Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste

2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online

3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.



GRATUIT !
Téléchargez le livre
JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE
(10.000 ventes à 40€).
Le lien est ici



----------------------------------------------------


ME SUIVRE PAR EMAIL 
4 THEMATIQUES



==> VIVRE (sens de la vie - oublier le temps qui passe - créer avec passion - se libérer du socialisme asservissant) 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-vivre/



==> BUSINESS ONLINE (enrichissement, l'entrepreneuriat, la création de valeur économique, la vente digitale, la productivité, l'automatisation)  
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-business-online/




==> FINANCE (trading investissement macro économie / niveau intermédiaire ou expert) 
 http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-finance/



==> EXPATRIATION (comment fuir et vivre sur la planète terre en oubliant la notion de pays) 
 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-expatriation/

.

charlesjungle
charleshongkong

promospeciale

Oct, ma première perte en 2010 - NE JAMAIS jouer contre la FED...

Audience de l'article : 3317 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction

J'ai fini par croire que j'allais faire un grand chelem en 2010 avec que des opérations gagnantes. J'ai commencé à perdre ma peur du risque et de la perte. Même après 18 années, je me suis fait encore avoir par moi même... saloperie de psychologie humaine défaillante.

J'aime le trading car c'est l'une des rares activités où justement, on se fait punir pour ses travers avec impossibilité de tricher et de se mentir. Du coup, tous les arnaqueurs et faibles disparaissent avec le temps, là où ils peuvent survivre dans pleins d'activités professionnelles. Le monde des traders à long terme (la précision long terme s'impose, c'est à dire au moins 10 ans, car avant, le hasard a son mot à dire) est agréable à fréquenter car les survivants sont généralement souples d'esprit et lucides sur eux mêmes.

Voilà ce que je tire comme leçon de cette première perte de l'année !

Depuis 1992, il existe un mythe, celui que personne ne peut manipuler les marchés. Nick Leeson en 1995 a démontré qu'avec des milliards, on n'y arrivait pas sur les indices boursiers. Jérôme Kerviel en 2008 lui a emboîté le pas. Sur les matières premières (l'argent et les frères Hunt dans les années 80) ou les changes avec les interventions de banques centrales (je pense notamment la Suisse qui a voulu contrer l'euro et qui a perdu un peu plus que la valeur de sa chemise...), la liste des manipulations à plusieurs milliards qui ont échoué, est TRES longue.

Je viens de perdre pour ne pas avoir saisi qu'il existe pourtant un intervenant sur la planète qui lui peut faire ce qu'il veut d'un indice boursier, même le plus grand du monde : j'ai nommé la FED. Bernanke is the king of the world.

Dans un passé récent, j'ai publié un graphique dans un article qui m'a fortement perturbé sur l'impact du quantitative easing sur le SP500 : Loïc Abadie et Samuel Rondot, généralement, mes deux références pour me calmer les neurones en surchauffe, sont restés discrets sur le sujet et je n'ai pas voulu en savoir plus bêtement...

Aujourd'hui, nouvelle politique monétaire identique avec les POMO et nouvelle hausse absurde des indices boursiers avec tous les signaux sur le Smart Money et les gros ordres qui montrent que les initiés payent le marché, en dépit de la situation macro économique.

Oui, je suis désormais certain et convaincu qu'il existe un intervenant capable de manipuler les indices boursiers avec succès. Qu'on arrête avec cette théorie du complot pour minimiser ce qui se passe. La FED dispose d'un pouvoir monumental. Le dicton populaire depuis un siècle de ne pas fighter contre elle, est devenu concret dans mon crâne...

J'ai raté mon grand chelem 2010 : je viens de perdre 1,3% sur le CAC 40. Je me suis renversé aujourd'hui tout en conservant mes idées sur la question, notamment pour novembre, après les élections US...

Je m'en souviendrais à l'avenir, d'autant que le surendettement des USA promet de nouveaux programmes du même genre. Je me suis promis que si je vois à l'avenir un Smart Money acheteur et une annonce de quantitative easing, j'abandonne les autres formes d'analyse et J'ACHETE !!!!

Charles Dereeper

Pour suivre mes opérations boursières et patrimoniales en temps réel : ARGENT : gagnez +10% par an

Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire stifler mercredi, 27 octobre 2010 11:21 Posté par stifler

    Bravo. Vous êtes très humble et reconnaissez vous êtes planté ... Mais ceci n'est pas grave : peu de personnes peuvent se targuer comme vous de n'avoir fait qu'un seul trade perdant cette année. D'après ce que j'ai pu lire de vos billets, vos précédents trades vous ont rapporté beaucoup d'argent.

    Pour ma part, j'ai enchainé les trades perdants cette année. Vivement qu'elle se termine ...