Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Benjamin Sicard

Benjamin Sicard

Bonjour,
Nouvel arrivant sur Objectif Eco aprés des années de lecture des articles et spectateur des vidéos du site sur Youtube.
Un ancien lecteur de Tropical Bear (pour les plus anciens...), la crise de 2008 tout un programme.

Ingénieur qui gére des projets et du business le jour, mais associal avant tout, qui passe ses nuits à suivre l'économie, la politique, l'histoire ou tout autre sujet de curiosité.

promospeciale

Et si Nassim Taleb s’était trompé ?!

Audience de l'article : 1123 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Approche boursière alternative au temps qui passe.

Le temps, c’est curieux le temps. Il s’écoule inexorablement, on ne peut le toucher, l’arrêter, le tenir dans ses mains et pourtant nous constatons tous les jours ses effets. Nous sommes nombreux à vouloir le maitriser, le contenir, l’anticiper, il y en a même certains qui s’aventure à la combattre sur le champ de bataille que l’on appelle ‘marché’. Ils se nomment les TRADERs. Je vous laisse quelques instants pour réfléchir à cela et mesurer la vanité et l’égo qu’il faut à priori pour une telle activité.

Rassurez-vous, ils ne sont pas les seuls, ils ne sont ni à blâmer ni à moquer car nous sommes en réalité sept milliards sur cette planète à chercher la même chose, savoir de quoi sera fait demain. Nous intervenons simplement à des degrés différents. Hier dans des entrailles ou en scrutant le ciel, aujourd’hui devant des écrans, les augures ont toujours fascinés l’espèce humaine. 

Soyez-en convaincu, pas une journée ne passe de Pékin à New-York en passant par Londres ou Paris, devant CNBC, BLOOMBERG ou même BFM, durant laquelle ces TRADERs cherchent de nouveaux augures pour prendre position et vaincre le marché. Ils lisent, écoutent, étudient, calculent, réfléchissent, nuit et jour, inlassablement, tout cela, pour gagner contre le temps. Et je l’avoue j’en fais parti, certes à mon modeste niveau mais j’en fais parti.

Une catégorie refuse cela et prétend s’en remettre à la fatalité, je n’en parlerai pas ici car je n’ai aucune connaissance pour soutenir quoique ce soit à ce sujet et je ne sais même pas si cette catégorie existe réellement. 

Il y a une dernière catégorie, celle sur qui porte cet article, elle, contrairement aux autres essaie de changer de paradigme. Je parle ici, vous l’aurez compris, de celle dont le représentant le plus connu est sans doute Nassim Taleb. A travers son Black Swan, il nous propose à changer d’horizon, avec la promesse de pouvoir se jouer du temps sans lutter, pour être simplement en bonne position au bon moment et ramasser la table. 

Il doit exister à ce sujet, je ne les ai pas compté, des milliers d’articles, d’ouvrages, de vidéos sur cette approche avec des exemples de réussites connus et même certains de fameux, mais pour une réussite combien ont échoué? Pour combien d’échec au final ?

Dans une vidéo, Charles Dereeper avait illustré cette approche avec le trader 50 Cent, assumant les pertes pendant des mois pour au final ramasser la table lors d’un choc de volatilité. 

Même si cette méthode a fait ces preuves, parmi nous, les humains, combien peuvent tenir cette approche ? Subir le temps qui s’écoule, le sentir nous rattraper, voir son capital fondre en entendant un potentiel choc de volatilité. Car dans tous les cas, dès que vous prendrez une position, les effets du temps vous les verrez sans filtre, sans idéologie, ce sera irréversible, plus d’histoire, plus de simulation, la réalité vous l’aurez face à vos yeux sur votre ligne de compte. Alors gagnant ou pas ?

Et ce choc de volatilité, viendra-t-il ? Ou pas ? Serez-vous encore en vie quand il arrivera ? Ou aurez-vous coupé avant ? Vous aurez peu être coupé une seconde avant qu’il n’apparaisse et vous prendrez vos pertes pendant que d’autres ramasseront la table à votre place, pour une seconde, une seconde.

Quel jeu vicieux et dangereux que celui de vouloir lutter ou se jouer du temps, vous ne trouvez pas ? Bien sûr certains diront qu’ils sont plus forts que vous, qu’ils sont des winners mais pour combien de loosers ? 

Beaucoup trop de questions qui conduisent au titre de cet article, ‘Et si Taleb s’était trompé ? ‘. 

Le Black Swan n’est peut-être pas l’aboutissement mais le commencement d’une nouvelle temporalité ? Un point de départ au lieu d’être une finalité ? Qu’en pensez-vous ?

Il est temps de changer d’approche, arrêtons de lutter contre le temps ou d’essayer de se jouer de lui, laissons le aller là où il doit, nous ne pourrons pas le vaincre et sa lutte pourrait nous coûter trop cher, soyons simplement au bon endroit au bon moment pour ramasser la table. Faisons du temps notre allié, ne le défions pas !

Je vous propose une méthode alternative de trading déjà partagée avec Charles que je remercie pour l’opportunité qu’il m’a accordé de publier mes travaux sur Objectif Eco. 

A bientôt, pour la suite.

Bon trade à tous ! 

Benjamin.
Poster un commentaire