Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Noemie Marketing

Noemie Marketing

Je m'intéresse à l'immobilier, la finance, l'économie !


Ce compte auteur publie des articles sponsorisés. Objectif Eco est directement rémunéré pour chaque insertion.

noemie marketing

promospeciale

Le trading à la portée des investisseurs particuliers

Audience de l'article : 4020 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
L'avènement d'Internet et des nouvelles technologies sont venus bousculer nos habitudes de consommation dans de nombreux secteurs. Le domaine de la finance n'échappe pas à ce basculement vers les échanges numériques, dans la continuité d'une dématérialisation de la monnaie de plus en plus étendue. Le trading en ligne, notamment le trading en option binaire, le Forex, et le trading sur CFD, sont aujourd'hui à la portée des investisseurs particuliers. Il suffit de posséder une connexion à Internet, de disposer d'une somme de départ raisonnable, et de comprendre le fonctionnement de base des instruments financiers, notamment des CFD, instruments les plus innovants et les plus simples d’utilisation, surtout lorsque l'on débute dans le trading en ligne.




Une définition des CFD

Si vous êtes néophytes, le terme de CFD, acronyme de l'expression anglo-saxonne Contracts For Difference ou Contrats pour la Différence en français, peut vous sembler abscons. Il recouvre en réalité un principe très simple. Les CFD sont des instruments financiers qui portent sur la différence entre deux niveaux de prix d’un actif financier sous-jacent. En aucun cas, l’investisseur n’est le propriétaire de l’actif négocié.

Par exemple, si vous décidez de négocier sur le cours de l'action d'une grosse société du Bâtiment, vous n'achèterez absolument aucune action de cette entreprise. Par l'intermédiaire d'une plateforme de trading en ligne spécialisée dans les CFD, vous achèterez le droit d'investir sur la hausse ou sur la baisse du cours de l'action de cette entreprise. Cela peut ressembler, dans l'esprit, à une action de trading binaire, à la différence que ces dernières se mènent sur un timing donné. Le CFD que vous achetez vous permet de maintenir votre position aussi longtemps que vous le souhaitez, sans dégressivité de la valeur de votre CFD ou de son niveau de gain potentiel.


Le courtier en ligne vous propose des CFD sur de multiples actifs de typologies diverses, comme les actions, les obligations, les devises, les matières premières, ou encore les indices boursiers. Le broker vous propose donc d'investir sur la fluctuation à la hausse ou à la baisse du cours de ces actifs, et vous propose de maintenir vos positions jusqu'à ce que vous estimiez avoir engrangé, via la hausse ou la baisse de la cotation de l'actif selon votre anticipation, un gain ou subit une perte, élément que vous devez toujours maîtriser.




Les mécanismes financiers qui régissent les CFD

Si vous décidez d'entrer en position sur un CFD, vous constaterez une différence de prix entre le cours d’achat et le cours de vente, cette différence est appelée le « spread », ou fourchette de cotation, et constitue une partie de la rémunération du broker en tant qu'intermédiaire.




Le CFD est également assorti d'un effet de levier. Cela signifie que si le blé a une valeur sur le marché disons de 3700 euros pour un contrat standard et que le broker vous propose un effet de levier de 20, vous devez, pour pouvoir prendre une position baissière, disposer d'un solde de compte sur la plateforme, supérieur ou égal à un vingtième de la valeur du CFD du blé, soit un vingtième de 3700, donc 185 euros. Si la cotation du blé baisse en effet, et que vous estimez pouvoir clore votre position et revendre votre CFD à 3648 euros par exemple, vous gagnerez alors la différence entre 3700 et 3648 euros, soit 52 euros.

Il est vivement conseillé de choisir des actifs, également nommés sous-jacents, dont les indicateurs prévoient une évolution assez nette, à la hausse ou à la baisse. Sur leurs interfaces, souvent ergonomiques et simples d'usage, les courtiers spécialisés en CFD mettent à votre disposition des graphiques, des outils d’analyses et des indicateurs techniques qui vous permettent d'appréhender les dernières fluctuations de cotations, haussières ou baissières des actifs qui vous attirent. En observant attentivement ces indicateurs, en choisissant avec finesse ses actifs, en ayant une gestion du risque et des pertes maitrisées et en maintenant ses positions suffisamment longtemps pour que la cotation corresponde à un rendement intéressant, il est possible de finir de nombreuses cessions de trading sur CFD en étant gagnant. Toutefois, il ne faut pas négliger les risques encourus sur ces instruments financiers destinés aux investisseurs actifs. Le montant des pertes peut, en effet, dépasser l’investissement de départ et il est vivement recommandé d’adopter une gestion du risque stricte en utilisant notamment l’ordre stop garanti qui vous permet de limiter vos pertes lorsque le marché évolue en votre défaveur.





Choisir des intermédiaires sûrs

L'avènement d'Internet coïncide aussi, tout particulièrement dans le secteur financier, avec l'apparition de plateformes et de broker peu scrupuleux. Les plateformes de trading en ligne en options binaires sont à choisir scrupuleusement. Nombreuses sont celles dont l'interface vous permet aisément d'investir et de prendre des positions, mais qui vous empêchent de retirer vos gains. D'autres ne sont que des coquilles vides, destinées à récupérer vos coordonnées bancaires ou vos mises de départ. Il faut également appliquer un discernement pointu dans le choix de son courtier en CFD ou de sa plateforme de trading en ligne sur le marché du Forex. Le bon réflexe lorsque vous êtes séduits par un intermédiaire, est de vérifier sur le site officiel de l'AMF, l'Autorité des Marchés Financiers, si la plateforme n’est pas interdite d’exercer en tant qu’intermédiaire financier en France. 

Le service d'exécution d'ordres sur CFD présente un risque élevé et peut aboutir à des pertes excédant votre investissement initial. La négociation sur CFD ne convient pas à tout type de client. Veuillez-vous assurer que vous avez pris pleinement conscience des risques inhérents à ce type d'opérations.

Poster un commentaire