Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne !

Je vis en contraste extrême entre Bangkok la sauvage torride et la jungle encore préservée du sud pacifique du Costa Rica. 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.


ME RENCONTRER A PANAMA CITY Le sommet mensuel TRADER INVESTISSEUR ENTREPRENEUR C'est GRATUIT !

>>> Les infos sont ici



Inscription à ma newsletter BOURSE / INVESTIR / PRODUCTIVITE 
(2 emails par mois)

==> C'est ici

Charles-Dereeper

charlesjungle
NOUVEAUTE 2017


Suivez mes "conneries" et ma life sur INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit
User compte 2  = charlesbkkcr

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
Loic Abadie - Le bouclier

j'ai gagné 11.000€ grâce à la lecture du livre de Bernard BASSET

Audience de l'article : 3909 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 3 réactions
Votez pour cet article
(30 Votes) - Note : 3.47
Partagez cet article avec vos connaissances

J’étais sûr que l’affaire n’en resterait pas là. Certain même. Trop gros pour rester dans l’insignifiant.

 

Un jour de début 2008, en visite à La Martinique (je cherchais à cette époque des lieux de vie pour quitter la France), je tombe le dernier jour dans une marina, sur un immense voilier qui m’a toujours fait rêver, le Scorpio 72.

 

Je n’ai toujours eu que deux lubies matérielles dans ma jeunesse, l’AUDI TT et le Scorpio 72. Voilà la bête :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je tourne autour du bestio comme une mouche pendant une demi heure. Je pars à regret. J’aurais adoré le louer pour une journée, mais il est trop tard. L’avion m’attend. Snif.

 

Presque trois ans plus tard, je reçois dans ma boite email un manuscrit de trading avec une demande d’édition. Un certain Bernard Basset. Il m’envoie son livre chapitre par chapitre, emails par emails. Je lui réponds : eh gars, tas pas d’internet ou quoi ? Tes en train de pédaler quand tu m’expédies ou quoi ? Il me dit : ben oui, sur mon bateau, je n’ai pas beaucoup de flux.

 

Tiens, il vit sur un bateau…

 

Le lendemain, pris d’une intuition, je vais checker sur internet son site et je découvre que son bateau est un… SCORPIO 72, de surcroît basé en Martinique.

 

Bêtement, je dis à ma femme. Oh, c’est marrant, j’ai un nouvel auteur qui vit sur un SCORPIO 72 en Martinique. Au moment où je prononce la phrase, ma cervelle fait bing et me suggère de vérifier un dernier point…

 

Vous devinez la suite : le SCORPIO 72 sur lequel j’ai tourné comme une mouche, le seul que j’ai physiquement croisé dans ma vie, c’est celui sur lequel Bernard Basset vit, lequel est trader indépendant sur Forex et souhaite se faire éditer… par Edouard Valys éditions, donc par moi !

 

J’aime le hasard… la terre est vaste, mais il est prévu pour certains qu’ils se rentrent dedans… et s’ils se ratent la première fois, pas de souci, un deuxième tour de manège est prévu au programme…

 

J’ouvre son livre et je démarre direct par le chapitre LE TRADING ET LES ANGES GARDIENS. Je passe ensuite aux deux premiers où j’éclate de rire. Vous pourrez les découvrir bientôt : nous allons les mettre sur Objectifeco en libre accès. Un régal à la lecture. Bernard n’a pas son pareil pour compter les malheurs du trading et les travers de la nature humaine.

 

http://www.objectifeco.com/auteur/bernard-basset

 

Je stoppe ma lecture et je dis : OK Bernard, je t’édite. Je fais confiance au destin.

 

Au fond de moi, je me dis d’ailleurs que c’était quand même énorme et qu’il y aura dans le futur d’autres formes de contact avec ce Bernard.

 

Ce qui m’amène à la semaine dernière, soit 6 mois plus tard.

 

Je suis en position short sur le CAC de 62 contrats, soit environ 2,5 millions d’euros. Je dors comme un bienheureux depuis 3 heures environ, quand je me réveille.

 

Un moustique ? Non, non. Juste un réveil intempestif à 4h10, heure de San José du Costa Rica., soit 12h10 à Paris.

 

Oh non, pas « insomnie »… oh non, pas envie. Pourquoi ? Pourquoi cerveau, tu me réveilles ? Fiches moi la paix. Je checke tous les pans de ma vie. Rien. C’est le pire qui s’annonce, une insomnie sans raison.

 

Je continue le petit tour des raisons potentielles. Ma position sur les marchés ?

 

Et là, tout à coup, alors que je zozotte dans un semi coma, me revient l’image de la lecture du chapitre que je viens de mettre en ligne (comme quoi, lire l’expérience des autres ne fait pas de mal quand on trade…) http://www.objectifeco.com/bourse-2/trading/article/bernard-basset-les-anges-gardiens-et-le-trading

 

Bernard - anges gardiens qui réveillent la nuit pour manager une position = ALERTE GENERALE !!!!!!!

 

Je suis debout en un quart de seconde. Je n’ai plus du tout envie de dormir. Je prends une décharge d’adrénaline, 100% bio et je fonce sur mon netbook. Je branche le 3G fébrile : ahhhh, que vais-je trouver ? Gains ou pertes ?

 

J’arrive sur Bourso. Marchés en légère baisse. Je gagne un peu contre une perte de 15.000 la veille en clôture. Ouf, le pire est évité. J’ouvre IB. La plateforme est longue à charger avec le 3G.

 

Les cours s’affichent enfin. Je vois 4014 plus bas il y a quelques instants. Je suis short à 4036.

 

On vaut 4018. Voici la tête du graphique que je découvre :

 

 

 

Je m’arrête quelques instants et… ben quoi ? Charles, les anges gardiens de Bernard, il te faut un fax ou quoi… Décision : GO ! J’appuis sur la souris et je coupe à 4019 mes 62 contrats. C’est totalement irrationnel, mais je crois totalement à cette irrationalité. Je ne crois plus depuis plusieurs années au hasard.

 

Je gagne sur le coup un maigre 11.000 euros (alors que je m’attendais sur cette position moyen terme à faire un trade de 150 points CAC). Mais je me sens apaisé.

 

L’adrénaline retombe. Dans un vague nuage, je réfléchis : si je suis logique jusqu’au bout avec moi-même, je dois renverser et acheter 62 contrats. Mais je ne trouve pas le courage d’engager la position. Il est 4h du matin passé. Suis pas super frais. J’ai pourtant un gros feeling sur le moment que je peux gagner. Mais, je n’ai pas la carrure psychologique pour y aller. Là, c’est niveau grand maître trader. Prendre un gain sur une intuition, en pleine nuit, OK, mais renverser : je passe mon tour. La niak me manque. En réalité, il ne s’agit pas de niak mais juste d’expérience réussie. La prochaine fois, probablement, sera la bonne.

 

Je me recouche et je me rendors. 

 

Je me réveille bien plus tard. Super curieux, j’allume l’ordi. J’ai envie de connaître forcément le résultat de mon expérience.

 

 

 

4014, au moment même où les anges gardiens m’ont réveillé, à  une minute près, était le point bas du jour. Et la clôture est au plus haut. Un peu plus tard, le lendemain, je replace mes 62 contrats short à 4064… je ressortirais à 4041 trois jours après pour une semaine à 25.000 euros. C’est beau le trading quand cela marche sans souci… !

 

Merci Bernard. Toi et moi, c’était juste en suspens. Ce n’était pas fini. Je le savais. Je te promets que je vais monter sur ton Scorpio en 2011 et répondre à ton invitation. Et ensemble, on va faire cracher des millions sur nos ordis de la machine à pognon qu’est le Forex. Euh, par contre, la connexion satellite internet haut débit sur un bateau en marche, j’ai regardé le tarif… chaque minute coûte une montage de dollars. Qui plus est, il y a besoin d’une antenne multi directionnelle spéciale qui vaguement coûte quelques années de salaire. C’est moche la techno qui débute ! On va peut être attendre 2013 ou 2014 pour la chevauchée en mer…

 

 

 

Charles Dereeper

 

 

 

-------

 

 

Retrouvez toutes mes opérations en temps réel avec ma lettre  :

 

 

ARGENT : gagnez +10% par an

 

 

 

 

J'ai écrit récemment aussi un livre :

 

Les 8 pièges qui empêchent de gagner gros en Bourse (14,16€)

 

 

 

 

 

 

 

-------

 

.

lead-enrichir-25000
Poster un commentaire

3 Commentaires