Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Loic Abadie

Loic Abadie

Je vis à la Réunion. Je suis ingénieur de formation. Actuellement, j'enseigne en classe primaire. Entre 2003 et 2010, j'ai multiplié par 9 la valeur de mon PEA, en jouant sur des petites valeurs et sur les trackers CAC40 type BX4 pour me couvrir dans les marchés baissiers. En 2011, ce PEA fait plus de 425.000 euros. Il a stagné pendant deux ans, car j'ai préféré jouer la sécurité, l'essentiel de mes économies étant investi dedans.

2013 et 2014, les incertitudes européennes se sont calmées avec le QE. J'ai repris un peu plus d'initiatives. Fin 2014, mon PEA touche un nouveau plus haut à 580.000€.

==> Suivre en direct l'évolution de mon PEA


==> Suivre en direct l'évolution de mon portefeuille Rendement et Dividendes

 

Loic-Abadie

promospeciale

étrole : Pourquoi il sera le premier à rebondir..

Audience de l'article : 2227 lectures

Je vous propose ici une analyse des dernières données disponibles sur l'offre et la demande en pétrole, caractéristiques d'une crise qui évolue à une vitesse très accélérée, autant au niveau de l'entrée que de la sortie, de par les caractéristiques très spéciales des effets de l'épidémie, qui provoque une chute extrême mais temporaire de la demande, et en contrepartie un fort choc sur l'offre qui sera beaucoup plus lente à remonter la pente, avec à la clé un déficit d'offre à prévoir dès la fin 2020 (les stocks feront un tampon sans doute quelque mois supplémentaires, mais pas beaucoup plus).

Si vous voulez profiter au mieux de cette première opportunité cyclique (et en même temps vous protéger contre les risques liés à l'impression anarchique de monnaie papier), rendez-vous ici :

http://formation.objectifeco.com/loic-abadie-or-petrole/

N.B : Vous pourrez utiliser en prime le code promo "bouclier petrole" pour une remise de 180 euros sur cette formation jusqu'au 26 mai !



loic-investir-devenirrentier
Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire banville samedi, 23 mai 2020 19:36 Posté par banville

    Comment envisager que les ténors comme fp retrouvent des points hauts dès 2021 et dans le même temps, des indices qui s'effondrent sur les niveaux très très bas et ce, sur un horizon de temps plus long?