Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Caroline Domanine

Caroline Domanine

Entrepreneur, coach et trader…

…autodidacte et fière de l'être!

Je pense que chacun peut avoir sa chance s'il est prêt à y mettre le prix. Convaincue du pouvoir que nous avons tous sur notre vie, je me lance avec toujours plus d'énergie et de joie vers de nouveaux défis.

Trader par amour pour la liberté, coach par passion du partage, entrepreneur par besoin de créer; je crois que c'est notre comportement qui sera seul maître de nos performances. Parce que nos compétences techniques ne suffiront  pour gagner, développons nos compétences comportementales avec des questions et des outils simples à mettre en place !

Mon Blog : http://psychotrade.fr/


Conquérir la bourse

Le philosophe en trading

Audience de l'article : 863 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Dans l’article d’aujourd’hui, nous allons nous pencher sur la première des facettes  de personnalité : Le philosophe.

Si ce n’est déjà fait, je vous conseille de lire le premier article de cette série, qui explique l’approche:

http://psychotrade.fr/les-facettes-de-personnalit-et-le-trading/

Le philosophe en général :

Prenons une image animale, le philosophe est une biche qui se promène dans la foret.

Tranquille et sereine, elle gambade, le cœur à l’affût de la moindre odeur d’herbe fraîche, du moindre chant d’oiseau. Elle se délecte des rayons de soleil qui viennent réchauffer sa fourrure, elle admire, contemplative, la beauté de ce monde sauvage qui est le sien.

La facette du philosophe, vous l’aurez compris aime les sensations ; et reste profondément ancrée dans le présent : elle prend son temps, elle jouis de l’instant dans toute sa beauté et sa quiétude. Contemplative, elle est aussi distraite. C’est une grande étourdie et qui pourrait l’en blâmer ? Après tout, elle est en sécurité et le monde est si beau, tellement remplis de promesses ! Car le philosophe est aussi un grand optimiste ; pouvant même aller jusqu’à l’insouciance. Il ne s’embarrasse pas des tracas quotidiens, il sait prendre tellement de recul que cela ne l’atteint pas. Son entourage l’aime pour cela, d’humeur égale et plutôt jovial, il apporte joie et tranquillité. Patiente, calme, ouverte d’esprit, cette facette de personnalité aime les relations vraies, authentiques et n’a pas besoin de paraître. Le philosophe est dans le « ressentir de l’être » , il aime les autres mais il s’auto-suffit.

Il a parfois du mal à supporter certains types de comportements qui vont à l’opposé de son plaisir ou de sa vision des choses. Le philosophe aime la mesure et supporte mal l’excès, particulièrement lorsque cela vient gâcher sa joie : le personnes qui se plaignent, les situations où il doit réagir vite et en urgence, la violence de manière générale. Dans sa vision d’ensemble, il peut parfois dénigrer le soucis du détail et de la précision. Aimant la simplicité, il a tendance à dénigrer le principe de complexité et possède une certaine résistance à la mettre en place.

Le philosophe en trading :

Cette facette de la personnalité, comme toutes les autres, offre des moteurs et des freins. Voyons un peu ce qu’ils peuvent être :

  •  Les moteurs :
Il possède en lui une capacité naturelle de recul et donc de maîtrise émotionnelle. Il peut donc supporter plus facilement que d’autres un série de pertes ou une période de doute. Son goût pour le calme le prédispose à une approche raisonnée et il est peu enclin aux prises de positions impulsives. Sa présence dans « l’ici et maintenant » lui confère une capacité de concentration même dans l’inaction. Le philosophe sait attendre sans que ce soit douloureux ou frustrant.

Positif même dans l’adversité, il possède cette compétence naturelle de recharger ses batteries avec des choses simples (une douche, une promenade ou un bon repas et c’est repartit!); cela lui donne une force réelle car il accepte vite une perte ou la frustration.

Facette dite « autonome », elle n’a pas besoin du rapport aux autres pour exister pleinement, elle s’épanouit dans la solitude du trading, même si le rapport social ne le dérange pas.

Son goût pour la simplicité peut aussi être très utile, il ne s’encombre pas de nombreux indicateurs qui vont compliquer son processus décisionnel. Il recherche une stratégie plutôt simple, avec des points d’entrée approximatif mais peut très bien gérer sa position.

Dans ces objectifs, la facette du philosophe est raisonnée car elle a des besoins simples et authentiques.

  • Les freins :
Certains des moteurs cités ici peuvent aussi, poussés à l’excès, être des freins réels.

L’optimisme du philosophe peut être déraisonné. S’il ne supporte pas le pessimisme et les rabat-joie, sa vision peut être absolument en dehors de la réalité. Il aura de toute façon tendance à sous-estimer les obstacles et les difficultés.

Son goût pour la simplification et sa résistance à la complexité peuvent aussi être préjudiciable dans la création d’un process de travail. Il peut avoir tendance à opérer sans plan réel, sans cadre définis, car vous l’avez compris, il n’aime pas les cadres et manque de discipline.

Par soucis de protection, c’est une facette qui rentre facilement dans le dénie face à un échec ; ce qui l’empêche d’apprendre et de progresser.

Le sentiment, assez naturel pour lui, d’être en sécurité partout peut aussi engendrer un manque de vigilance, pour lui les marchés ne sont pas des lieues hostiles et il s’attache à cette vision, sans laquelle il lui serait difficile de travailler.

Une personnalité globale , je me répète est un mariage de plusieurs facettes, et personne n’est « que » philosophe. Il conviendra donc d’étudier les interactions entre l’ensemble des facettes pour l’appliquer au trading.

Dans cette série d’article, mon but est d’exposer chacune des facettes dans son unicité et poussée à l’extrême.

En espérant que l’ensemble puisse vous être utile pour avancer de votre coté !
Poster un commentaire