Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Caroline Domanine

Caroline Domanine

Entrepreneur, coach et trader…

…autodidacte et fière de l'être!

Je pense que chacun peut avoir sa chance s'il est prêt à y mettre le prix. Convaincue du pouvoir que nous avons tous sur notre vie, je me lance avec toujours plus d'énergie et de joie vers de nouveaux défis.

Trader par amour pour la liberté, coach par passion du partage, entrepreneur par besoin de créer; je crois que c'est notre comportement qui sera seul maître de nos performances. Parce que nos compétences techniques ne suffiront  pour gagner, développons nos compétences comportementales avec des questions et des outils simples à mettre en place !

Mon Blog : http://psychotrade.fr/


promospeciale

L’analyse transactionnelle en trading

Audience de l'article : 1875 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Il n’y a pas victime heureuse. Dans toutes nos interactions, nous choisissons plus ou moins consciemment notre niveau de responsabilité. Ainsi, lorsque nous tradons, nous pouvons percevoir nos performances comme des acteurs pleinement responsables,  comme des victimes ou comme des magiciens, dieux incontestés des marchés.

L’analyse transactionnelle s’attache à définir notre positionnement face à une autre personne mais peut aussi apporter un éclairage pertinent sur le rapport que nous entretenons  avec nous –même dans notre activité de trader. Cette approche permet de réagir aux performances avec plus de recul et de maîtrise, je vais donc tenter de vous en expliquer les rudiments fondamentaux. J’ai bien dis « tenter », avec toute l’humilité que cela comporte, puisque je ne suis absolument pas formée a cette pratique, ça me semblait necessaire de le préciser!

Elle part du postulat que nous prenons alternativement 3 rôles bien distincts : le parent, l’enfant et l’adulte. Chacun d’entre nous passe alternativement par tous ces états du moi, ils sont donc totalement intégrés à nos scénarios de vie. Depuis notre naissance, nous avons incorporés ces 3 états, tout d’abord celui d’enfant dans les premières années de vie (besoins, soumission, rébellion), puis celui de parent durant l’enfance et l’adolescence (apprentissage), enfin, l’état d’adulte (analyse, décision, indépendance). Les grandes personnes que nous sommes devenues sont donc constituées de ces 3 couches successives que nous activons plus ou moins souvent, celons la situation.

Lorsque nous tradons, c’est l’état d’adulte que nous visons ; le seul qui peut apporter des performances pérennes. L’adulte observe, s’informe et prends des décisions pragmatiques et responsables. Voilà le but du travail de l’analyse transactionnel, parvenir à activer l’état d’adulte quand il le faut, et laisser la liberté à l’enfant et au parent de s’exprimer lorsque c’est opportun.

Prenons un exemple pratique :

J’allume ma station de trading, je charge mes études et mes graphs sous différents time frame, je regarde la tendance, je vérifie mes indicateurs, puis j’ai un signal donc je prends une position. Le marché retrace, j’ai une perte latente encore acceptable mais la lecture des indicateurs me porte à croire que la tendance se retourne.

L’état d’enfant : je refuse de couper ma perte, ce n’est pas possible, j’ai pris cette position après avoir vérifié tous les facteurs, c’est juste un léger retracement, j’y crois tellement que je recule mon stop : résultat quitte ou double, autant jouer à la roulette russe !

L’état de parent : je regarde les graphs d’autres time frame, je cherche à légitimer mon choix d’entrée, les secondes passent, la perte se creuse. J’ai oublié que ne pas agir, c’est aussi un choix. J’analyse les données et pendant ce temps, je repousse ma prise de décision.

L’état d’adulte : je sais que cette situation peut arriver, j’ai prévus cette éventualité avant même de prendre cette position, j’ai un plan d’action déterminé à l’ avance et je m’y tiens.

Avec l’état d’adulte, le résultat sur une position unitaire ne sera pas forcement meilleur qu’avec les autres états, mais c’est bien la pérennité de l’activité que nous souhaitons sauvegarder, et pas le gain d’aujourd’hui. Afin d’y parvenir, nous devons donc soigner notre responsabilité. Prendre conscience des différents positionnements possibles et l’analyse transactionnel a pour objectif de discerner les décisions et réactions inadéquates qui peuvent nous desservir en tant que trader.

Ainsi, l’état d’enfant nous pousse à chercher un coupable lorsque le marché ne nous donne pas raison. Nous le savons tous, il n’y a aucun coupable, même pas nous-même. On peut avoir une excellente stratégie, un money management cohérent et un comportement adéquate et faire des pertes. C’est le métier qui veut ça, il n’existe aucun trader profitable à 100%, le but ultime étant de parvenir à des probabilités de gain fortes.  Prendre la responsabilité de nos échecs, c’est aussi être conscient de nos victoires, c’est revenir à la source de ce qui fait notre motivation.

Trader, c’est un peu partir en guerre, notre seul ennemi étant nous-même. Pourquoi seuls 10% des traders sont profitables ? Ce n’est pas parce qu’ils sont plus éduqués, plus intelligents ou mieux équipés ; mais parce qu’ils sont responsables de leurs actes. Cette responsabilité donne alors la force du recul, le pouvoir d’analyser les raisons d’un échec et de modifier ce qui doit l’être.

Quand l’état de parent nous pousse à attendre que le marché se retourne en notre faveur, l’état d’adulte, lui, ne s’émeut  pas et respecte une stratégie qui a fait ses preuves.

Dans la préparation, avant de rentrer sur les marchés en réel, l’état d’adulte ne s’impatiente pas, il nous fait travailler consciencieusement la sélection d’indicateurs, analyser notre politique de risque, anticiper les scenarios, bons comme mauvais qui ne manqueront pas de se présenter à nous.

La responsabilité implique donc une prise de recul qui permet aussi de mieux gérer notre capital émotionnel, au combien mis à mal dans cette activité. En effet, si nous sommes trop impliqués dans la transaction, cette activité devient rapidement invivable ; nous faisant passer en l’espace de quelques secondes de l’euphorie à la détresse la plus profonde. Aucun homme n’est assez préparé pour vivre jour après jour dans un grand huit émotionnel ; il convient donc de se prémunir, de se détacher du résultat et d’assumer la responsabilité de nos actes, seuls garants de notre réussite à moyen terme.

Nous avons tous vécus ce moment où, juste après avoir pris une position, entendant le click de la souris, nous savons que nous avons fait une erreur ; et pourtant, rares sont les traders qui vont immédiatement clôturer, pourquoi ? Car l’état de parent nous en empêche, ce qui est fait est fait, il fallait y penser avant. Dans cet exemple, l’adulte qui est en nous ne se poserai pas toutes ces barrières, il clôture sans état d’âme car cela doit être fait, et que rien n’est définitif. Ainsi, au-delà de la responsabilité, le positionnement d’adulte nous renvoie aussi à la notion d’adaptation, à l’acceptation de la remise en question. Lorsqu’un système fonctionne bien, s’adapter signifie préserver ces certitudes, se prémunir du doute et protéger ce système des attaques que nous pourrions lui faire endurer, mais quand le système est trop approximatif ; l’adaptation nous offre le recul nécessaire pour accepter le travail qui doit être fait, à nouveau ; avec persévérance et courage. Aucune colère, aucune tristesse ne permet à un système défaillant de devenir compétent, inutile donc de se rebeller ou de s’y soumettre ; mais accepter l’évidence,  reprendre des forces et repartir au combat, voilà ce l’adulte qui sommeille  en nous crie ; et que nous refusons parfois d’entendre.

Car il faut être clair, mettre au point une bonne stratégie qui nous corresponde est un travail de titan. Faire table rase et recommencer demande de grandes ressources et une grande maîtrise de nous-même. Si c’était simple, ça se saurait ! Il n’y a pas de méthode miracle, de martingale qui vous rende immensément riche sans travail et sans risque. A mon sens, le meilleur moyen de tester une stratégie en analyse technique est le backtest plus une période de plusieurs semaines en démo. C’est long, c’est fastidieux et pas vraiment fun, j’en conviens mais nécessaire pour avoir des certitudes positives sur votre système. Avoir une confiance inébranlable dans votre stratégie et un des moyens les plus porteurs de rester dans l’état d’adulte ; c’est une manière de prendre le contrôle sur des marchés, par définition incontrôlables. Vous ne pouvez pas vous porter garant d’une réussite, par contre, vous avez le pouvoir de garantir que vous allez tout faire pour qu’elle arrive, avec responsabilité, persévérance et ouverture d’esprit.
Poster un commentaire