Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne ! 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.


MON COMPTE FACEBOOK est ici

MON COMPTE TWITTER est ici



Le livre JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE (10.000 ventes à 40€) est téléchargeable 

==> ici

Charles-Dereeper

charlesjungle

Mes 2 comptes INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit
User 2  = charlesbkkcr

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

promospeciale

Une riche expérience - un gain de 5.700€ après -106.000€ de pertes latentes à deux reprises

Audience de l'article : 4266 lectures
Nombre de commentaires : 6 réactions

C’est désagréable à vivre, mais gagner gros en trading peut se faire simplement à condition de ne respecter aucune idée populaire en matière de management et de développer une grosse confiance en soi basée sur un long apprentissage. La lecture du Cygne noir de Taleb peut rendre l’épreuve tout à fait accessible intellectuellement, tant les idées de la haute finance sont foireuses et ne correspondent pas à la réalité. Emotionnellement, en revanche, c’est une toute autre histoire…

 

 

 

En 2003, j’ai réalisé pour les Trophées Capital de la Bourse de Cortal Consors, l’interview d’un joueur, qui m’a beaucoup perturbé. Il pyramidait systématiquement toutes ses opérations. Quand il tombait sur une bonne série en matière de timing, il se retrouvait assez rapidement avec des gains de +1000%. Ce qu’aucun supposé professionnel de la gestion n’est jamais parvenu à réaliser.

 

 

 

Bizarre non ?

 

 

 

Les gens bien comme il faut, bardés de diplômes, reconnus socialement, agréés par les autorités de tutelle, étaient dans l’incapacité d’égaler ce petit joueur capable de créer des écarts de performances incroyables.

 

 

 

Il avait un seul souci dans sa gestion. Il faisait sauter son compte beaucoup trop souvent… Combien de fois à l’époque n’ais je pas écrit qu’avec un stop de pertes à -50% sur son compte, il serait devenu richissime ? Je n’ai jamais oublié son expérience.

 

 

 

C’est exactement la manière dont je joue sur mon compte des années plus tard. J’en suis à +1400% en 15 mois. Je pyramide en permanence avec un stop à -50% sur le total de mon cash présent sur le compte.

 

 

 

Je ne gère aucune position individuelle. Juste un compte. Il faut mettre des stops, martèlent tous les théoriciens. Bof bof. Les recherches de beaucoup, dont Samuel Rondot, mettent surtout en lumière que les stops nuisent plus qu’ils ne solutionnent de problèmes. Je ne dis pas qu'il ne faut pas couper. Mais mettre son stop religieusement sur chaque position, c'est une hérésie. Aucun trader discrétionnaire de ma connaissance n'a bâti son track record de la sorte.

 

 

 

Jouer en Bourse est un jeu et non un métier. Je pense sincèrement que beaucoup de gens prennent cette activité beaucoup trop au sérieux… Et surtout, beaucoup de gens ne sont pas assez sérieux dans leur pratique de ce jeu…

 

 

 

Le problème avec cette stratégie consiste à accepter et à tolérer que les pertes latentes de la position en cours représentent les gains des 3 ou 4 opérations précédentes. Je pense que pour vivre serein, il faut juste considérer son compte de trading en le divisant par deux au niveau de la valeur du cash. Dans le pire des cas, c'est ce qu'il reste. Au-dessus, c'est juste une évaluation à l'instant "t".

 

 

 

En ce moment, depuis novembre 2010, j’ai parié sur la présence d’un trading range long terme, car les responsables politiques sont englués dans leurs contradictions et leurs mensonges perpétuels. Ils peuvent sauver le système de la faillite, mais sont dans l’incapacité de restructurer et relancer la machine. L’épisode grec a encore récemment pris tous les baissiers en défaut.

 

 

 

On ne gère pas le timing et le risque de la même manière en tendance long terme ou en trading range long terme. J’ai subi un drawdown de 25% sur mon compte avant de finir positif. Je retombe sur mes pattes, non pas par absence de stop, par chance ou autre interprétation mais parce qu’on ne joue pas de la même manière dans un trading range que dans une tendance. C'est aussi simple que cela. J’ai déjà coupé deux positions en pertes depuis le début de l’année. Celle là, je l’ai laissé filer afin de voir si ma logique était la bonne. Les biens pensants me diront que je perdrais tout au final…

 

 

 

Le seul souci, c’est que même seulement la moitié de mes gains, dépasseront toujours de très loin ce que ces biens pensants de la gestion du risque ont accumulé. Curieux jeu où ceux qui pensent de travers, non conventionnellement, dépassent souvent, ceux qui veulent imposer une vision classique. Qui a tort ? Qui a alors vraiment raison ?

 

 

 

Non seulement, ce ratio ultra mauvais de 106.000€ de pertes latentes pour au final 5700€ de gains m’a montré que ma stratégie de jeu était la bonne, mais j’ai appris une chose qui m’avait totalement échappé jusqu’à présent.

 

 

 

J’avais bien noté la différence entre les loosers et les grands traders que j’ai eu la chance de fréquenter : l’aptitude à croire en sa capacité à gagner gros. C'est un point essentiel que je leur enviais énormément. Quand je vois que je commence à prendre de l'assurance, je me dis que les millions du trading m'attendent moi aussi... cool, je vais pouvoir acheter mon ile au Bahamas, avec pleins de pin up partout. J'aurais tout plein de copains politiciens...

 

 

 

Ce que je n’avais pas imaginé, c’est que perdre -50% ou faire sauter un compte n’est pas bien grave… à condition d’avoir de l’argent pour redémarrer. Redémarrer à zéro est terrible, car il faut se capitaliser sur des petites sommes. C’est fastidieux, long, pénible. Au moment où j’ai perdu 100.000€, j’ai pris en pleine face cette peur de devoir attendre de me recapitaliser, alors que si je mettais 300.000€ dans une réserve, je me moquais éperdument de perdre ou gagner sur une position. J’ai bien regretté pendant les mauvais moments de ne pas avoir saisi cela plus tôt. Dès ce soir que tout est rétabli, j’ai commencé à faire des virements en conséquence.

 

 

 

Aujourd’hui, pour gagner gros, j’ai modifié mes règles.

 

 

 

Pyramider systématiquement TOUS les gains sur l’opération suivante.

 

Conserver en permanence un stop à -50% sur le compte

 

Avoir une réserve qui correspond à mon bien être, à savoir 300.000€, ce qui permet de faire des écarts immédiats de 20 à 40.000€ en trading.

 

 

 

Que faire de ma réserve de 300.000€ ? Samuel Rondot lance un projet que j’attends avec impatience depuis une décennie : un site d’EA où on peut brancher des stratégies automatisées sur pleins de thèmes différents. Ma réserve, je la mets sans hésiter chez www.BestCFD.com qui va à mon avis cartonner dans les mois qui viennent.

 

 

 

Charles Dereeper

crisedusiecle
Poster un commentaire

6 commentaires

  • Lien vers le commentaire Charles DEREEPER samedi, 09 juillet 2011 18:11 Posté par Charles DEREEPER

    En fait, ce que je constate, le fait de pouvoir ou pas pouvoir gagner à long terme en Bourse, c’est juste un concept, une idée intellectuelle qui ne sert à rien. A partir du moment où on dispose d’une réserve pour redémarrer à zéro dans de bonnes conditions et qu’on extrait un peu des gains pour les transformer dans sa vie de tous les jours en amélioration, perdre ou gagner devient une notion secondaire. Ce qui compte, c’est l’aptitude à gagner gros pendant des laps de temps qui vont de quelques mois à quelques années. Concernant les biens pensants, c’est une manière gentille de tourner en dérision cette incroyable médiocrité qui amène les gens à préférer penser de travers de manière à obtenir l’adhésion des autres et l’image sociale, plutôt que de rechercher un résultat efficace quitte à être seul !

    Pour la troisième question : j'ai toujours un stop à -50%. Meme après une première coupe à -50%, je repositionnerais un stop à -50% du cash dispo !

  • Lien vers le commentaire pascal samedi, 09 juillet 2011 18:09 Posté par pascal

    Bonjour
    question: vous mettez un stop à 50% du compte, la position est en perte, le stop est déclenché; pour l'opération suivante, où mettez vous le stop ? car votre compte est déjà à -50%
    Cordialement

  • Lien vers le commentaire Samuel RONDOT samedi, 09 juillet 2011 18:08 Posté par Samuel Rondot

    En fait, ce que je constate, le fait de pouvoir ou pas pouvoir gagner à long terme en Bourse, c'est juste un concept, une idée intellectuelle qui ne sert à rien. A partir du moment où on dispose d'une réserve pour redémarrer à zéro dans de bonnes conditions et qu'on extrait un peu des gains pour les transformer dans sa vie de tous les jours en amélioration, perdre ou gagner devient une notion secondaire. Ce qui compte, c'est l'aptitude à gagner gros pendant des laps de temps qui vont de quelques mois à quelques années. Concernant les biens pensants, c'est une manière gentille de tourner en dérision cette incroyable médiocrité qui amène les gens à préférer penser de travers de manière à obtenir l'adhésion des autres et l'image sociale, plutôt que de rechercher un résultat efficace quitte à être seul !