Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Cédric Froment

Cédric Froment

Sur ce blog je fais le suivi des actions sur le point d'exploser en bourse. Je vous apprends à les repérer et à les trader.

Les petites et moyennes capitalisations sont mon terrain de jeu favoris.

Grâce à mes stratégies, je passe moins de 30 minutes chaque soir pour gérer mon portefeuille de trading.

Si vous pensez devenir millionnaire en 3 clics, ce blog n'est pas fait pour vous.

Si vous souhaitez acquérir les outils pour devenir un spéculateur efficace, ce blog est une mine d'or pour vous.



  QUI SUIS JE ?

Je m’appelle Cédric Froment et cela fait plus de 10 ans que je spécule sur les actions.

Ma passion pour le surf et mon statut de trader m'ont amené à m'expatrier sur l'Ile Maurice en famille!

froment-cédricM2

Quand je ne suis pas à l'eau ou avec ma fille, je partage avec vous mes meilleures stratégies pour investir en bourse.

promospeciale

Explosion du Franc Suisse + mini krach des actions Suisses = La BCE commence la partie de Monopoly!

Audience de l'article : 2956 lectures
Nombre de commentaires : 3 réactions
Autant le dire franchement les suisses ont fait les deux plus grandes bêtises du siècle en à peine quelques années.

Ils ont sacrifié leur secret bancaire (et l’industrie liée) et ils ont arrimé le franc suisse à l’euro.


Ces 2 deux mesures ont mis à terre les deux fonds de commerce de ce pays :

1/ Fini la devise forte  (valeur refuge d’excellence): le franc suisse était pourtant l’endroit idéal pour héberger ses économies sans risquer une dévaluation ou un vol de son capital.

2/ Fini le secret bancaire : ils ont perdu leurs plus gros clients qui étaient pourtant présents depuis plusieurs générations. Et l’image de la finance suisse en a pris un sacré coup.

Dans ces conditions on pouvait légitimement se demander jusqu’où la suisse était prête à se faire maltraiter par ses camarades. Et bien GRANDE NOUVELLE, cette semaine nous venons de trouver la limite.


Mais qu’a-t-il bien pu se passer d’historique cette semaine ?

Il y a eu un évènement majeur qui va avoir un effet DOMINO d’anthologie en 2015.

Ce n’est pas faute d’avoir mis en garde dès novembre 2014 qu’il fallait absolument prendre des mesures exceptionnelles pour une partie de son épargne.


Donc pour faire simple et éviter tout maquillage :

*La banque centrale européenne a rejoint les grands : la FED (US) et de la BOJ (Japon). Plus clairement dit, ça y est nous avons le droit de créer de la monnaie et de rejoindre la partie de Monopoly.

*La fête va commencer et aura comme conséquence de plomber l’euro, tout comme le dollar s’est fait laminer pendant les QE, sans parler du yen qui ne vaut plus rien.

*Pour monsieur tout le monde ça signifie que tout ce qui n’est pas fabriqué en France va commencer à couter très cher. Et sauf si vous comptez prendre des vacances au Japon ou en Russie, votre pouvoir d’achat va chuter fortement.

*Les suisses ont été très rapides à comprendre l’enjeu de cette décision de justice, à savoir rendre légal les QE (quantitative easing) en Europe.

*La BNS (banque nationale suisse) rachetait à tour de bras des euros directement sur le forex pour maintenir un taux de change plancher à 1.20… elle a compris qu’elle devrait lutter contre une imprimante à billets géante et qu’il serait simplement impossible de sortir de cette histoire sans y laisser sa chemise.

*La décision a donc été prise de stopper l’arrimage du franc suisse à l’euro.


L’effet a été immédiat sur le Franc Suisse:

CHF copie
(cliquer sur l'image pour agrandir)

-Le franc suisse a presque instantanément retrouvé sa vraie valeur de marché face à toutes les devises mondiales.

-C’est encore une fois une magnifique leçon de libéralisme. Le contrôle des changes, ou plus généralement des libertés ne marche pas dans la sphère la réelle.

-La Suisse se retrouve donc à nouveau avec une monnaie forte et cela aura un impact sur les exportations qui vont chuter et donc sur l’économie du pays (tourisme, luxe,etc).

-Et ça, les investisseurs l’ont tout de suite compris puisqu’au même moment…


…l’indice Suisse a vécu un mini krach :

SMI20

(cliquer sur l'image pour agrandir)

Cet événement qualifié de « cygne noir » dans le monde des salles de marché a engendré des faillites chez certains brokers forex.

Mais aussi de grandes difficultés pour les Hedges funds qui arbitraient avec beaucoup de levier sur le CHF à cause de sa faible volatilité… et qui ont explosé en plein vol suite l’annonce de la BNS.


Que tirer de cette leçon pour notre propre patrimoine?

*L’année 2015 va être sacrément chargée en événements improbables et d’une intensité rare (lire la liste ici).

*J’ai moi-même pris des décisions radicales pour 30% de mon capital, en constituant un portefeuille anti crise.

*Il est temps de sortir du système et de protéger son épargne en arrêtant de compter sur les produits véreux des banquiers ou sur le soutient de l’état.

* Il est possible de neutraliser le risque de ce genre d’évènement aussi violent qu’improbable. La beauté de 2015 c’est qu’en tant qu’épargnant nous n’avons jamais été aussi exposés au risque systémique. Mais paradoxalement c’est la 1ere fois que nous avons accès aux bons outils pour s’en protéger (merci à la mondialisation qui fournit les problèmes avec les solutions).


Gros clin d’œil…

…à tous ceux qui ont mis en place le portefeuille anti crise au cours de ces derniers mois et qui ont vu la chute de l’euro largement compensée par les autres actifs physiques du portefeuille.

La diversification géographique et institutionnelle permettait carrément un gain en capital significatif alors que les épargnants européens se font littéralement voler leur pouvoir d’achat en ce moment.


C’est officiel, les QE vont démarrer en Europe….

Protégez votre épargne en mettant en place votre portefeuille anti crise planétaire.

Soyez prudent, 2015 ne fait que commencer et ça va remuer !

Cédric Froment


Poster un commentaire

3 commentaires

  • Lien vers le commentaire Cédric Froment mercredi, 21 janvier 2015 16:41 Posté par cedric froment

    Bonjour,

    Les suisses ont abandonné le franc fort en l'arrimant à l'euro, aujourd'hui les choses sont rentrées dans l'ordre avec la "GRANDE NOUVELLE" que je relate dans cet article (fin de l'arrimage)

  • Lien vers le commentaire francois lundi, 19 janvier 2015 17:50 Posté par frcclair

    je me pose la même question, c'est toi qui a bon BobMilitch....


     


     

  • Lien vers le commentaire Bob lundi, 19 janvier 2015 15:00 Posté par BobMilitch

    Bonjour, pourquoi vous dites que les suisses abandonnent le franc suisse fort? C'est pourtant bien le cas qu'il est fort non ? Auparavant, 1.20 franc suisse = 1 euro, désormais 1.00 franc suisse = 1 euro. Donc le franc suisse s'est apprécié... J'ai bon ou je divague ?