Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Laurent Horvath

Laurent Horvath

Les enjeux de la production des Energies sont si importants, qu'ils sont en train de modifier nos vies et l'équilibre du Monde. Mieux les Comprendre aujourd'hui, nous permet d'envisager l'avenir et agir concrètement aujourd'hui.

J'ai créé en 2008 le blog http://2000watts.org/ pour suivre cet univers.

promospeciale

Le coût du nucléaire supérieur à celui de l'éolien - on est chez les fous !

Audience de l'article : 1543 lectures
En France depuis lundi, les coûts du kWh des nouvelles centrales nucléaires dépassent les coûts au kWh de l'éolien et du solaire!

EDF vient de relever de 2 milliards d'euro son estimation du coût de la construction du réacteur l'EPR de 3ème génération de Flamanville. Il vous faudra 8,5 milliards d'euro pour acheter ce joyau. Au départ, l'EPR fut estimé à 3,3 milliards d'euro.

Suite à cette annonce, l'Italie vient d'annoncer qu'elle renonçait à acheter l'EPR et demande une indemnisation de 600 millions d'Euro.

 

De son côté la Chine a acheté 2 EPR pour un montant de 7 milliards d'euro, tout frais compris. C'est le citoyen français qui va être content de voir partir ses impôts financer ce gouffre chinois!

En France, l'augmentation de la facture est en partie due aux problèmes et retards subis par le chantier, initialement prévu pour 2012 et repoussé à 2016. Une prévision de démarrage à laquelle aucun des salariés des entreprises travaillant sur le chantier ne croit, relate Ouest France.

EDF justifie cette nouvelle hausse par l'évolution du design de la chaudière nucléaire (c'est-à-dire le cœur du réacteur), des études d'ingénierie supplémentaires, la prise en compte des nouvelles exigences en matière de sécurité après la catastrophe de Fukushima, explique EDF dans un communiqué.

Pour la première fois, le kWh du renouvelable est meilleur marché que le nouveau Nucléaire

Cette nouvelle augmentation arrive alors que le gouvernement vient de lancer un débat national sur la transition énergétique.

«Cette annonce enterre la compétitivité de l’EPR face à l’éolien» affirme Sophia Majnoni, chargée des questions nucléaires à Greenpeace France. Pour Jean-Vincent Placé, le patron des écologistes au Sénat: «On est chez les fous!»
Poster un commentaire