Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Thierry Seguin

Thierry Seguin

Passionné de trading et d’analyse technique depuis une vingtaine d’années, ma quête a été de développer et utiliser des outils qui me permettent à la fois de réaliser des gains convenables quelles que soient les conditions de marché, en privilégiant avant tout l’absence de pertes et la préservation du capital, tout en ne rendant pas cette activité trop chronophage ou incompatible avec un emploi salarié.

Essentiellement autodidacte, c’est par maintes erreurs et rencontres diverses (allant d’un escroc révélé sur le tard à des traders de talent qui vivaient à 100% de leur activité depuis au moins dix ans comme Dan Norcini, Benoist Rousseau, Gilles Leclerc, Eric Lefort ou Gwénaël Année), et surtout par une prise directe avec les marchés que j’ai pu peaufiner un système, ou plutôt une philosophie permettant de survivre au pire ennemi du trader, à savoir lui-même, avec pour premier objectif de ne plus faire partie de la grosse majorité des « traders » actifs particuliers qui perdent de l’argent.

Ma conviction est que le premier pas pour un apprenti trader souhaitant gagner de l’argent est d’apprendre à ne plus en perdre. Cela parait évident, et pourtant… pour y parvenir, avoir un plan de trade et un bon money management, connaitre ses forces et ses faiblesses personnelles face au marché pour trouver son propre style de trading, sont pour moi des éléments tout aussi vitaux que d’être capable de s’affranchir des conseils des autres et de réaliser ses propres analyses, seul face au marché et à soi-même.

Au delà du trading, un second centre d’intérêt pour moi est certainement la Communication Non Violente, de Marshall Rosenberg : un outil essentiel permettant de vivre des relations humaines fort différentes, après avoir pris conscience du conditionnement dans lequel nous enferment nos sociétés.

promospeciale

Tout un symbole...

Audience de l'article : 1019 lectures
Nombre de commentaires : 4 réactions
Le chiffre en une image : 81% des investisseurs particuliers perdent de l'argent sur leurs comptes CFDs avec la plupart des brokers, et 81% anticipent actuellement la baisse du CAC.

Ce chiffre ne varie pas depuis que nous avons franchi les 5100, soit 400 points plus bas : la plupart des investisseurs particuliers semblent se positionner contre une tendance beaucoup trop tot lorsqu'elle est en place, ce qui n'est pas grave, mais ils semblent le faire sans la moindre prudence, ce qui l'est beaucoup plus. La hausse alimente alors la hausse, lorsque presque tout le monde est baissier et se fait stopper en devant racheter ses positions plus haut.

Comme une horloge en panne a raison deux fois par jour, les baissiers finiront un jour par avoir raison, mais en attendant, au total ils accumulent des pertes. D'ailleurs, comme pour une capitulation lors d'un krach, souvent les baissiers capitulent et abandonnent leurs positions... lorsqu'un sommet est proche.

Savoir rester neutre, humble et objectif, tout en minimisant le risque et donc les pertes : un talent qui s'acquiert souvent avec le temps et qui ne semble pas a la portée du premier venu. Accepter la tendance et la force d'un momentum, ne pas capituler au pire moment en subissant ses émotions, savoir se remettre en question constamment lorsque l'indice se comporte autrement qu'on le souhaiterait. Il y a du taf.

Comme sur une table de poker, les poissons nourrissent les requins. Les poissons sont majoritaires. Le requin a souvent l'air d'avoir une position saugrenue par rapport au consensus, au troupeau. C'est le requin qui a raison. Un esprit autonome qui n'a pas peur de la critique, de l'opinion des autres, qui ne s'effraie pas si son analyse ne rejoint pas le consensus du moment : un travail sur soi de tous les instants, tant on nous a conditionné, réflexe de survie, à imiter le comportement de notre entourage...


IG stats2
Poster un commentaire

4 Commentaires

  • Lien vers le commentaire Thierry Seguin mardi, 09 avril 2019 09:52 Posté par Thierry Seguin

    Hello alex6, plusieurs choses par rapport a ton post. 

    1) Oui, je n'aime pas le terme "anticiper", parce que cela signifie deviner a l'avance et parier sur quelque chose dont on n'a aucun signe pour savoir si cela commence a se produire ou non, donc c'est un peu prendre un risque avec sa boule de cristal. En analyse dynamique, mettons que "j'anticipe" un retournement de tendance sous une resistance cle en UT semaine. Eh bien je vais aller chercher une confirmaion de ce debut de retournement sur l'UT jour et sur l'UT 2 heures. Si les prix commencent a se retourner et valident un signal sur ces UTs plus courtes, alors seulement je peux prendre un trade avec un stop loss bien serre et un bon risk reward dans le cas ou le marche invaliderait ce signal. Avec toutes ces conditions, l'esperance de gain est positive, mais il faut attendre une confirmation sur les UTs inferieures a celle ou l'on place son trade.

    2) "un changement de tendance s'attrape sur breakout, pas quand on est en trend". Non, c'est une vision a une seule UT. Pour savoir sur une seule UT si tu n'es plus dans le trend, generalement il faut attendre un bon moment et donc lorsque tu rentres sur le marche tu es oblige de mettre un stop loss plutot loin de ton entree en position...et cela va te couter un bras si tu as tort. En plus, il y a beaucoup de faux breakouts. Je n'aime donc pas trop les ordres stop pour entrer en position pour ma part. Par contre "anticiper" un changement de tendance sous une resistance ou sur un support en allant regarder une confirmation sur les UTs inferieures te permet d'entrer en position avec un stop loss super serre...mais bon c'est ma philosophie : d'abord, ne pas perdre, et puis le jour ou ton signal est valide, tu laisses filer tes gains et cela compense largement les petites pertes.

    3) oui, les CFDs sont generalement reserves pour les UTs assez courtes et le swing trading, donc unite de temps jour en general pour entrer en position. Pour les trackers, je pense qu'on peut jouer l'UT hebdo en UT principale et se servir de l'UT jour comme UT "tactique" de validation comme indique plus haut. 

    Bon, quoiqu'il en soit, ce n'est que ma vision des choses. L'important, c'est de gagner au final sur son compte, et la on ne peut pas tricher. Si quelqu'un gagne avec une methode differente de la mienne, je n'aurai qu'un seul conseil : qu'il continue avec :)

  • Lien vers le commentaire alex6 mardi, 09 avril 2019 07:42 Posté par alex6

    C'est le slogan d'Objectif Eco: Anticiper pour s'enrichir... en realite si ta seule strategie est d'anticiper les mouvements en bourse, tu es mort. Un changement de tendance ca s'attrape sur breakout confirmes de niveaux clefs, surement pas quand on est en trend.
    En CFD c'est bien sur strictement proscrit car le temps joue tres fortement contre toi mais meme sur les etf il y a un effet de glissement qui te fait perdre gros si tu conserves tes trades plus de quelques semaines.
    Enfin bon, elle va pas se payer toute seule l'essence des Bentley des banquiers...

  • Lien vers le commentaire Thierry Seguin vendredi, 05 avril 2019 07:00 Posté par Thierry Seguin

    Hello Mickael, merci pour ce retour. Sur le theme de "plumer" un max de monde, cela me fait penser au concept de Martin Armstrong que j'aime bien en termes d'image : le "slingshot move". Il est assez frequent de voir le marche partir d'abord a l'inverse de sa future tendance principale, histoire de pieger un max de monde, un peu comme on charge une bille dans une fronde. Si je prends le cas des indices US, on fait un plus bas encore plus bas en cours d'annee 2018 qui a l'air de casser le range (mais qui preserve et rebondit sur la bol inf mensuelle :)), et puis paf, sans que personne n'y comprenne rien, on accelere a la hausse...voila pourquoi je n'exclus pas une poursuite de la tendance haussiere et un depassement des nouveaux plus hauts. Si cela se produit, on pourra dire que Charles l'aura annonce avant tout le monde sur ce coup la des le debut de l'annee :) 

  • Lien vers le commentaire Mickael Landreau jeudi, 04 avril 2019 11:11 Posté par Mickael Landreau

    100% ok avec toi comme souvent Thierry. Je dirais même que le marché fait toujours l'inverse de ce que l'on attend afin de "plumer " un max de monde.Il faut regarder ses graphiques et la tendance est haussière. Jouer à la baisse ok mais on attend un signal et on coupe court. J ai tenté 3 shorts mais apres des cassures de supports. Rebond systématique à chaque fois  , j'ai  pris mes pertes.
    On ne va pas contre le marché, le marché est toujours le plus fort.