Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
fross1

fross1

Day Trading principalement. L'économie et toutes les bonnes idées sont à prendre.

Trading principalement sur le cac40, le Dow Jones et la paire euro dollar (gros indice de confiance sur la paire euro dollar, par trade en excès haussiers ou baissiers).

J'étudie en ce moment le dax et la nasdaq qui semblent correspondre également à mon système de trading.

Les points sont donnés régulièrement (jusqu'à plusieurs fois par jour) sur

http://www.myboursetrading.com

BOUTIQUE
JEAN PHILIPPE FOSSART

5accederplantrading-2



5accederplantrading

promospeciale

HEDGER: DÉFINITION

Audience de l'article : 6818 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions

Terme anglo-saxon signifiant se couvrir


Hedger, c'est un peu comme ouvrir son parapluie..... sans pluie

LE HEDGING, C'EST UN PEU COMME UNE ASSURANCE


Les termes anglo-saxons en bourse sont monnaie courante. Le terme hedging (ou hedger) est une notion de base que les investisseurs doivent connaître. 

Un passage d'ordre et l'entrée sur le marché soumet le trader à un risque. C'est le principe de base. Ce risque peut être mesuré, ou parfois plus conséquent.
Hedger désigne donc un opérateur qui se couvre contre un risque: soit il se couvre contre une hausse des prix, soit contre une baisse. 

La mise en place d'une couverture (hedging) peut se faire par plusieurs moyens; le plus souvent, ce sont des produits dérivés que l'investisseur acquiert (des options ou warrants par exemple). 
Par exemple, s'il est fortement exposé aux marchés, avec un portefeuille d'actions minières, il peut acheter des options put sur l'or. Ainsi, si les cours des actions minières chute (car le prix de l'or chute), l'opérateur aura récupéré la perte consécutive par une augmentation de la valeur de ses options put sur le cours de l'or. 
Et si le cours de l'or augmente, l'opérateur aura gagné sur son portefeuille action, mais perdu la partie investie sur les options. 
C'est donc cela Hedger 

On peut donc le prix d'achat de ses options (hedging) comme une assurance contre une éventuelle perte sur les valeurs de son portefeuille

ET LE HEDGING SUR LES CFD ?



J'ai changé le titre de la vidéo d'hier, car le terme ne correspondait pas complètement. 

L'exemple video se base sur le Dow Jones. Une position à l'achat était donnée à 15480. Dans la vidéo, je proposais une "assurance" put (CFD vente à découvert) à 15495. 
Un ordre stop loss devait être mis à 20 points de part et d'autre, soit 15460 pour la position acheteuse, et 15515 pour la position vendeuse. 

Le Dow Jones a enfoncé les 15460, pour presque atteindre les 15400. 
C'était donc un peu comme hedger, mais avec une plus value possible au final en soldant la position vendeuse à découvert. 

Dans le cas des CFD, le coût de l'assurance se traduira par la valeur du prix d'achat du CFD en vente à découvert, c'est à dire le spread. 

Le hedging est à mon avis à utiliser avec précaution, en CFD notamment, car notre mémoire est courte (intraday), et il peut être facile d'oublier qu'une position hedgée ne devait être que temporaire.




Poster un commentaire