Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne !

Je vis en contraste extrême entre Bangkok la sauvage torride et la jungle encore préservée du sud pacifique du Costa Rica. 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.



Inscription à ma newsletter BOURSE / INVESTIR / PRODUCTIVITE 
(2 emails par mois)

==> C'est ici

Charles-Dereeper

charlesjungle
NOUVEAUTE 2017


Suivez mes "conneries" et ma life sur INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
DE GIRO 2

Les options binaires, c'est dangereux - je ne comprends pas pourquoi ObjectifEco se mêle de cette escroquerie

Audience de l'article : 27113 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 30 réactions
Votez pour cet article
(46 Votes) - Note : 4.15
Partagez cet article avec vos connaissances

Lorsque Cédric Froment est venu passer un mois au Costa Rica chez moi, nous avons pas mal disserté... Un moment fort fut notre nouvelle compréhension commune de ce que veut dire  NORME SOCIALE.

 

En synthèse, quand on est un Etat, pas besoin de se compliquer la vie à contrôler trop les gens. Il suffit de les faire se contrôler par eux mêmes par le biais de la création d'une norme sociale. Celle-ci va être martelée au départ à l'école dès l'enfance, puis rabâchée des centaines de milliers de fois pendant l'âge adulte par le biais des médias, à travers des exemples. Ce qui est autorisé est bien. Ce qui est interdit est mal. Il suffit d'ouvrir des dépêches ou un journal télévisé et de regarder dans quel sens les infos sont tordues pour piger la norme d'un pays. Vivre à l'international et passer de l'Asie à l'Europe, expérimenter le chaos de l'Amérique Latine ou le capitalisme américain (et ses différences entre Etats) est le meilleur moyen de comprendre que tout est manipulé, car les normes sociales sont différentes d'un pays à un autre. Si on y réfléchit bien, il suffit parfois de parcourir un petit millier de kilomètres pour découvrir que 60 millions de gens croient à une interdiction qui est au contraire valorisée par 40 millions d'autres personnes, à quelques encablures.

 

Au final, de générations en générations, les adultes occidentaux se contrôlent eux mêmes dans un "range" conçu par les élites. Cela fait quelques décennies qu'il n'y a plus eu de révolutions sociales explosives en occident... La méthode est clairement au point.

 

A vrai dire, plus personne ou presque ne sait ce que le mot LIBRE veut dire.

 

Revenons à cette histoire d'options binaires.

 

La norme sociale dit que ce qui est autorisé est bien et ce qui n'est pas agréé par sa grandeur majestueuse l'AMF est mal. MAL, je m'en sers comme symbole. Car un individu normé socialement va employer un autre vocabulaire régi par la peur, la peur étant l'outil de base pour imposer une norme à une masse, quand bien même cette norme est stupide. Il suffit juste que les masses aient suffisamment peur à la base pour gober à peu près tout.

 

Jouer en Bourse ou sur le Forex avec un effet de levier de 80 ? C'est bien. Donc à priori, Objectifeco a le droit d'en parler sans se faire incendier dans des emails. Le taux de mortalité des joueurs dépassent les 97%. C'est juste un détail.

 

Acheter un fond sectoriel basique comme la techno, la santé, l'eau et j'en passe et subir une perte de 90% sur son investissement "père de famille" en un à deux ans ? Rien à dire. Tout est normal dans la tête des épargnants. Nous sommes là aussi autorisés à blablater sur le sujet.

 

Acheter des options MONEP avec une valeur temps d'une semaine, en dehors de la monnaie tout en ayant le risque de volatilité en plus à gérer, ce qui offre au final une probabilité de gagner de quelques pourcents et un risque de perdre garanti supérieur à 95% ? Ah, c'est autorisé par l'AMF, les courtiers et les banques. Il y a même une bourse qui gère les échanges avec une chambre de compensation. Donc à priori, là aussi, ObjectifEco a le droit de disserter.

 

La même option, qui supprime la notion de valeur temps, qui supprime la très pénible volatilité capable de compenser des variations importantes de prix, vendue sous un autre nom, option binaire, proposée à la vente par des organismes autres que les banques qui ont largement prouvé depuis 5 ans leur absence complète et totale d'une quelconque sensibilité à l'intérêt général, sans agrément caution de l'AMF, cela devient un truc super dangereux dont il est interdit de parler.

 

A tous ceux qui inondent la boîte email d'ObjectifEco suite aux premiers articles du site www.essayezlesoptionsbinaires.com, je vous pose une question : de qui vous moquez vous ? ObjectifEco ne serait pas sérieux à cause d'articles sur les options binaires ??? Hè franchement, qui est sérieux et qui ne l'est pas dans l'histoire, hein ?

 

Vous feriez mieux de réfléchir à votre liberté de penser, écrasée par la norme sociale, ce qui vous permettrait de regarder les options binaires droit dans les yeux, avec ses atouts et ses inconvénients, ses possibilités et ses pièges. Un peu d'ambivalence ne ferait pas de mal à certains agressifs...

 

J'ai pour ma part longuement réfléchi aux probabilités de la roulette appliquées aux marchés financiers dans les années 90. Les options binaires ouvrent la voie à des applications qui n'ont jamais existé avant. Je considère qu'ObjectifEco doit au moins ouvrir le débat sur ce sujet.

 

Regardez l'offre www.essayezlesoptionsbinaires.com avec une vision neutre. Réfléchissez sur le produit. Personne ne vous met un flingue sur la tempe pour signer. Le fait est qu'une nouvelle approche des marchés financiers est en train d'émerger. Point. Que cela vous plaise ou non. Que cela plaise ou non à ceux d'en haut qui édictent les normes sociales bidons. 

 

Charles Dereeper

http://www.topoption-fr.com/

http://www.24option-fr.net/

Courtier CFD

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

lead-enrichir-25000
Poster un commentaire

30 commentaires

  • Lien vers le commentaire antoine12 mercredi, 05 septembre 2012 04:13 Posté par antoinecr

    en cas de perte vous récuperez selon les sites d'options binaires de 10 à 15% de votre misepeut etre en tenir compte dans vos calculs de probabilités....

  • Lien vers le commentaire jctrader56 mardi, 27 mars 2012 21:18 Posté par jctrader56

    je crains fort qu'Objectif eco ne soit déjà utilisé comme une agence de pub pour options binaires vu que le site en question a pour déclarant Edouard Valys...:)) et que chaque broker OP reverse une partie des bénéfices à l'apporteur de joueurs .

    La différence comme l'ont déjà noter certains , c'est qu'en options binaires seuls 85% des gains sont reversés : bref c'est pire que le casino ou les brokers FX car , là, le spread est de 15% !!!! donc il faut au moins dégager 60% de positions gagnantes.

    Effectivement , tout le monde peut jouer mais participer à ce genre d'affaires , ....à chacun d'apprécier

  • Lien vers le commentaire Charles DEREEPER mardi, 27 mars 2012 02:15 Posté par Charles DEREEPER

    le 0 est aléatoire sur la roulette. c'est lui confère un avantage au casino ingérable pour le joueur

    dans le cas des options binaires, si un intervenant est capable d'assurer un taux de réussite régulier à 60%, il s'en sort sans risque de ruine.

  • Lien vers le commentaire Charles DEREEPER mardi, 27 mars 2012 01:57 Posté par Charles DEREEPER

    L'AMF dit toujours qu'on ne peut pas récupérer son argent... jusqu'à ce que l'entreprise se soumette à l'obtention d'un agrément AMF. Dans ce cas, l'ancienne entreprise où il y avait des risques de ne pas récupérer son argent devient une entreprise ou l'on récupere son argent.

    Pourtant rien n'a changé sur le fond à part un numéro d'agrément.

    En outre, personne n'a jamais récupéré son argent chez tous les récents brokers agréés de partout, europe et USA, qui vendaient des produits classiques comme les contrats futurs par exemple, qui ont connu des faillites retentissantes. les comptes ségrégés sont une fiction comme des milliers de clients ont pu le découvrir à leurs dépens.

    Tout ce monde est bidon. ouvrez bien vos yeux sur cette vaste escroquerie que sont les Etats et la finance.

  • Lien vers le commentaire Charles DEREEPER mardi, 27 mars 2012 00:01 Posté par Charles DEREEPER

    pav69, vous ne connaissez pas la réalité du trading.

    Vos propos sont totalement décalés par rapport à ce que font en masse les détenteurs de compte à effet de levier.

    A Budapest, nous avons tenté de montrer aux auteurs ObjectifEco avec Samuel Rondot, lui et moi, ce qu'est cette réalité, car nous l'avons étudié sur des milliers de comptes en aveugle. Personne chez les auteurs ne nous a vraiment suivi et a vraiment saisi ce qui se passe, malgré nos démonstrations.

    Comme je vous l'ai déjà dit, faut le voir pour y croire. Il y a ceux qui savent et ceux qui blablatent.

    Vous blablatez complètement à coté de la plaque. ce n'est pas une attaque personnelle. j'essaye juste de vous dire que vous n'acceptez pas la boucherie financière qui a lieu, à peu près toujours selon les mêmes mécanismes. vous ne la soupçonnez meme pas. vous vous dites juste que ca doit pas etre beau. mais vous n'avez à lire vos réponses aucune idée de comment ca se passe concrètement.

    vous ne pourrez donc jamais comprendre les propos que je tiens.

    vous ne pourrez comprendre que forcer les gens à avoir défintiviement un ratio win loss de 0,85, c'est finalement les empêcher de sauter ! ca vous dépasse parce que vous ne savez pas comment massivement les gens se ruinent en une seule fois, toujours de la meme manière.

    je vais écrire une série d'articles grace à votre incompréhension. si je prends le temps de relancer pour une fois ces commentaires, c'est parce que vous êtes à votre insu mon réservoir à idée d'éditos du futur.

  • Lien vers le commentaire Charles DEREEPER lundi, 26 mars 2012 21:52 Posté par Charles DEREEPER

    nous avons étudié avec Samuel Rondot ces chiffres. en fait, la notion de perte est plus que flou dans les stats annonçées. le facteur durée est la variable qui peut entraîner de grosses suspicions sur les conclusions.

    concernant le ratio win loss proposé par les options binaires, c'est à mourir de rire de s'en plaindre. Je crois bien que les deux tiers des épargnants sont parfaitement incapable d'assurer un taux de 0,85, soit un gain de 85 contre une perte de 100.

    invoquer cet arguement dans la colonne négatif du produit, c'est très mal connaître la réalité du trading. C'est au contraire une bénédiction pour beaucoup car cela les ramène proche d'un score jouable.

    Nous savons aujourd'hui que les intervenants particuliers sont capables de dépasser en masse le taux de réussite de 50%. de nombreux échantillons des comptes montrent même du 60% de taux de réussite. Là où tout le monde échoue, c'est en une à deux fois seulement, par le biais d'une perte monstrueuse qui entraîne un ratio win loss dans les profondeurs.

    Les options binaires, c'est l'assurance de mettre en défaut le mécanisme qui entraîne à chaque fois la ruine de ceux qui font de l'effet de levier, en stabilisant le win loss de manière fixe.

    je vous assure que vous devriez tous jeter un oeil en profondeur sur ce produit au lieu d'y appliquer dessus des on dit foireux. Car il y a un réel intérêt.

    Je ne nie pas que jouer avec un win loss négatif est risqué. Je dis juste que c'est paradoxalement moins risqué dans les faits qu'avec les produits classiques. Et cela ne rend absolument pas le risque de ruine garanti. Dire que tous les comptes tendent vers un taux de réussite de 50% est une aberration de la loi d'efficience des marchés. Que ce soient des robots ou des stratégies discrétionnaires.

  • Lien vers le commentaire Charles DEREEPER lundi, 26 mars 2012 16:24 Posté par Charles DEREEPER

    70 à 80% de comptes perdants ????

    Comme j'ai tenté de l'expliquer, vous ne regardez pas en face la réalité des marchés financiers quand ils sont en surface validés comme BON.

    La réalité, c'est qu'au moins 97% des comptes Forex et à effet de levier sur les actions sont perdants DES LA PREMIERE ANNEE.

    donc, le raisonnement qui consiste à dire qu'il ne faut pas toucher aux options binaires parce que on a trop de chances de perdre est invalide. Non seulement, cela amène les gens à se priver d'une autre manière de pouvoir gérer les variations boursières, mais en plus, cela les induit en erreur (sur optimisme) sur les réelles possibilités de gagner avec les produits classiques.

    Vos réactions sont très intéressantes, car on voit tout l'impact que peut avoir une communication intensive et répétitive de la part d'intervenants privés associés aux organismes publiques. La création d'une image est finalement la clef d'un bon business. Quand bien meme l'image repose sur un gros pipo.

  • Lien vers le commentaire stifler dimanche, 25 mars 2012 22:52 Posté par stifler

    Charles Dereeper, le nouveau messie qui montre la voie ...

    Charles Dereeper, l'homme qui a attrapé la fièvre au fin fonds de sa jungle ...

  • Lien vers le commentaire Charles DEREEPER dimanche, 25 mars 2012 22:45 Posté par Charles DEREEPER

    je dois rajouter qqch. je serais très heureux de posséder option fair ou un autre intervenant de ce genre.

    si qqn veut s'associer avec moi pour en monter un, volontiers.

    les options binaires, ou market maker monep ou éditeur de fonds sectoriels actions surchargés en frais de courtages à l'insu des clients... toutes ces activités sont très rémunératrices.

  • Lien vers le commentaire Charles DEREEPER dimanche, 25 mars 2012 22:41 Posté par Charles DEREEPER

    L'article traite t il des activités de charles dereeper ?

    c'est magique cet art de détourner les sujets principaux vers des périphériques.

    vous devriez réfléchir à tous vos propos échangés ici.

    Sylvain Duport, David Renan, Loic Abadie et une longue liste d'intervenants, c'est quoi dans votre esprit ?

    Car à ma connaissance, ils ne possedent pas de casino et se sont considérablement enrichis en y jouant.

    Fin des débats pour moi. Comme d'habitude, je constate qu'il est très difficile d'échanger sur le fond dans la zone commentaire. faut toujours que ca parte dans tous les sens en dehors du sujet principal.

    Finalement, vous êtes en train de me prouver que ca sert à rien d'expliquer les choses. y a ceux qui comprennent et ceux qui comprennent pas. la frontière entre les deux univers est bcp plus fixe qu'on veut bien le penser.

  • Lien vers le commentaire Charles DEREEPER dimanche, 25 mars 2012 22:21 Posté par Charles DEREEPER

    arretez la polémique et concentrons nous sur l'essentiel.

    vous exprimez l'idée que les options binaires sont une arnaque type casino. je vous réponds que la bourse est un casino que vous acceptez comme valide et les options binaires sont le meme casino que vous traitez d'arnaque.

    la différence ? pour moi, il y en a aucune. pour vous, il y en a une.

    je suis juste en train de vous dire que c'est la norme sociale qui vous fait émettre la différence que vous percevez.

  • Lien vers le commentaire Charles DEREEPER dimanche, 25 mars 2012 21:51 Posté par Charles DEREEPER

    La bourse n'est pas un casino ? ah bon. et vous n'êtes pas normé socialement ?

    Franchement, si on regarde de manière libre les marchés financiers, on y voit aucune trace de sérieux, juste un méga casino manipulé qui permet de temps à autre d'échanger sur quelques pourcents du volume total des choses ayant des implications dans le monde économique réel.

    Vous apportez de l'eau à mon moulin en vous y opposant !

  • Lien vers le commentaire jymesnil dimanche, 25 mars 2012 21:28 Posté par jymesnil

    clavier :-)