Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Cédric Froment

Cédric Froment

Sur ce blog je fais le suivi des actions sur le point d'exploser en bourse. Je vous apprends à les repérer et à les trader.

Les petites et moyennes capitalisations sont mon terrain de jeu favoris.

Grâce à mes stratégies, je passe moins de 30 minutes chaque soir pour gérer mon portefeuille de trading.

Si vous pensez devenir millionnaire en 3 clics, ce blog n'est pas fait pour vous.

Si vous souhaitez acquérir les outils pour devenir un spéculateur efficace, ce blog est une mine d'or pour vous.



  QUI SUIS JE ?

Je m’appelle Cédric Froment et cela fait plus de 10 ans que je spécule sur les actions.

Ma passion pour le surf et mon statut de trader m'ont amené à m'expatrier sur l'Ile Maurice en famille!

froment-cédricM2

Quand je ne suis pas à l'eau ou avec ma fille, je partage avec vous mes meilleures stratégies pour investir en bourse.

Volkswagen, retour sur l'incroyable Short Squeeze qui a ruiné plus d'un hedge funds

Audience de l'article : 3262 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions

En 2008, le secteur automobile s’effondre, nous sommes en plein marché baissier. La majorité des hedge funds vendent à découvert les titres de ce secteur. Volswagen apparait comme l’une des actions les plus attrayantes pour initier des positions baissières car les cours de bourse se maintiennent à des niveaux élevés. Les positions short se multiplient sur le titre ; cependant les cours de bourse ne baissent pas.
 
Analyse Chartiste

 


Le titre est ancré dans une forte tendance haussière depuis plusieurs années. Fin juillet le titre casse à la hausse et sur volume un pattern en Cup and Handle de 9 mois au dessus de 200 €, Cette figure est assimilable à une large base de continuation de tendance. Une accumulation anormale sur le titre s’opère malgré le contexte de marché baissier. Les cours temporisent ensuite dans un triangle jusqu’à fin septembre. Une nouvelle cassure par le haut sur des volumes historiques précipite les cours de bourse jusqu’à 400 €.
La volatilité est incroyable puisqu’un pullback sur le triangle autour de 200€ précède un envol des cours vers 1000€ en quelques séances.
 


Explications
Ce cas est un excellent exemple de la mécanique du float. Voici comment une news impliquant un nombre élevé de gros opérateurs à un faible float, s’est répercutée sur les cours de bourse.
Dans les faits, Porsche annonce une position d’achat massive sur des options call  du titre Volkswagen  et représentant 74% des titres négociables. L’état régional de Basse Saxe est investit sur le long terme et possède 20% de l’entreprise; il n’a pas en tête de les revendre à court terme. En définitif, il ne reste plus que 6% des actions négociables sur le marché. Cette imposante capitalisation est réduite à l’état de small cap en termes de float. Cela engendre des variations de cours impressionnantes lorsque des achats et des ventes s’effectuent.
 Après cette nouvelle, les hedge funds se précipitent pour couvrir leur position short en rachetant sur le marché les actions vendues à découvert. La montée des cours s’opère dans des proportions démesurées. En effet, il ne s’agit pas de répartir ses achats sur plusieurs semaines mais bien de couvrir les pertes et d’éviter des appels de marge menant à la faillite de ces fonds spéculatifs.

 

 

LDMBig1 Prendre des grosses positions   seul un tiers du temps, les marchés sont favorables

http://www.e-devenirtrader.com/project/leaders-de-marche/

 

Cédric Froment

www.cedricfroment.com

www.e-devenirtrader.com


Poster un commentaire