Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste

2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online

3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.



GRATUIT !
Téléchargez le livre
JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE
(10.000 ventes à 40€).
Le lien est ici



----------------------------------------------------


ME SUIVRE PAR EMAIL 
4 THEMATIQUES



==> VIVRE (sens de la vie - oublier le temps qui passe - créer avec passion - se libérer du socialisme asservissant) 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-vivre/



==> BUSINESS ONLINE (enrichissement, l'entrepreneuriat, la création de valeur économique, la vente digitale, la productivité, l'automatisation)  
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-business-online/




==> FINANCE (trading investissement macro économie / niveau intermédiaire ou expert) 
 http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-finance/



==> EXPATRIATION (comment fuir et vivre sur la planète terre en oubliant la notion de pays) 
 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-expatriation/

.

charlesjungle
charleshongkong

promospeciale

22.100 euros de gains ou comment faire l'inverse de ses pensées !

Audience de l'article : 2949 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions

J'ai passé tout l'été à attendre un dernier bras de hausse sur le CAC 40 vers 3950 points. Les semaines ont filé et je n'ai rien vu venir. Mon ambition consistait à shorter sur ces niveaux pour jouer une accélération baissière au mois d'août. Rien ne s'est passé comme je le pensais.

Constatant début août que j'allais avoir tort, mon intuition m'a suggéré de faire l'inverse... Comme cette dernière m'a rapporté suffisamment de longue date, je ne l'ai pas contredit.

J'ai donc acheté sur un creux de marché à la mi août, faisant exactement l'inverse de ce que je pensais. Et j'ai gagné 22.000 euros sur le futur CAC 40.

Sur la lettre VOTRE ARGENT, gagnez +10% par an, le compteur poursuit son envolée avec +18,5% sans utilisation d'effet de levier, voire même 25 à 50% présent toujours en cash, ce que mes abonnés me rappellent souvent...

Moralité : je me suis appliqué à moi même ce que je défends depuis longtemps dans des éditos, à savoir qu'avoir tort ou raison intellectuellement, n'est pas la question. Le but est de gagner. Il vaut mieux se planter dans la partie analyse mais correctement exploiter cet échec dans la réalisation qu'est le trading.

Quand je vois les gens se déchirer sur internet dans le monde fictif des idées, je ne peux m'empêcher de penser qu'ils se trompent de sujet. Les questions qu'un épargnant doit se poser, c'est avant tout de savoir comment gagner au moment où on passe des ordres !

Je pense souvent à Keynes et à son image que j'ai lu pour la première fois en 1993 : il disait que les marchés financiers pouvaient être comparés à un concours de beauté où le but du jeu consistait non pas à voter et élire la fille qu'on trouvait la plus belle, mais celle qui avait toutes les probabilités de remporter le maximum de suffrages auprès de tous les garçons. Il parlait de référence circulaire et non de pensées en valeur absolue.

La règle numéro 2 incontournable que je rajouterais à celle de Keynes pour tenter de gagner à ce drôle de jeu qu'est la bourse, c'est que la majorité doit absolument avoir tort, application directe de la loi de Pareto, un concept totalement dénié par les français qui veulent gober qu'une quelconque égalité est possible avec de la matière vivante, alors même que sa nature profonde est la compétition pour la domination et la suprématie.

Ce mois d'août me rappelle donc au final que nous devons toujours comprendre quels vont être les suffrages de la majorité, puis de jouer à l'envers...

Avec un CAC à 3500 et de très mauvaises nouvelles, la majorité a anticipé une grosse chute. En même temps, les nouvelles n'étaient pas assez mauvaises pour coller un CAC 40 à 3000. Le piège était en place et il a fonctionné, respectant à merveille les règles de Keynes et de Pareto.

Charles Dereeper

 

Pour suivre mes opérations boursières en temps réel : VOTRE ARGENT : gagnez +10% par an

 

Un autre article sur le même sujet : http://www.objectifeco.com/bourse-2/trading/article/charles-dereeper-trading-quelques-astuces-pour-porter-plus-longtemps-ses-positions-gagnantes

 

Un deuxième article sur le même sujet : http://www.objectifeco.com/bourse-2/trading/article/charles-dereeper-comment-oublier-le-stress-des-gains-et-pertes-en-trading

Poster un commentaire