Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne ! 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.


MON COMPTE FACEBOOK est ici

MON COMPTE TWITTER est ici



Le livre JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE (10.000 ventes à 40€) est téléchargeable 

==> ici

Charles-Dereeper

charlesjungle

Mes 2 comptes INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit
User 2  = charlesbkkcr

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

promospeciale

Mes 2 trades XLU (utilities) et XLRE (immo) continuent... tandis que le nasdaq fait cas d'école aujourd'hui

Audience de l'article : 1226 lectures
Nombre de commentaires : 2 réactions
Je fais suite à l'article sur mes deux positions en train de merder http://www.objectifeco.com/bourse/trading/robots-strategies-systemes/a-quoi-ressemblent-des-positions-sur-secteurs-en-train-de-merder-en-voila-deux-immo-et-utilities.html

dont je n'ai toujours pas le résultat. hahahahaha... !!!

Cela devient rocambolesque. Généralement, les positions durent de 5 à 35h soit environ une semaine. Cette fois ci, on a un marathon. XLRE et XLU ont survécu vendredi à 3% de baisse sur Nasdaq. Autant vous dire que quand vous voyez de la news Trump puis le nasdaq déballer de 3%, vous respirez un peu plus fort. Et pourtant rien. Vendredi soir, incrédule, j'ai regardé toute cette agitation mondiale et mes deux secteurs indemme... magique !

Une énième fois... nous le savons tous, mais il ne faut jamais jamais jamais interpréter au jeu du trading. Y a des règles. Un cadre. Un protocole. Faut le suivre. Point barre

XLRE est flat aujourd'hui et XLU en léger gain par rapport à mes prix d'achat.

Clairement je continue de penser que Trump a des couilles de faire ce que toutes les lopettes corrompues de la terre entière y compris et surtout Obama n'ont jamais fait... remettre à sa place ce qui reste un voleur pilleur de classe mondiale sans marché des devises, sans accès à ses marchés et à sa demande intérieure en réciprocité, sans application des lois. J'entends bien la guerre économique et aussi que les US sont des batards... mais les chinois c'est du mode passif agressif vicieux masqué hypocrite. Trump a tout le même le droit de le montrer à la communauté mondiale...

Concernant le Nasdaq, il fait aujourd'hui exactement ce qui m'a amené à abandonner l'analyse technique classique car trop de chaos et pas assez d'avantage à le pratiquer en tant qu'individu.

En daily, il casse nickel son support vendredi

qqq daily

Et aujourd'hui, il baise tout le monde.

En heure par heure, le break ressemble à ça

qqq hourly

Tous les shorts chartistes sont à poil.

Si je mets ca en parallèle avec mon XLRE et XLU, cela illustre parfaitement la différence entre faire de l'analyse technique standard et avoir un concept sur la nature intrinsèque des marchés qui filtre au dessus dont je parlais dans l'article ici http://www.objectifeco.com/bourse/trading/robots-strategies-systemes/achat-sur-repli-sur-les-secteurs-du-classique-non-j-ai-une-arme-secrete-sinon-cela-ne-marcherait-pas.html

Cela n'a l'air rien mais répété des dizaines ou des centaines de fois l'écart entre mon XLU et XLRE contre les chartistes sur QQQ (qui n'est jamais qu'un secteur techno, son équivalent SP500 étant le XLK qui subit la même config que le QQQ) finit à la fin à long terme par changer littéralement un compte de trading.

Charles Dereeper




crisedusiecle
Poster un commentaire

2 commentaires

  • Lien vers le commentaire alex6 mardi, 27 août 2019 06:06 Posté par alex6

    Tu dis que l'analyse technique ca ne marche pas mais ton exemple montre surtout une tres mauvaise pratique, celle de croire qu'un support est une ligne et qu'un depassement est egal a un break.
    Un support c'est quasi-toujours une zone dans laquelle les prix rentrent parceque c'est le seul moyen pour les gros de rentrer sur une position: chercher les ordres short sous le support sinon il n'y a pas assez d'ordres de vente au-dessus ou sur le support.
    Et c'est pas parceque tu clotures sous le support que ton break est valide, sur certains actifs tu peux trainer sous le support un bon moment avant que ca ne reintegre le canal. C'est pour ca qu'il ne faut pas changer trop souvent de marche afin de connaitre par coeur les specificites de chacun.

  • Lien vers le commentaire Fabrice lundi, 26 août 2019 15:31 Posté par fabulousfab

    Le problème de Trump est qu'il menace l'Europe de sanctions comme la Chine alors qu'on peut difficilement reprocher à l'UE de sous évaluer sa monnaie, de faire du dumping économique ou de verrouiller son marché intérieur.