Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Sannat

Charles Sannat

Charles Sannat est diplômé de l’École Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d’Études Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information (secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Économique d'AuCoffre.com en 2011. Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.

Charles-Sannat

Une nouvelle nation de l’OPEP, le Nigéria, se tourne vers le yuan

Audience de l'article : 1101 lectures
N’imaginez pas que le roi dollar se laissera mourir sans combattre. N’imaginez pas non plus que vous ne serez pas entraîné dans sa chute car la France s’est, ces dernières années, totalement alignée sur les intérêts américains, oubliant au passage les siens.

De plus, notre pays évolue au sein d’une Europe profondément atlantiste et nous avons peu de chance de réussir à faire capoter les accords commerciaux en cours de discussion.

Le grand projet mené par les USA c’est de faire avec l’Europe une grande zone, dominée évidemment par les USA, pour contrebalancer le pouvoir chinois et russe.

L’Europe, comme à chaque fois, sera le dindon d’une farce internationale dont nous serons les premières victimes collatérales.

Charles SANNAT

dollar
Article de Rogue Money, publié le 18 avril 2016 :

« Le règne du pétrodollar vient d’encaisser un nouveau coup ce 17 avril alors que la nation la plus peuplée de l’OPEP a signé un nouvel accord avec la Chine pour augmenter les transactions domestiques et internationales en yuan en lieu et place du dollar.

Dans un accord signé dimanche entre l’Industrial and Commercial Bank of China Ltd et la Banque centrale du Nigéria, les 2 nations se sont entendues sur les termes d’une libre circulation de la devise chinoise dans l’économie nigériane, tandis que la nation africaine productrice de pétrole va inclure le yuan dans ses réserves en devises.

Du China Daily :

« La volonté du Nigéria d’augmenter la disponibilité du yuan a déjà permis au naira de s’apprécier par rapport au dollar, d’après un haut responsable de l’Association des Opérateurs de Bureaux de Change du Nigéria. (…)

L’Industrial and Commercial Bank of China Ltd et la banque centrale du Nigéria ont signé un accord portant sur des transactions en yuan afin de mettre un terme à la baisse de la devise nigériane.

Cet accord prévoit la libre circulation du yuan entre les banques nigérianes, ainsi que l’inclusion de la devise chinoise dans les réserves du pays. »

Le Nigéria devient ainsi le dernier pays membres de l’OPEP à se distancier officiellement du dollar en commençant à échanger avec d’autres devises que le billet vert. Il y a 2 mois, l’Iran annonçait qu’il ne vendrait plus son pétrole en dollars, au lendemain de la levée des sanctions économiques américaines. Désormais, les ventes de pétrole iranien se feront principalement en euro.

Alors que la Russie et la Chine prennent une place toujours plus importante dans le commerce mondial, les jours du pétrodollar et de l’hégémonie américaine sur le système financier mondial sont comptés. (…) »

Poster un commentaire