Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Laurent Horvath

Laurent Horvath

Les enjeux de la production des Energies sont si importants, qu'ils sont en train de modifier nos vies et l'équilibre du Monde. Mieux les Comprendre aujourd'hui, nous permet d'envisager l'avenir et agir concrètement aujourd'hui.

J'ai créé en 2008 le blog http://2000watts.org/ pour suivre cet univers.

Conquérir la bourse

Libye: 5 réservoirs de pétrole en feu à Al-Sedra

Audience de l'article : 1227 lectures
L'incendie déclenché par des combats entre forces gouvernementales et miliciens islamistes dans l'un des plus importants terminaux pétroliers de Libye s'est propagé et cinq réservoirs sont désormais en feu au lieu de 3 vendredi. Ainsi 5 réservoirs de pétrole sont en feu dans le terminal d'Al-Sedra, l'un des plus importants de Libye. Depuis un certain temps déjà, des combats opposent les forces gouvernementales de Tobruk à des islamistes. Jeudi, un premier réservoir avait pris feu après avoir été touché par une roquette tirée par des miliciens depuis une vedette utilisée lors de leur attaque sur des terminaux pétroliers de l'Est libyen. Depuis, le feu s'est propagé à deux autres réservoirs.

Les flammes et d'épaisses colonnes de fumée enveloppent les secteurs d'al-Sedra et Ras Lanouf et le feu menacent les autres réservoirs de ce complexe portuaire pétrolier.

Chute de la production pétrolière

Comme nous le relatons dans notre site depuis plusieurs mois,  la production de brut est passé de 1,8 millions barils/jour sous Kadhafi a pratiquement 200 - 350'000 b/j aujourd'hui. La Libye plonge chaque jour plus dans le chaos. Deux gouvernements officiels s'opposent: celui du premier ministre, Abdallah Al-Thinni basé à Tobruk et des Islamistes qui se sont emparés de la capitale, Tripoli, et y a installé son propre gouvernement et son propre Parlement. Depuis quelques semaines, l'Etat Islamique met son grain de sel dans l'Est du pays.

Le pays est livré aux milices

Les miliciens islamistes ont lancé une attaque dans la région de Syrte, non loin de là, faisant 22 morts parmi les militaires. Un milicien a été tué.

Le bataillon 136 est affilié à l’armée mais la plupart de ses membres sont des combattants originaires d’une tribu loyale au général à la retraite Khalifa Haftar qui tente aux côtés des forces du Premier ministre reconnu par la communauté internationale, Abdallah al-Theni, de reconquérir les villes libyennes échappant au contrôle de l’État, dont la capitale, Tripoli.

La Libye est plongée dans le chaos depuis la chute de Mouammar Kadhafi au terme de huit mois de conflit en 2011. Le bilan comprend environ 100 personnes tuées et 500 blessées dans les combats entre groupes armés rivaux dans une zone près de Tripoli.

En outre, quelque 450 personnes ont été tuées à Benghazi depuis que les combats se sont intensifiés à la mi-octobre.

Info: ATS
Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire fantomascyclisme mardi, 30 décembre 2014 14:07 Posté par fantomascycli

    C´est grace a qui que la Lybie est devenue ce qu´elle est ?? Il y avait bien Sorkozy qui a trouve intelligent de renverser Khadafi, non ??