Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Laurent Horvath

Laurent Horvath

Les enjeux de la production des Energies sont si importants, qu'ils sont en train de modifier nos vies et l'équilibre du Monde. Mieux les Comprendre aujourd'hui, nous permet d'envisager l'avenir et agir concrètement aujourd'hui.

J'ai créé en 2008 le blog http://2000watts.org/ pour suivre cet univers.

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
Loic Abadie - Le bouclier

Gaz de Schiste: Procès perdu aux USA par une Major

Audience de l'article : 596 lectures
Votez pour cet article
(0 Votes) - Note : 0.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Tremblement de terre aux USA! Cette fois-ci pas à cause d'un forage de schiste mais par un procès contre la compagnie pétrolière américaine Aruba Petroleum, Texas. Après 3 années de batailles judiciaires, Bob et Lisa Parr ont gagné leur procès et 2,95 millions $.

Cette affaire constitue le premier verdict d'un jury sur l'exploitation du gaz de schiste aux Etats-Unis. De plus dans l'entre des Bush: le Texas! L'entreprise va faire appel.

2,95 millions $ pour ses 22 puits

Aruba Petroleum doit verser 2,95 millions $ de dommages et intérêts pour avoir foré des puits près de son ranch, entraînant selon elle une détérioration de sa santé et de celle de ses animaux. 

Selon le jury, l'entreprise « a intentionnellement créé une nuisance privée » au travers de ses activités de forage et de production sur ses 22 puits, situés à moins de 3,2 km de la propriété de Bob et Lisa Parr dans le nord du Texas, entre 2008 et 2011.

La condamnation du jury inclut 2 millions de dollars pour compenser les souffrances physiques endurées par les membres de la famille, 250'000 dollars pour celles à venir, 400'000 dollars pour les souffrances psychologiques et 275'000 dollars pour la dévaluation de la valeur de leur propriété.

Depuis 2008, le pétrolier forait des puits près de la propriété des Parr, située dans le périmètre du champ du Barnett Shale au Texas, l'un des plus vastes et des plus productifs du pays. Or, la seule technique qui existe à ce jour pour extraire et exploiter les hydrocarbures non conventionnels consiste à injecter à grande profondeur et à forte pression des millions de litres d'eau additionnés à du sable et à des produits chimiques.

Des faillites pour éviter de payer les frais et les procès

Cette première va ouvrir de nouvelles brèches dans la réalité financière des forages de schiste. Cependant, de plus de plus de compagnies déclarent faillite après que les forages cessent d'être productif.

Cela leur permet d'éviter de devoir payer les frais de remise en ordre des terrains et de faire face à des procès.

Poster un commentaire