Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Loic Abadie

Loic Abadie

Je vis à la Réunion. Je suis ingénieur de formation. Actuellement, j'enseigne en classe primaire. Entre 2003 et 2010, j'ai multiplié par 9 la valeur de mon PEA, en jouant sur des petites valeurs et sur les trackers CAC40 type BX4 pour me couvrir dans les marchés baissiers. En 2011, ce PEA fait plus de 425.000 euros. Il a stagné pendant deux ans, car j'ai préféré jouer la sécurité, l'essentiel de mes économies étant investi dedans.

2013 et 2014, les incertitudes européennes se sont calmées avec le QE. J'ai repris un peu plus d'initiatives. Fin 2014, mon PEA touche un nouveau plus haut à 580.000€.

==> Suivre en direct l'évolution de mon PEA


==> Suivre en direct l'évolution de mon portefeuille Rendement et Dividendes

 

Loic-Abadie

promospeciale

Pourquoi les marchés sont-ils aussi instables ?

Audience de l'article : 2338 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction

Tous les indicateurs montrent depuis la fin 2017 une instabilité croissante des marchés, avec des mouvements de plus en plus rapides et violents à la hausse comme à la baisse.

J'explique ici le mécanisme qui est derrière ce comportement, et les implications pour les investisseurs que nous sommes.

Pour un suivi régulier de la situation des marchés, rendez-vous ici :

http://formation.objectifeco.com/loc-abadie-portefeuille-pea/


loic-investir-devenirrentier
Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire Malta4seasons vendredi, 12 juin 2020 08:39 Posté par malta4seasons

    Le marché a dorénavant intégré dans le prix une intervention des banques centrales illimitées avec des taux plancher. Ce qui se passe maintenant est inédit. En cas d'excès de pessimisme, il n'y aura plus de baisse de taux d'intérêt et les marchés vont rester insensible à un QE de même niveau. Les banques centrales vont être poussées dans leur dernier retranchement mais la baisse pourrait se poursuivre en attendant que l'on trouve des solutions (peut être émission de Droits de Tirages Spéciaux). 
    Le scénario de baisse de plus de 40% des marchés en une seule vague baissière est possible dans ce contexte.
    L"optimisme béat ambiant et la manipulation des marchés par des investisseurs inexpérimentés ou maniputés par les banques centrales et par Trump me dirige vers ce scénario.
    Je n'ai jamais été aussi baissier qu'aujourd'hui. J'ai renforcé mes positions baissières hier et je les maintiendrai aussi longtemps que le marché n'aura pas marqué un nouvel excès de pessimisme. C'est pour moi le seul placement rationnel. Mais il faut être prêt à supporter la volatilité et être patient.