Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Laurent Horvath

Laurent Horvath

Les enjeux de la production des Energies sont si importants, qu'ils sont en train de modifier nos vies et l'équilibre du Monde. Mieux les Comprendre aujourd'hui, nous permet d'envisager l'avenir et agir concrètement aujourd'hui.

J'ai créé en 2008 le blog http://2000watts.org/ pour suivre cet univers.

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
Loic Abadie - Le bouclier

Nucléaire: Beznau, la plus vieille centrale du monde trouée

Audience de l'article : 734 lectures
Votez pour cet article
(0 Votes) - Note : 0.00
Partagez cet article avec vos connaissances
La cuve de Beznau, Döttigen, Suisse, la plus vieille centrale nucléaire au monde, est gravement trouée. Le réacteur actuellement à l'arrêt ne pourra certainement plus redémarrer tant les coûts pour une réparation sont importants. La cuve comporterait en effet un millier de trous d'un diamètre moyen de 0,5 cm et elle ne pourra pas être changée.

Le problème de la Centrale construite en 1969, ressemble à deux gouttes d'eau à celui rencontré en Belgique il y a 3 ans. Les Centrales de Doel 3 et Tihange 2 présentaient les mêmes petits trous dans leurs cuves. Après ces découvertes, les réacteurs avaient été stoppés et les centrales arrêtées. En juillet dernier, Axpo, le propriétaire de la Centrale avançait: "Il ne s'agit pas de fissures, mais éventuellement de salissures ou de variations dans l'épaisseur du matériau par endroits". Avec les révélations du Tages Anzeiger, la Centrale est condamnée.

Les réticences d'Axpo

A un moment ou le prix de l'électricité européenne est le plus bas (3-5 ct kWh) et que la santé financière d'Axpo est chancelante, il est difficile pour l'opérateur Suisse de devoir fermer sa centrale nucléaire et de passer d'un centre de production en centre de coûts pour débuter la phase de démolition.

Cependant, la centrale située à une cinquantaine de kilomètres de Zurich et son million d'habitants, est devenue avec le temps trop dangereuse. Une source interne de la centrale estime que cette nouvelle révélation est «tellement grave que Beznau I, toujours en révision, ne pourra plus jamais redémarrer». On serait donc loin des informations livrées par Axpo qui avait minimisé les problèmes en juillet dernier. 

Les travaux de la Centrale étaient initialement prévus jusqu'en février 2016. Les autorités attendent la décision d'Axpo sur la poursuite ou non de ces travaux et d'une remise en service du plus vieux réacteur du monde.


Sources: Tages Anzeiger, 20 Minutes
Poster un commentaire