaissent, en étant par exemple sécurisé sur 85% de son capital dans des bons du Trésor (de moins en moins « secure » d’ailleurs…) et en dépensant tous les mois de l’argent sur des put très en dehors de la monnaie. Il suffit d’un seul évènement sur un siècle pour que cette stratégie se révèle rentable. Nicolas Taleb au détour d’un chapitre explique qu’il en a rencontré 4 sur une période de 20 ans, ce qui semble l’avoir pas mal enrichi.

 

Nous avons donc là deux intervenants qui réussissent sur les marchés par le biais de stratégies complètement opposées, l’horizon de pensée étant la seule différence. Le bonheur des uns… fait le bonheur des autres !

 

Depuis si longtemps que je reçois des demandes d’informations sur l’art de gagner en Bourse, cette fiche apprendre résume tout. Combien de personnes cherchent à raisonner de manière rationnelle sur un sujet qui ne l’est pas ? J’aime passionnément l’univers du trading, car l’intelligence intellectuelle humaine est tout le temps pris à défaut. Elle ne sert pas à grand chose, comme le démontre magistralement Nicolas Taleb. La plupart des gens sont arrogants dans le sens qu’ils ne parviennent même pas à comprendre que leur intellect les entraînera mécaniquement à perdre. Qu’ils soient sanctionnés financièrement pour cet aveuglement, par le biais de leurs pertes, fait que je me sens bien sur les marchés financiers. La déresponsabilisation de nos erreurs est quelque chose que je déteste par-dessus tout.

 

En mai, j'ai perdu 29.000 euros sur un trade. C'était parfaitement justifié. Cela m'a poussé aussi à regarder en face certaines "patterns" que par faiblesse, j'avais délaissé. J'ai regagné 24.000 trois semaines plus tard. Le trading est un outil génial pour progresser dans la vie et devenir meilleur. Tous ceux qui ne parviennent pas à progresser sont éliminés. On ne gagne jamais durablement par hasard sur les marchés, sauf Nicolas Taleb qui a fait du hasard négatif, le fondement de sa stratégie...

 

J’ai lu aussi un livre que j’ai trouvé à Bangkok dont les librairies ont des rayons étonnamment fournis en livres de trading : http://www.amazon.com/Winning-Investment-Habits-Warren-Buffett/dp/0312358784/ref=sr_1_2?ie=UTF8&s=books&qid=1307205967&sr=1-2

 

Son auteur australien explique que la forme la plus aboutie en Bourse pour un intervenant, est le trading à partir du subconscient. Finalement, partout dans le monde, de nombreux gagnants sont à peu près tous d’accord pour affirmer que la pensée rationnelle n’est pas adaptée à discipline de l’investissement boursier et du trading. Warren Buffet et Georges Soros ont attendu entre 16 et 19 ans d’expérience avant de lancer leurs fonds vedettes que nous connaissons tous… Il faut du temps pour devenir opérationnel et efficace, même pour les meilleurs !

 

 

 

 

 

Charles Dereeper

crisedusiecle
Poster un commentaire

3 Commentaires