Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste

2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online

3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.



GRATUIT !
Téléchargez le livre
JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE
(10.000 ventes à 40€).
Le lien est ici



----------------------------------------------------


ME SUIVRE PAR EMAIL 
4 THEMATIQUES



==> VIVRE (sens de la vie - oublier le temps qui passe - créer avec passion - se libérer du socialisme asservissant) 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-vivre/



==> BUSINESS ONLINE (enrichissement, l'entrepreneuriat, la création de valeur économique, la vente digitale, la productivité, l'automatisation)  
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-business-online/




==> FINANCE (trading investissement macro économie / niveau intermédiaire ou expert) 
 http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-finance/



==> EXPATRIATION (comment fuir et vivre sur la planète terre en oubliant la notion de pays) 
 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-expatriation/

.

charlesjungle
charleshongkong

promospeciale

38.000 euros de gains en une semaine - les 4 leçons que je tire !

Audience de l'article : 4510 lectures
Nombre de commentaires : 3 réactions

 

J'étais dans un avion il y a quelques mois en pleine turbulences. Attention, pas de la turbulence classique, mais des grosses tensions entre l'avant et l'arrière de l'avion qui rendaient palpable la possibilité que l'avion se déchire en deux. Pour la première fois, depuis plusieurs années, j'ai eu peur. Personne ne parlait d'ailleurs autour de moi. Cela a duré deux heures. Comme je ne suis pas fana de la flippe durable, j'ai commencé à intervenir en utilisant le même mécanisme que dans le trading : je suis prêt à mourir, cela fait partie de la règle du jeu quand on vit à l'international. J'accepte... et la peur a disparu par miracle. Pendant deux heures, j'ai constaté que l'avion subissait des tensions importantes, mais je n'ai pas psychoté...

Si j'observe mon dernier trade, j'ai démarré par un shoot à 3921 à deux points du plus haut. Derrière, on a coté en quelques heures 3880, soit 14.000 euros de gains pour moi. J'ai regardé mon compte et je n'ai pas bougé car ma stratégie était de jouer une baisse de 100 points comme je l'ai écrit ici, http://www.objectifeco.com/bourse-2/conseils-analyses/article/charles-dereeper-le-vix-est-sous-17-la-correction-des-indices-boursiers-est-imminente   tout était parfait !

En deux jours, le CAC est remonté et j'ai perdu jusqu'à 8000 euros, soit un écart négatif de 22.000 euros. Impossible à nouveau de ne pas me dire que j'aurais du prendre mon argent et revenir à la charge, que je ne suis pas assez mobile... bla bla bla, le discours intérieur qu'on se fait tous quand on est en position et que cela commence à merder un peu. Qui plus est, je me suis demandé si je ne devais pas couper...

Une séance de plus et me revoilà gagnant de 7000 euros.

Nouvelle intervention néfaste intérieure, du genre, je ferais bien de prendre l'argent tout de suite et de ne pas attendre que le marché remonte... bla bla bla.

Je n'ai pas cédé pendant ces trois séances. Je connais par coeur toutes les jérémiades de l'intellect humain dans le cadre du trading. J'ai à nouveau utilisé le même mécanisme que dans l'avion : je suis prêt à mourir financièrement sur mon compte de trading. J'accepte. Et comme à chaque fois, tout s'est évanoui.

Première leçon : accepter sa propre mort est un filon, pour avoir la paix et vivre sereinement du trading à fort effet de levier.

La prédominance des émotions sur l'intellect n'est pas à prouver. On dit souvent que les traders stressent et n'ont pas le temps de vieillir. Perso, avec ce système interne, je ne stresse presque pas. Je crois au trading durable à condition de trouver des combines de ce genre, en passant un deal intérieur pour avoir la paix.

Deuxième leçon : les ordinateurs contrôlent les marchés.

Ce que nous avons vécu sur le CAC 40, c'est à nouveau un flash krach. 200 points de baisse dans le vide avec un manque de contrepartie, le cash qui s'ajuste pas au contrat futur. Je vous invite à lire ou relire les papiers de Samuel Rondot, http://www.objectifeco.com/auteur/samuel-rondot : il décrit régulièrement le trading moderne. Sam n' pas beaucoup de succès en terme d'audience, pourtant, c'est l'avenir et la réalité du moment. Si vous touchez aux marchés, il est impératif de comprendre ces nouveau paramètres.

Ce jour, le contrat futur sur CAC 40 s'est écroulé de presque 200 points en quelques minutes, la liquidité manquant au lendemain de ces fêtes. Quelques instants plus tard, tout revenait à la normale. Conséquence, le CAC 40 cash n'a pas suivi ces quelques secondes de chute libre, ni les produits dérivés type trackers BX4 utilisés par de nombreux épargnants, notamment les abonnés à ma lettre qui n'ont pas pu sortir.

Troisième leçon : la pratique permanente des ordres GTC

Par chance, j'ai pris l'habitude avec mon décalage horaire de ma vie au Costa Rica de laisser traîner des ordres GTC en permanence pour mes entrées et sorties de marché. J'ai été exécuté au début du trou de marché, à 3825. Réagir ou anticiper, j'ai choisi définitivement l'option 2 ! De nombreux épargnants de ma lettre se sont fait coincer par les brokers CFD connus et réputés qui ont eu un problème technique... Ils n'ont pas pu sortir les positions car l'accès aux plateformes a été bloqué probablement intentionnellement (je vous recommande une énième fois de miser sur des spreads CFD à 1 point maximum sans courtage comme le propose BestCFD pour le CAC 40 ou un broker fantastique tel qu'interactivebrokers pour les contrats futurs). C'est vraiment important que de placer ses ordres GTC chez un courtier fiable. Un accident favorable peut arriver à chaque instant !

Quatrième leçon : quand on y croit, il faut mettre la "size" !

C'était une blague qu'on répétait à l'infini avec mon copain trader yoyo dans les années 90. Yoyo, mets la size pour faire tourner la machine à pognon. Yoyo est une tapette, il a pas mis la size... on était jeune et si yoyo était vraiment une tapette, alors, j'étais rien du tout et 99,9% des intervenants également, car yoyo, il en avait, des couilles en titane, des grosses mêmes... Sur ces larges et profondes considérations, revenons à notre sujet. Par moments, les marchés envoient des signaux ultra clairs en commettant des excès, les intervenants se laissant aller à leurs émotions (lire cet article : http://www.objectifeco.com/bourse-2/bourse/article/2010-2012-comment-faire-progresser-son-patrimoine ) Dans ces configurations, je crois qu'il faut sortir de sa zone de confort usuelle et prendre quelques risques. Je me suis appliqué cette stratégie pour ce dernier trade. Il y a un moment où il faut appuyer sur les boutons de la souris sans trembler, parce que c'est maintenant et pas demain !

 

Pour avoir mis en oeuvre ces 4 éléments, les marchés m'ont payé 38.000 euros de gains en une semaine. Je termine l'année à +300% et 100% d'opérations positives. Les biens pensants diront que c'est impossible. Il se trouve que l'argent est sur mon compte et c'est au final le seul truc qui compte ! J'ai aussi une centaine de témoins lecteurs de ma lettre et je concède volontiers que cette pression supplémentaire est en fait un excellent outil pour maintenir une discipline permanente. Je ne reste qu'un petit trader indépendant à mi temps. Mais cette année 2010 m'a bien plu. Encore une autre en 2011, la même, m'irait bien...

Je vous souhaite à tous un maximum de plus values en 2011 !

Charles Dereeper

Pour suivre mes opérations boursières et patrimoniales en temps réel : ARGENT : gagnez +10% par an

Poster un commentaire

3 commentaires

  • Lien vers le commentaire Charles DEREEPER jeudi, 30 décembre 2010 13:26 Posté par Charles DEREEPER

    euh, vous avez interprété... consultez l'historique de mes articles, vous verrez qu'il y a bien plus de gains. pour l'année 2011, mon objectif est de renouveler la perf de 300% en montant un compte de 330.000 à un million d'euros.

    Charles