Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne !

Je vis en contraste extrême entre Bangkok la sauvage torride et la jungle encore préservée du sud pacifique du Costa Rica. 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.



Inscription à ma newsletter BOURSE / INVESTIR / PRODUCTIVITE 
(2 emails par mois)

==> C'est ici

Charles-Dereeper

charlesjungle
NOUVEAUTE 2017


Suivez mes "conneries" et ma life sur INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit
User compte 2  = charlesbkkcr

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
conquerirlabourse

L'étincelle de la réussite repose sur le talent et la confiance... l'histoire incroyable d'un match d'Henri Leconte !

Audience de l'article : 2483 lectures
Nature de contenu : Article perso
Nombre de commentaires : 0 réactions
Votez pour cet article
(22 Votes) - Note : 3.14
Partagez cet article avec vos connaissances

 

Cela fait 5 ans que cette histoire traîne sur mon disque dur. Pardon pour celui qui l'a écrit, mais je vais la publier dans mes éditos perso, car je l'adore. Elle est magnifique. Quand le talent rencontre la confiance, l'étincelle est explosive, que ce soit dans le sport ou tous les autres activités humaines, type trading d'ailleurs. Henri Leconte par moments, il était vraiment énorme. J'étais fan de ses bons jours !

 

"Troisième tour des Internationaux 1986. Henri Leconte affronte sur le Central le solide Brésilien Cassio Motta, l'un des joueurs les plus fair-play et les plus appréciés du circuit. 6/1 6/3 pour Motta en un peu plus d'une heure. Le moins que l'on puisse dire est que l'affaire est mal engagée.

Henri a sa tête des mauvais jours. Il est impatient, irrégulier, monte à la volée sans préparer ses attaques. Il est redevenu un joueur vulnérable, et au troisième set, le courant ne passe plus avec l'entourage au bord du court. Henri s'est refermé comme une huître et les jeux défilent...

Mais, alors que les jeux semblent être faits, vers la fin de ce troisième set, une idée me vient à l'esprit. Je suis alors le coach d'Henri. Sûrement très irrité contre lui-même, Henri continue à jouer mais, depuis quelques minutes, sans me jeter le moindre coup d'oeil entre les points. C'est décidé, je vais lui écrire un mot !

Je griffonne quelques phrases : " On est avec toi. On a confiance. Calme-toi. Prépare tes attaques plus soigneusement et surtout joue ton jeu au filet. On t'embrasse. " Ces mots sont écrits sur le carton d'invitation dans la présidentielle de Michel Leeb !

Mais comment le lui faire passer ? A 6/5 pour Motta, au changement de côté, je donne le carton, après l'avoir plié en deux, à Béatrice Leeb, alors enceinte de huit mois et demi, et lui demande (elle est " insoupçonnable ") de le remettre à un ramasseur en cachette pour qu'il le transmette à Henri... Bien sûr, c'est totalement interdit par le règlement...

Le " facteur " est parti. Le pli arrive dans les mains d'Henri qui le lit, se lève, revient de notre côté pour servir et lance : " Tu ne pouvais pas le dire plus tôt, pauvre con ! ". Dans la loge, nous sommes interloqués mais très heureux. la combine a fonctionné, il y a eu électrochoc. Henri égalise, sauve deux balles de match dans le tie-break et gagne les deux derniers sets 6/0 6/0. Un régal... "

Charles Dereeper

lead-enrichir-25000
Poster un commentaire