Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne ! 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.


MON COMPTE FACEBOOK est ici

MON COMPTE TWITTER est ici


ME RENCONTRER A PANAMA CITY (Sommet mensuel TRADER INVESTISSEUR ENTREPRENEUR)
>>> Les infos sont ici


Inscription à ma newsletter (BOURSE / INVESTIR / PRODUCTIVITE)
(2 emails par mois)

==> C'est ici

Charles-Dereeper

charlesjungle

Mes 2 comptes INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit
User 2  = charlesbkkcr

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

promospeciale

Appréhender les patterns graphiques des cours boursiers à l'aide du super pouvoir du cerveau humain

Audience de l'article : 5884 lectures
Nombre de commentaires : 6 réactions
Voici un petit article sur l'excellence humaine, un thème que j'espère développer sur Objectifeco en 2013. Vous pouvez y accéder par le biais de l'espace ENTREPRENDRE.

Sur les 20 dernières années de ma vie pro, j'ai passé 15 ans à étudier le trading et ses winners. J'ai au total rencontré autour de 500 traders et gérants, surtout du temps où j'écrivais dans La Tribune et La Vie Financière (La VF, journal de looser, dirigé par des loosers qui a heureusement fait faillite, racheté par Agora, puis fermé. POF. Certains savent pourquoi j'écris cela...).


Je n'ai vu que deux manières de gagner.

Je ne parle pas de gagner 10 ou 20% par an. Je parle de ceux qui explosent les compteurs et rentrent dans le top 1% des meilleurs intervenants.

La première, c'est de concevoir un robot si possible capable d'exploiter une faille (donc capable de tricher... !). Avant, il y avait les NIP sur les floors à la criée. Maintenant, il y a les super ordi branchés physiquement à dix mètres des bourses pour gagner quelques nanosecondes sur le monde entier en vitesse d'exécution des ordres...

La deuxième, c'est de faire appel aux facultés méconnues et méprisées de l'intuition, sans toujours l'appeler par son nom. Tous les grands traders discrétionnaires qui ont réussi sur les marchés que j'ai rencontré, pratiquaient l'intuition. En clair, la plupart du temps, ils sentaient tous le marché SANS REFLECHIR intellectuellement. C'est à leur contact que j'ai commencé à soupçonner l'existence d'un autre monde que celui de l'analyse rationnelle. Voir un génie du trading s'interroger avec appréhension sur son dernier trade gagnant qu'il a réalisé sans trop piger pourquoi, est quelque chose qui reste pour toujours en mémoire, hors cadre de la norme sociale. En France, on nous dit dès l'enfance : penses, sois scientifique et méprises le reste... médecine, sport, finance...

J'ai visionné ce matin un reportage qui relate EXACTEMENT le même mécanisme, mais dans un autre monde, celui des échecs.

Le film s'appelle les supers pouvoirs du cerveau. Vous pouvez le visionner ici : http://www.youtube.com/watch?v=2mHd_YMLdEA


La première femme au monde à devenir grand maître aux échecs a été entraînée par son père dans son enfance exactement de la même manière que les traders font leur apprentissage. Elle a rejoué et assimilé plus de 100.000 parties à partir des formes visuelles !

Plus intéressant encore, on découvre que la mémoire tampon d'un humain ne peut pas retenir plus de 7 paramètres à la fois. Dans le domaine des échecs, cette femme a décomposé l'échéquier en 5 zones et a assimilé dans son esprit des centaines de milliers de combinaisons. Aujourd'hui, elle joue très rapidement ses coups sans jamais réfléchir. Elle laisse son intuition faire le boulot. Née en Hongrie, vivant aux USA, sa soeur et elle sont parvenues à coller une raclée à très nombreux hommes grands joueurs d'échecs.

Dans le reportage, deux expériences m'ont marqué.

La première, elle est dans la rue au téléphone et démarre une partie d'échec juste avec le numéro des cases contre un ami. Elle gagne bien sûr juste en marchant dans la rue en visionant dans son esprit uniquement !!!

La deuxième expérience est encore plus troublante. Un camion passe dans la rue avec un immense échéquier et une partie en cours. Elle a trois secondes pour le regarder, mémoriser puis reproduire sans se tromper l'intégralité des pièces. La fois suivante, une personne ignorante des échecs disposent au hasard les pièces sur l'échéquier, la configuration est affichée sur l'autre côté du camion qui passe dans le sens inverse. La championne est incapable de mémoriser quoique ce soit en 3 secondes également. En IRM, on découvre qu'elle visualise les échecs comme un visage. Elle utilise donc la mémoire tampon basique dont tout le monde dispose.

Ces expériences sont lourdes de conséquence pour les traders et l'excellence humaine.

Tout d'abord, on comprend que les échecs, comme les marchés financiers ont une structure répétitive. Des pièces disposées au hasard sur un jeu d'échec rendent le décryptage impossible pour une championne du monde. De même, les cours boursiers ont un cadre général composé de vagues de hausse et de baisse qui alternent avec des phases d'attente horizontale. L'axe temps sur prix suit toujours une logique. Je sais que mon ami Samuel Rondot est très branché sur le hasard (lire son article ici  http://www.objectifeco.com/economie/politiques-economiques/banques-centrales/si-vous-vous-entetez-a-provoquer-le-hasard-il-ne-vous-ratera-pas.html ) mais je pense qu'il se trompe. Le hasard a des formes limitées au niveau de ses créations dans les cours boursiers. Même le plus gros hasard rentrera dans un moule, que ce soit aux échecs ou en trading. Il y a des formes qu'on ne verra jamais. Imaginons 50 séances consécutives dans le même sens par exemple. Il y a donc bien un cadre aux manifestations du hasard.

Deuxièmement, pour devenir un bon trader, je crois qu'on ne peut pas faire l'économie de l'apprentissage des formes, des patterns graphiques, sur une échelle de temps weekly, daily, hourly et sur le "profile" de la séance. L'interaction des différentes formes sur les différentes échelles de temps fait qu'au bout d'un moment, le cerveau humain doit être capable de reconstituer le puzzle et de prévoir le prochain mouvement sur les vagues qui nous intéressent. C'est du moins comme cela que je suis parvenu à faire +1000% de gains en 18 mois.

Je pense qu'il faut laisser travailler l'esprit humain plutôt que de vouloir le contrôler. A mon avis, ce que j'ai appris en 20 ans de trading, c'est que la maturité en tant qu'être humain consiste à développer l'aptitude à débrancher son mental. La pratique des méditations dans le domaine spirituel, du sport de haut niveau type golf ou tennis ou d'activités mi intello mi intuitive comme les échecs et le trading, tendent toutes vers cette même finalité.

Charles Dereeper

Mes autres commentaires de documentaire économique que vous pouvez retrouver dans l'arborescence rubrique VIDEO

Le plus important à faire circuler - Le cauchemar des déchets nucléaires - oser regarder en face ce à quoi vous contribuez : http://www.objectifeco.com/videos/le-cauchemar-des-dechets-nucleaires-oseriez-vous-vous-regarder-en-face-a-quoi-vous-contribuez.html

Survivre au progrès : http://www.objectifeco.com/videos/peut-on-survivre-au-progres-aimons-nous-tant-que-cela-nous-auto-detruire-collectivement.html

Chine :  http://www.objectifeco.com/economie/croissance-recession/croissance/le-developpement-economique-de-la-chine-en-video.html

Chine contre Europe : http://www.objectifeco.com/economie/politiques-economiques/liberalisme/mes-commentaires-sur-le-documentaire-la-chine-qui-delocalise-en-europe-un-choc-des-cultures-qui-met-mal-a-laise.html

Matières premières agricoles : http://www.objectifeco.com/bourse/matieres-premieres/agricoles/jai-regarde-le-reportage-matiere-premiere-vers-le-crash-alimentaire-mes-impressions.html

Riz : http://www.objectifeco.com/bourse/matieres-premieres/agricoles/mes-commentaires-sur-le-reportage-main-basse-sur-le-riz.html

Goldman Sachs qui dirige le monde : http://www.objectifeco.com/bourse/actions/banque-finance/mes-commentaires-sur-le-reportage-goldman-sachs-qui-dirige-le-monde.html


 
lead-enrichir-25000
Poster un commentaire

6 Commentaires

  • Lien vers le commentaire Charles Dereeper samedi, 29 décembre 2012 01:13 Posté par Charles DEREEPER

    L'excellence humaine doit elle avoir un but ?

    quand michael jordan dans les années 90 gagne trois fois la NBA, qu'il prend sa retraite et qu'il revient. on lui dit qu'il est fini. Il regagne trois fois de suite. personne n'a jamais fait ca. il a atteint l'excellence en tant que leader d'un team et l'excellence en tant que joueur individuel;

    je ne suis pas fan de basket mais quand on voit les résumés de ses coups, on reste halluciné par la grace et l'inspiration qui guidait son jeu.

    le basket ne sert à rien à la société humaine.

    s'agit il d'excellence ? franchement oui !

     

  • Lien vers le commentaire Helios vendredi, 28 décembre 2012 21:42 Posté par helios

    L'histoire de Perelman ça se trouve un peu partout, un résumé sur Wikipedia
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Grigori_Perelman
    ou un autre plus ardu par Cédric Villani, autre médaille Fields (acceptée celle-là)
    http://cedricvillani.org/wp-content/uploads/2012/10/perelman.pdf
    En ce qui concerne l'excellence humaine, il me semble qu'elle n'est intéressante (pour les autres) que si elle ajoute une pierre à un édifice, que d'autres feront encore grandir ensuite. C'est pourquoi l'exploit sportif par exemple me semble plutot insignifiant, et je mets un peu les performances de traders dans cette catégorie (mais je connais mal cette profession).
    Ce qui est fascinant dans Perelman c'est son désintérèt total envers l'environnement sociologique dans la profession qu'il exerce. Seul le sujet l'intéresse, pas le contexte. C'est ce que j'avais conseillé à des étudiants dans mon entourage qui préparaient les concours d'entrée dans les grandes écoles: si vous voulez avoir des résultats, intéressez-vous au sujet des enseignements et des problèmes, et pas au contexte. Mais je pense que j'en demandais trop.
    Ce milieu des mathématiques est très particulier. Là plus qu'ailleurs on voit des hiérarchies considérables. Un seul type peut obtenir plus de résultats qu'un millier d'autres, y compris ceux qui ont les postes les plus élevés. Et il est tout à fait possible que ce type (comme Perelman) ne s'insère absolument pas dans un schéma de carrière. Cela doit être géré. C'est peut-être à cause de cela qu'il y a une ambiance "démocratique" et égalitaire qu'on ne voit pas ailleurs, par exemple dans les articles avec plusieurs auteurs, ils sont cités toujours par ordre alphabétique.

  • Lien vers le commentaire Charles Dereeper vendredi, 28 décembre 2012 16:55 Posté par Charles DEREEPER

    Racontez nous l'histoire du mathématicien russe. Je ne connais pas. et je parie que beaucoup ne connaisse pas. comme vous le dites, chacun se fait sa représentation de l'excellence humaine.

    je suis sincèrement intéressé à découvrir celle des autres et donc la votre.

    charles 

  • Lien vers le commentaire Helios vendredi, 28 décembre 2012 09:57 Posté par helios

    C'est pour moi extrèmement étrange d'aborder la question de l' "excellence humaine" par l'exemple des "traders". Mais il est vrai que chacun juge en fonction de ce qu'il connait ou a vécu. Probablement qu'un agriculteur mesurerait l'excellence humaine à la quantité de patates plantées en une journée.
    Je suis plus impressionné par l'exemple du mathématicien russe Grigori Perelman.


  • Lien vers le commentaire Cédric Froment jeudi, 27 décembre 2012 22:08 Posté par cedric froment

    Il y a quelques mois, j'écrivais un article qui relatait exactement le procesus :

    http://www.objectifeco.com/bourse/trading/les-traders/du-trader-debutant-au-trader-de-genie-lacte-de-foi.html

    Ce fameux jour, Sam m'ait tombé dessus comme jamais :-)