Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Claude Mathy

Claude Mathy

Si je dois résumer en quelques mots mon état d'esprit... je dirais que mon ambition première est de croire à la possibilité de vivre de ses opérations boursières et de son trading. La Bourse est une passion qui permet de s'ouvrir sur le monde, de devenir meilleur. Les indices boursiers représentent l'objectif à battre, ce que 95% des fonds ne parviennent pas à faire à long terme. Enfin, éduquer les autres et transmettre grâce à internet ses connaissances durement acquises, est une belle satisfaction !

Plus d'infos sur moi en visitant mon profil en bas de la page : Le Blog de Claude Mathy 

REUNION DE TOUS LES AUTEURS OBJECTIFECO A BUDAPEST EN MARS 2012

Cédric Froment m'a pris en photo à mon insu en train de réfléchir...

claude2

Conquérir la bourse

La fiabilité des indicateurs est remise en cause, une véritable claque aux certitudes

Audience de l'article : 3432 lectures
Nombre de commentaires : 4 réactions
7908
Culture technique et boursière


En bourse comme dans la vie rien n’est jamais chose acquise, prenons par exemple l’exemple du cuivre qui comme vous le savez jouit de la réputation d’être un excellent indicateur de l’état de santé de l’économie mondiale et chose appréciable d’être un précurseur de tendance pour le marché actions. Quand il commence a divergé avec le cours des actions c’est qu’un retournement s’en vient quoi que ces divergences peuvent parfois durer plusieurs mois avant de véritablement peser sur les cours.

cui


faux

Et si je vous disais qu’en fin de compte cette belle théorie ne fonctionne pas toujours, bien au contraire. Et ce n’est pas le seul indicateur qui diverge et qui perd toute sa crédibilité, prenons par exemple le classique RSI parfois il fonctionne merveilleusement bien, mais par moment il ne sert même plus a rien de l’observer il peut être carrément dans les choux. Pour bien comprendre, voici un extrait de ma dernière lettre :


Selon la base de données de Bespoke.com, le marché actuel possède une corrélation de plus de 93 % avec les années 1990/95. C’est selon eux, une copie quasi conforme de l’époque. Le petit tableau vous indique le comportement des indices 5 ans après le début de leur hausse. Actuellement nous en sommes à 4.7 ans et + 160 %.

1990




Ils ajoutent que1995 a été en réalité le début d’une forte poussée du marché haussier de 1982 à 1999, une course de 17 ans, durant laquelle le Dow Jones a augmenté de 15 fois en date du 14 Janvier 2000.

Mais ils soulignent aussi qu’en 1995 on parlait déjà « d'exubérance irrationnelle ». Malgré cescraintes, le marché a encore triplé de 1995 à

début 2000. Comme en 1995, nous entendons un barrage quotidien de mauvaises nouvelles, mais ce qu'on oublie souvent, c'est que les craintes antérieures semblaient toutes aussi énormes et insurmontables au cours des années 90. Déjà, on parlait de déficit budgétaire et d’inflation. Pour illustrer cette période, un livre fut publié en 1995 et en quelques mois fut reconnu comme un bestseller son titre était « Faillite 1995 : effondrement imminent de l'Amérique » par Harry Figgie et Gerald Swanson.



Cette petite parenthèse c’était juste pour vous prouver que n'importe quels indicateurs aussi fiables sont-ils-ils peuvent en réalité traverser un orage magnétique et perdre le Nord durant plusieurs mois et enfin qu’un marché peut rester irrationnel durant des lustres





Le plus marrant c’est pour maintenant couplons la courbe du cuivre et celles des actions durant cette folle vague de hausse, le docteur avait réalisé son top en 1995 et c’est à ce moment précis que les cours des actions explosa
cuiv2




De là à dire que nous revivons le même scénario aujourd’hui il y a un pas que je ne tiens pas à franchir, mais vous avouerez que c’est une troublante similitude et que parfois l’impossible devient possible
Poster un commentaire

4 Commentaires

  • Lien vers le commentaire Claude Mathy jeudi, 07 novembre 2013 07:28 Posté par claude Mathy

    Bonjour backlash,
    bien recu ton mail, grand merci pour le partage

  • Lien vers le commentaire Claude Mathy jeudi, 07 novembre 2013 07:27 Posté par claude Mathy

    Bonjour dematons,

    Il y a tjrs eu des « oracles »de la a ce qu’ils dirigent le monde. Pour ce qui est de la bourse j’aime ce côté incertitude, cela nous tient en éveil

  • Lien vers le commentaire david mercredi, 06 novembre 2013 20:23 Posté par backlash

    Bonjour Claude


    J'avais déjà évoqué ces cycles de 17 ans sur le DJ : 08/07/1932-13/06/1949-09/02/1966-09/08/1982-14/01/2000.


    A l'intérieur de ces cycles on trouve effectivement des cycles de 5 ans.Par rexemple entre l'une des dates que je viens de donner (sur la base des cycles de 17 ans), le 9 août 1982 et le 25 août 1987 (soit le plus haut avant le krach) on a 5.0438 années.










    Normal
    0


    21


    false
    false
    false

    FR
    X-NONE
    X-NONE






































































































































































    /* Style Definitions */
    table.MsoNormalTable
    {mso-style-name:"Tableau Normal";
    mso-tstyle-rowband-size:0;
    mso-tstyle-colband-size:0;
    mso-style-noshow:yes;
    mso-style-priority:99;
    mso-style-parent:"";
    mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
    mso-para-margin-top:0cm;
    mso-para-margin-right:0cm;
    mso-para-margin-bottom:10.0pt;
    mso-para-margin-left:0cm;
    line-height:115%;
    mso-pagination:widow-orphan;
    font-size:11.0pt;
    font-family:"Calibri","sans-serif";
    mso-ascii-font-family:Calibri;
    mso-ascii-theme-font:minor-latin;
    mso-hansi-font-family:Calibri;
    mso-hansi-theme-font:minor-latin;
    mso-fareast-language:EN-US;}


    De la même manière, le dow jones a clôturé le 17/01/1995 à 3616,19 points. Cinq ans plus tard, soit le 14/01/2000, le Dow Jones a non seulement marqué un plus haut de l’année (bulle internet), mais ce plus haut a atteint les 11750,28 points : il a ainsi été multiplié par TROIS (exactement : 3,0004). Ces valeurs remarquables (valorisation multipliée par TROIS dans un délai de CINQ années) ne sont pas évidemment pas un hasard de l’Histoire ...


    Sur le SP500 cette période de CINQ ans sépare le point bas de 2002 (10/10/2002) et le sommet de la bulle dite des subprime de 2007 (11/10/2007). En ce qui concerne la différence de valorisation, on remarquera que la baisse a été cette fois multipliée par DEUX (09/10/2002 close 776.76 / 09/10/2007 open 1553.18 soit X1.9996).


    De là à dire que mars 2009 + 5 ans = TOP ... possible en tout cas selon mes décomptes sur CAC (qui présente bien sur lui aussi des valeurs tout aussi ... remarquables !) ... mais plutôt au début de l'été ...

  • Lien vers le commentaire dematons mercredi, 06 novembre 2013 18:07 Posté par dematons

    Cher Claude,


    Tout cela est plutôt rassurant ; car si le passé se reproduisait à l'identique nous n'avancerions pas et les pythies dirigeraient le monde.


    Comme le disait Oscar Wilde : l'incertitude est l'essence même de l'aventure amoureuse.