Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne ! 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.


MON COMPTE FACEBOOK est ici

MON COMPTE TWITTER est ici



Le livre JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE (10.000 ventes à 40€) est téléchargeable 

==> ici

Charles-Dereeper

charlesjungle

Mes 2 comptes INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit
User 2  = charlesbkkcr

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

promospeciale

Apprendre à penser comme les spéculateurs immobiliers pour trader les marchés

Audience de l'article : 3797 lectures
Nombre de commentaires : 3 réactions

100% de gains sur 3 mois ou 100% de gains sur 18 mois, c'est la même chose...

 

Je poursuis dans cet article l'analogie entre spéculation immobilière (plutôt bien appréciée en France) et spéculation boursière (super méga mal appréciée socialement en France) soulevée ici : http://www.objectifeco.com/bourse/trading/article/charles-dereeper-speculer-gagnant-sans-fuir-est-ce-vivable-a-long-terme-pour-le-trader et là http://www.objectifeco.com/bourse/trading/article/charles-dereeper-pour-gagner-durablement-en-bourse-la-fuite-est-un-outil-incontournable-de-premier

 

Regardez le graphique suivant, qui est la valorisation d'un compte client sur Mister Robot (vous pouvez accéder librement aux détails de toutes les opérations sur www.samuelrondot.com) et interrogez vous ce que vous y voyez : quelle est votre toute première réaction ?

 

 

 

Normalement, vous avez du vous dire qu'il y avait une longue stagnation des résultats pendant 15 mois, suivie par une forte accélération qui voit le compte passer de 33.000 à 60.000 euros. Vous avez séparé en deux la courbe.

 

 

 

Si je vous dis que le compte a fait 100% de gains sur 18 mois et 100% sur 3 mois, nombreux seront ceux à me rétorquer qu'il y a une différence. Pourtant au final, que les clients aient souscrit trois mois avant ou 18 mois avant, ils ont gagné la même somme, 100% approximativement. C'est le même processus dans la spéculation immobilière.

 

Il n'y a qu'en Bourse où les intervenants s'amusent à découper le temps en partie parfaite et à extrapoler en disant que 100% gagnés sur trois mois sont différents que sur 18 mois, car sur 18 mois, en théorie, un gain de 100% sur trois mois représente +650%. En bourse, nos exigences vis à vis du temps nous tuent à petit feu et provoquent un énorme stress. Pour rien au final ! C'est notre simple représentation du monde qui nous entraîne à subir des conséquences émotionnelles.

 

Reprenons l'exemple du graphique ci-dessus. Si les intervenants en Bourse sont massivement incapables d'accepter l'absence de gains pendant 15 mois, combien de spéculateurs immobiliers l'acceptent ? 99% d'entre eux ?

 

L'observation de Mister Robot depuis 5 ans m'a appris ceci : connaître son horizon d'investissement est la clé. Prenons l'exemple du CAC. Il valait 3600 début août 2011. Il plonge à 2700 avant de revenir à 3400 en octobre 2011. Donc sur un horizon de trois mois, nous visitons sur un range d'environ 25% à plusieurs reprises LES MEMES POINTS HAUTS ET BAS !

 

Toute la question est de savoir ce que nous regardons : point 1, le chemin parfait, marché baissier puis marché haussier ? Ou point 2, juste un risque avec un capital alloué pour ne pas sauter et une attente d'un passage par des niveaux clés en fonction de la durée de l'horizon d'investissement ? Les joueurs en Bourse regardent toujours le point 1 tandis que les joueurs dans l'immobilier se concentrent sur le point 2.

 

Dans le cas de Mister Robot, 10 clients ont regardé le point 2 et 20 clients ont regardé le point 1. 20 clients (et j'ai regardé Mister Robot comme les points 1!) ont dit "ça suffit, la stratégie ne gagne pas, il faut couper pendant qu'il est encore temps, un an est suffisant pour faire ses preuves, ça va recommencer comme dans le passé". 10 clients ne se sont pas pris la tête et ont considéré Mister Robot comme ce qu'il est, à savoir un produit de diversification de son patrimoine, non corrélé aux autres produits d'investissement, qui dépend des grands cycles de volatilité et de déplacements des tendances impossibles à prévoir. Il suffit d'attendre qu'un souci macro économique d'ampleur intervienne pour passer à la caisse. Or, s'il y a bien une chose répétitive dans l'histoire économique, c'est l'apparition des crises.

 

Si on avait été tous intelligents, comme l'ont été les deux derniers clients Mister Robot dont un a bravé mes recommandations négatives, on ne se serait pas dit : je vais acheter de l'or pour me protéger ! Ou je vais acheter des puts et me couvrir. Non, on se serait dit : je vais me choisir une petite stratégie automatisée de trading dont le ressort des gains consiste à exploser les compteurs quand ça se met à barder fort sur les indices. Le reste du temps, je lui demande à cette stratégie de ne pas perdre. En outre, je ne veux pas m'en occuper et la faire tourner toute seule sur un ordinateur indépendant du mien.

 

La question que cet article pose, c'est de savoir si au sein de la population des 20 clients point 1, persuadés de penser à l'endroit et d'avoir raison, il y en a beaucoup qui sont parvenus à réaliser 100% de gains en 18 mois sur leur propre compte. Je connais la réponse car les comptes existent. Ils ont peut être tous le sentiment d'avoir eu raison d'arrêter, mais financièrement, les comptes prouvent en réalité qu'ils ont eu tort !

 

Qui a gain de cause au final ? Le bonhomme aves ses pensées qu'il aime et sa performanace médiocre ou le compte de trading qui exige de penser différemment pour se retrouver au plus haut ?

 

Aborder la bourse avec le concept du point 1 est très pénalisant. Nous avons en permanence le choix de penser comme les spéculateurs immobiliers en nous concentrant sur l'objectif au lieu de scruter le chemin. Et bien souvent, ce sera générateur de gains plus gros...

 

Charles Dereeper

 

www.charlesdereeper.com

 

www.europecostarica.com

crisedusiecle
Poster un commentaire

3 commentaires

  • Lien vers le commentaire pascal dimanche, 30 octobre 2011 10:38 Posté par pascal

    Charles dit qu'on ne peut pas davantage prévoir les périodes de forte volatilité où MrRobot est plus efficace.

    Je dis qu'on ne peut pas les prévoir mais qu'on peut constater leur présence (baisse du CAC de plus de 3% daily par exemple, de façon concomitante à la résurgence de bad news sur l'EURO).

    donc à ce moment on active MrRobot.

    et une période de forte volatilité dure plusieurs semaines, le temps que les politiques trouvent un palliatif pour repousser le problème. Celà donne le temps de gagner des PV avec MrRobot.

    Une fois que les politiques ont trouvé quelque chose de gros (FESF à 1000 milliards par exemple), on voit le VIX chûter, alors on arrête MrRobot.

    CQFD

  • Lien vers le commentaire jctrader56 samedi, 29 octobre 2011 10:28 Posté par jctrader56

    Tu en viens donc à une solution "buy and hold" ...classique et qui a fait la preuve de son inefficacité car rien ne nous promet que demain le cours ne va pas baisser (je passe les références, elles sont multiples sauf chez les banques et brokers qui sont ravis de voir l'argent chez eux et de le faire fructifier pour leur compte propre : ceci revient à donner raison aux banques)
    Donc on se laisse porter gentiment , sans souci , par le flux ..mais sans savoir où cela nous mène (juste un rappel les buy and hold sur France Telecom ou Alcatel d'il y'a qqes années).