Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Caroline Domanine

Caroline Domanine

Entrepreneur, coach et trader…

…autodidacte et fière de l'être!

Je pense que chacun peut avoir sa chance s'il est prêt à y mettre le prix. Convaincue du pouvoir que nous avons tous sur notre vie, je me lance avec toujours plus d'énergie et de joie vers de nouveaux défis.

Trader par amour pour la liberté, coach par passion du partage, entrepreneur par besoin de créer; je crois que c'est notre comportement qui sera seul maître de nos performances. Parce que nos compétences techniques ne suffiront  pour gagner, développons nos compétences comportementales avec des questions et des outils simples à mettre en place !

Mon Blog : http://psychotrade.fr/


promospeciale

Responsable mais pas coupable

Audience de l'article : 1961 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Qu’on se le dise, nous ne devons nos réussites et nos échecs qu’a nous même! Principe un peu extrême et qui pourtant trouve tout son sens lorsque l’on accepte de bien dissocier le principe de responsabilité et de culpabilité.

Le marché est incertain, votre stratégie et votre money management vous offre des probabilités de réussite plus ou moins grandes, tout ceci est factuel, pragmatique, c’est votre environnement extérieur de travail. Mais qu’en est-il de votre environnement interne ?

Combien d’entre nous ont cherché des justifications a la perte? Nous pouvons trouver plein de raisons extérieures à une perte en trading, nombres de traders sont des personnes très rationnelles et trouvent donc des explications rationnelles à une perte. Passe encore quand la perte est “consommée”, la position est coupée, il n’y a plus rien à faire dans l’immédiat, mais lorsque la perte est latente, ce type de comportement peut s’avérer destructeur, voir assassin. “Le marché va me donner raison car…” Sauf qu’avec ce type de raisonnement rationnel, le trader oublie une chose fondamentale : le marché n’est ; lui, pas rationnel; ou s’il l’est, c’est à une échelle tellement supérieure à nous, pauvres petites entités humaines et nous ne pouvons en percevoir le dessein.

Soyons donc responsables; les pertes font partie du travail, qui n’accepte de perdre, jamais ne gagnera (c’est la phrase du jour du père Fouras!). Il est primordial d’accepter cette idée en toute responsabilité, sans quoi, nous provoquons notre échec.

Pourquoi et comment ?

Vous allez avoir peur de la perte, vous allez tout faire pour l’éviter; et pourtant, sans vous en rendre compte toutes vos actions vont vous mener vers l’échec. Si le marché ne valide pas votre scénario, ce n’est pas le marché qui a tort, cela ne signifie pas non plus que votre stratégie n’est pas bonne, mais uniquement, qu’à cet instant précis, sur cette transaction précise, le scénario est invalidé. Reporter la responsabilité sur la stratégie ou sur le marché vous freinera pour couper une perte latente, qui peut ainsi s’accentuer dangereusement.

Ainsi, fuir la responsabilité d’une perte va avoir 2 conséquences cognitives : vous allez vous sentir sécurisé dans votre valeur propre puisque ce n’est pas de votre faute si vous avez fait une perte, et paradoxalement, vous allez endosser le rôle de victime, si peu propice à la remise en question et à la motivation.

Au niveau émotionnel, vous serez soit en colère soit abattu par cette constatation, décidément, en trading, seuls quelques élus sont appelés et vous n’en ferez jamais partit…

Vient ensuite le niveau comportementale, qui, quelques soient les émotions générées vous amènera vers des extrêmes, abandon ou revanche, donc ; soit vous ne gagnerez plus, soit vous perdrez encore, c’est le choix entre la corde et l’arsenic!

Endosser pleinement la responsabilité de votre perte, par contre, bien que douloureuse sera une attitude au combien plus intéressante. Voyons rapidement ce qui va se produire avec l’exemple d’une perte latente:

Vous prenez une position, tous vos signaux sont validés, conformes; vos stop, target sont configurés, le marché retrace, à cet instant, la position est perdante. Vous savez quelle attitude adopter par rapport à votre stratégie car vous y avez travaillé au calme avant. Etre responsable de ce qui se passe vous permettra de sortir si telle est votre stratégie, ou de risquer de toucher le stop. L’intérêt est de systématiser la démarche et de laisser le moins de place à l’émotion dans votre choix. Vous agissez en acteur responsable d’une décision et non en victime malmenée par les aléas d’un marché incertain.

Que cette position s’avère au final gagnante ou perdante n’est pas très important en soit, l’important étant d’avoir intégré un principe de fonctionnement, d’accepter, avec le moins de douleurs possible les conséquences de vos actes.

Responsable mais pas coupable, assumer la responsabilité d’un acte ou d’un échec ne signifie pas forcément avoir fait en sorte qu’il arrive. La responsabilité, bien que lourde à porter vous donnera la force de rester droit dans l’adversité.

Si cet article vous inspire des réflexions, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires, j’apprends beaucoup de divers échanges que la providence mets sur mon chemin
Poster un commentaire