Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Cédric Froment

Cédric Froment

Sur ce blog je fais le suivi des actions sur le point d'exploser en bourse. Je vous apprends à les repérer et à les trader.

Les petites et moyennes capitalisations sont mon terrain de jeu favoris.

Grâce à mes stratégies, je passe moins de 30 minutes chaque soir pour gérer mon portefeuille de trading.

Si vous pensez devenir millionnaire en 3 clics, ce blog n'est pas fait pour vous.

Si vous souhaitez acquérir les outils pour devenir un spéculateur efficace, ce blog est une mine d'or pour vous.



  QUI SUIS JE ?

Je m’appelle Cédric Froment et cela fait plus de 10 ans que je spécule sur les actions.

Ma passion pour le surf et mon statut de trader m'ont amené à m'expatrier sur l'Ile Maurice en famille!

froment-cédricM2

Quand je ne suis pas à l'eau ou avec ma fille, je partage avec vous mes meilleures stratégies pour investir en bourse.

Ce que les études statistiques nous révèlent sur le phénomène de momentum sur les actions

Audience de l'article : 3089 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions

Qu'est ce que le momentum ?

Le momentum est un phénomène que l’on rencontre sur tout type d’instrument négociable. Que ce soit les actions, les matières premières ou les devises, lorsqu’une tendance se développe et prend en force, la propagation de cette dernière permet d’anticiper une continuation du mouvement des prix. Plus le momentum est fort et installé, plus l’actif aura de chance de continuer à surperformer. Tous marchés confondus, il s’agit de l’anomalie la plus constatée et reconnue dans les études académiques. De manière générale, un tel phénomène reflète de grands changements dans les fondamentaux de l’actif concerné. La perception de la juste valeur est réévaluée sans cesse dans le même sens aussi longtemps que les fondamentaux jouent leur rôle de catalyseur.

Le momentum sur les actions

C’est certainement l’un des phénomènes les plus constatés dans les études académiques concernant les anomalies structurelles du marché action.Les conclusions des études concernant les marchés actions convergent vers un résultat sans appel.

L’une des études les plus reconnues sur le sujet provient de Jegadeesh Narasimhan et Sheridian Titman dans "Returns of buying winners and selling losers : Implications for Stock Market Efficiency » (les performances dans l’achat des gagnants et la vente des perdants : Les implications dans l’efficience des marchés actions).


Cette étude a été réalisée comme suit :

L’univers entier des actions a été classé selon 10 groupes liés aux performances enregistrées sur les 3, 6 et 12 derniers mois de chaque action. Le portefeuille classé N°1 est composé des 10% des actions ayant le plus performé sur les 3, 6 et 12 derniers mois, la détention s’effectue de la même façon sur 3, 6 et 12 mois mais l’étude enregistre aussi la performance du portefeuille sur une durée de détention plus importante.

Il en a été de même pour les 9 autres portefeuilles. Ils ont trouvé que le portefeuille N°1 avait largement surperformé les 9 autres. Chaque groupe a conservé sa place dans le classement et les résultats du dernier groupe furent négatifs.

Ce papier relate que l’ensemble des stratégies consistant à acheter ou à vendre à découvert respectivement des actions ayant largement surperformé ou sous performé le marché sur les 3 à 12 derniers mois, génère des performances anormalement positives et récurrentes sur les prochains 3 à 12 mois de détention.

L’autre conclusion importante est que ces performances disparaissent quand la détention dure plus de 2 ans.


D’autres études recensent les phénomènes suivants :

Le momentum à 10 mois enregistre la plus grande stabilité.

Le momentum est un phénomène bien plus prononcé et rémunérateur sur les petites capitalisations.

Un momentum sur 1 mois amène la plupart du temps à un retournement de l’action.

Un momentum long terme de 2 à 3 ans amène l’action à un retournement majeur.

Le momentum sectoriel suit la même logique que celui de l’action individuelle.

Mark Boucher dans « The Hedge Fund Edge » fait état de la force relative comme étant l’indicateur le plus constant, fiable et robuste. Ce résultat est relatif à ses études statistiques menées sur les marchés des devises, des matières premières, des actions, des obligations. Ses recherches ont confronté la majorité des indicateurs techniques, des modèles de valorisation, des figures chartistes, etc… mais le momentum a battu tous ses camarades. Il l’utilise comme premier critère de sélection pour choisir son véhicule d’investissement. Les fondamentaux et l’analyse technique sont ensuite utilisés pour initier ou clôturer les positions.

 

 

  RDMV4 Récente étude   Le momentum des actions...ca marche

 

http://www.e-devenirtrader.com/project/deja-10ans/

 

Cédric Froment

www.cedricfroment.com

www.e-devenirtrader.com

Poster un commentaire