Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
promospeciale

Les options: une assurance pour votre portefeuille

Audience de l'article : 2208 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions

Une option est souvent synonyme de spéculation aux oreilles d’investisseurs novices. Pourtant, elles offrent d’intéressantes possibilités. Par exemple, il est possible d’augmenter son rendement et même de se protéger contre des baisses de marché tout en profitant des hausses.
Tout d’abord, une option est un contrat qui vous donne le droit de vendre ou d’acheter un titre X à un prix donné et à un temps donné. On appelle call une option qui vous donne le droit d’acheter et put une option qui vous donne le droit de vendre. De plus, un contrat d’option concerne toujours 100 actions et par conséquent, le montant que vous payez est toujours égal à 100 multiplié par son cours.
 
Prenons deux exemples concrets.
 
Exemple sur option d’achat (call):
Supposons que vous êtes intéressé à acheter 100 actions de la Banque Royal (RY). Le titre se transige (en date du 19 mai) à 60.71$ par action. Il est possible d’acheter un call sur la RY qui vous donnerait le droit de l’acheter à 60$ par action le troisième vendredi du mois de janvier 2011. Le prix au marché de ce contrat d’option est de 5.15$ par action. Vous pouvez donc acheter ce contrat pour 515$ (100 * 5.15$). En d’autres mots, vous êtes intéressé à débourser 6071$ pour l’acquisition de 100 actions de RY et vous avez aussi la possibilité de débourser 515$ pour avoir le droit d’acheter 100 action de RY le troisième vendredi du mois de janvier 2011 au prix de 60$ par action.
Supposons que vous déboursez 515$ pour le contrat d’option et qu’au troisième vendredi du mois de janvier, le titre de RY se transige à 75$ par action. La valeur de votre option vaudra 1500$ (ou 15$ par action) car vous aurez la possibilité d’acheter 100 actions à 60$ pour ensuite le revendre à 75$. Vous feriez donc un profit de 985$ (1500$ - 515$) soit un rendement de 191.2% sur le capital investi. Si vous aviez décidé de tout simplement débourser les 6071$, votre rendement aurait été de 23,5%.
S’il advenait que l’action baisse à 50$ par action, la valeur de votre option ne vaudrait absolument rien car vous ne seriez pas intéressé à payer 60$ alors que vous pouvez vous en procurer à 50$ sur le marché. Cependant, n’oubliez pas que vous étiez prêt à payer 6071$ au départ pour les 100 actions. Vous pouvez désormais en acheter pour un prix beaucoup plus bas. N’oubliez pas non plus qu’au Canada, vous pouvez considérer cette perte comme étant une perte en capital.

Exemple sur option de vente (put):
Supposons que vous êtes intéressé à vendre 100 actions de RY car vous en détenez déjà dans votre portefeuille. Le titre se transige (en date du 19 mai) à 60.71$ par action. Il est aussi possible d’acheter un put sur la RY qui vous donnerait le droit de vendre l’action à 60$ le troisième vendredi du mois de janvier 2011. Le prix au marché de ce contrat d’option est de 5.15$ par action (c’est un hasard que le prix du put est pareil au prix du call). Vous pouvez donc acheter ce contrat pour 515$ (100 * 5.15$). En d’autres mots, vous êtes intéressé à recevoir 6071$ pour la vente des 100 actions de RY et vous avez aussi la possibilité de déboursé 515$ pour avoir le droit de vendre 100 actions de RY le troisième vendredi du mois de janvier 2011 au prix de 60$ action.
Supposons que vous déboursez 515$ pour le contrat d’option de vente et qu’au troisième vendredi du mois de janvier le titre de RY se transige à 75$ par action. La valeur de votre option ne vaudra absolument rien car vous ne seriez pas intéressé à vendre à 60$ alors que vous pouvez les vendre à 75$ sur le marché.
 
Vous recevez donc 914$ de plus que si vous aviez décidé de tout simplement de les vendre pour 6071$. En effet, vous recevez 7500$ (75$ * 100) au lieu de 6071$ (60.71$ * 100 ) donc 1429$ de plus. De ce montant, vous devez réduire le montant que vous avez déboursé pour l’option, soit 515$. Le montant net que vous recevez de plus est donc de 914$ (1429$ – 515$).
 
S’il advenait que l’action tombe à 50$ par action, la valeur de votre option vaudrait 1000$ (ou 10$ par action) car vous aurez la possibilité de vendre 100 actions à 60$ au lieu de 50$. Vous faites donc un profit de 485$ (1000$ – 515$) sur votre put.

Par contre, vous recevez 1071$ de moins sur la vente de vos actions. En effet, vous recevrez seulement 5000$ au lieu de 6071$ pour la vente de vos 100 actions.
 
Voici deux tableaux résumant les profits potentiels, dépendant du type de transaction selon les exemples:
 
 
En résumé, une option peut servir d’assurance contre des baisses tout en profitant des hausses de marché. Que vous soyez acheteur ou vendeur, une stratégie d’option peut être très intéressante car cela offre une plus grande flexibilité au niveau des transactions. Il existe également d’autres stratégies d’option qui n’ont pas été couvertes dans ce billet.
 
Marty WHITESHAD
Poster un commentaire