Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne ! 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.


MON COMPTE FACEBOOK est ici
MON COMPTE TWITTER est ici

ME RENCONTRER A PANAMA CITY (Sommet mensuel TRADER INVESTISSEUR ENTREPRENEUR)
>>> Les infos sont ici



Inscription à ma newsletter BOURSE / INVESTIR / PRODUCTIVITE 
(2 emails par mois)

==> C'est ici

Charles-Dereeper

charlesjungle

Mes 2 comptes INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit
User 2  = charlesbkkcr

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

Conquérir la bourse

Est ce le moment enfin d'arbitrer l'ETF énergie contre l'ETF matériaux ? Les graphiques sont parlants !

Audience de l'article : 2132 lectures
Les ETF matériaux (NYSE: XLB) et énergie (NYSE: XLE) sont très corrélés historiquement. Voici le spread qui est stable depuis 2004

materials-oil

La baisse des 6 derniers mois sur le pétrole a mis au plus bas le spread !

Ce n'est pas tout ! Les volumes parlent aussi !

materials-oil2

Sur l'ETF énergie, on voit que les encours ont augmenté une première fois au premier semestre 2014 avec la hausse des prix et une seconde fois avec la baisse des prix. La courbe en bleu est au plus haut. La majorité des intervenants a donc pris des positions haussières et est actuellement perdante. En outre, il y a un vrai mouvement de foule vu la hausse des volumes et le sens contraire des prix !

materials-oil3

On constate le phénomène inverse sur l'ETF Matériaux. Les encours ont baissé de pratiquement 50% alors que les cours progressaient de 15% environ sur la même période. Il n'y a aucun mouvement de foule, aucune spéculation. Dans une optique contrarienne, en partant du principe que la majorité a tout le temps tort, le signal est clair ! Les matériaux ont du potentiel haussier ! Personne ne croit à la hausse en ce moment ! Tout le monde veut de l'énergie en portefeuille.

Nous savons pourtant tous que tout le monde veut gagner en bourse se termine invariablement par tout le monde finit par perdre en bourse... tout le monde ou presque.

Sur le franc suisse, seulement 2% des intervenants jouaient la hausse du franc suisse contre euro et dollar. Ils ont collecté les paris de 98% des joueurs qui misaient massivement sur le sens inverse et ont encaissé une fortune, illustrant à merveille le concept que la majorité finit toujours par perdre au profit de la minorité minuscule de contrarien ! C'est toujours la même théorie du cygne noir de Taleb qui conseille d'acheter des options et d'attendre le mouvement inattendu qui va rincer tout le monde et rapporter 20 fois la mise !

Quelle stratégie mettre en place pour exploiter cela ?

Il faut parier que l'ETF matériaux va battre celui de l'énergie. Cela signifie qu'en cas de marché haussier, l'ETF matériaux va monter plus que celui de l'énergie. Et en cas de marché baissier, l'ETF matériaux va baisser moins que l'énergie. On joue donc un spread qui se corrige en faveur des matériaux.

On achète donc l'ETF matériaux ou des options call dessus (sur les marchés optionnels américains) et on shorte à découvert l'ETF énergie ou en achetant des options put dessus pour un volume identique sur les deux pattes du spread. Bien malin qui peut prévoir le pétrole avec certitude dans l'environnement actuel. Nous sommes en situation de cas rare. Un spread est une stratégie de trading beaucoup plus sécurisée. Evidemment, il y a un danger, que le spread continue à s'écarter au delà de ses normes historiques, ce qui générera des pertes !

Charles Dereeper
lead-enrichir-25000
Poster un commentaire

2 Commentaires

  • Lien vers le commentaire Sebastien Chaumet mercredi, 11 février 2015 13:00 Posté par imhotep

    Attention Charles, si tu veux jouer ce spread avec des options, vu que l'horizon est quand même de plusieurs mois (voire même +), il va falloir utiliser des options LEAPS (tres long terme) pour ne pas se faire laminer par la perte de valeur temps si le scénario met du temps à se réaliser. Et encore ce ne sera pas suffisant. Il faudra idéalement même, des options tres "en dedans" (in the money), pour justement qu'elles soient le moins possible sensible à la valeur temps. Par exemple pour XLE qui cote 80 il faudrait acheter du put 120 JAN 2017, la prime est de 40 environ. Même raisonnement pour XLB.


    Bref, stratégie qui aura seulement le mérite de réduire les capitaux investis par rapport à un classique spread [achat etf XLB, vente etf XLE], pas d'autre avantage à utiliser les options ici.


    Si on prend en compte la margin demandée pour le spread direct (en général 25% chez IB) on arrive même à un meilleur emploi des capitaux sans utiliser les options (margin 100% sur achats d'options).


    Tout ça pour dire attention avec des stratégies acheteuses (débitrices cash) d'options, on peut aussi perdre de l'argent tout en ayant raison sur son scénario, si celui-ci ne se réalise pas assez vite.


    J'arrête là, les stratégies options méritent qu'on s'y attarde beaucoup, tellement elles donnent des possibilités, mais c'est pas l'objet ici. Peut-être devrais-je y penser ...

  • Lien vers le commentaire patlr mercredi, 11 février 2015 09:48 Posté par patlr

    Bonjour le Boss,


    c'est hors sujet, mais je ne reçois plus les avis de publications de certains auteurs...Problème technique ???


    Bien cordialement