Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Sannat

Charles Sannat

Charles Sannat est diplômé de l’École Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d’Études Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information (secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Économique d'AuCoffre.com en 2011. Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.

Charles-Sannat

promospeciale

Baisse de la production d’acier brut, tout va bien!

Audience de l'article : 978 lectures
Pour faire face à une croissance économique de plus en plus grande, il a été décidé de réduire la production d’acier. Cette diminution devrait permettre un net rebond inversé de l’activité économique qui en profitera pour aller tester de nouveaux niveaux…

Signé: Kafka


BEIJING, 3 octobre (Xinhua) — La production d’acier brut en Chine a continué à diminuer en août, selon des statistiques publiées par la Commission nationale du développement et de la réforme (CNDR).

La production d’acier brut a reculé de 3,5% en glissement annuel, atteignant 66,94 millions de tonnes en août, contre une croissance de 1% enregistrée pendant la même période de l’année dernière, a précisé la CNDR.

Au cours des huit premiers mois, la production a diminué de 2% en glissement annuel, contre une baisse de 1,8% au cours des sept premiers mois, alors que, de janvier à juin, la production d’acier brut de la Chine a connu sa première baisse semestrielle depuis 20 ans.

Le prix de l’acier a légèrement augmenté en août, lorsque l’indice du prix de l’acier chinois a augmenté de 0,85 points de pourcentage à 64,31, mais il reste encore en baisse de 26,86 points de pourcentage par rapport à l’année dernière.

L’industrie de l’acier chinoise, autrefois en plein boom, a reculé lorsque l’économie a connu la fin d’une croissance à deux chiffres en réalisant une progression de 7% au cours du premier semestre de l’année. Le ralentissement de la croissance a conduit à la réduction des bénéfices de l’industrie et à la fermeture de certaines usines.



Poster un commentaire