Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Benoît

Benoît

Je m'intéresse à toutes les nouvelles technologies liées à l'énergie.

Vous trouverez mes différentes recherches publiées sur la liste suivante de sites : 

http://www.supercondensateur.com/

http://www.filmphotovoltaique.com/


http://www.photovoltaique-organique.com/

http://www.photovoltaique-transparent.com/

promospeciale

Bluetram : Tramway à supercondensateur Made in France

Audience de l'article : 2301 lectures

bluetram supercondensateur
Après le succès de la Bluecar (voiture d'Autolib'), et après le succès du premier bateau électrique sans batterie au monde (dont Bolloré fourni les supercondensateurs), le Groupe Bolloré s'attaque aux Tramways avec son Bluetram à supercondensateurs.

Avec un investissement de 10 millions d'euros dans une nouvelle usine à Ergué-Gabéric dans le Finistère, Vincent Bolloré a annoncé la création de 100 nouveaux emplois pour produire des tramways à un prix de plus de la moitié inférieur au prix d’un tramway classique.

Le Bluetram est en fait un trolleybus, car il roule sur des pneus et n'a donc pas besoin de rails. Il ne nécessite pas non plus de caténaire, car il stocke l'électricité dans des supercondensateurs. Le coût des équipements nécessaires à l'implantation de ce tramway sans rails ni caténaire sera 5 à 10 fois moins élevé qu’une ligne de tramway classique, selon Vincent Bolloré.

Le Bluetram a été présenté sous la forme provisoire d'un bus, mais lorsqu'il sortira des lignes de production, il aura "vraiment un look de tram". Il se rechargera à chaque station en 90 secondes maximum grâce à la rapidité de charge des supercondensateurs installés sur le toit. Ainsi, le temps de la montée / descente des passagers est suffisant pour recharger le tramway qui peut alors repartir jusqu'à la prochaine station (90 secondes de recharge pour 1,5 km, 30 secondes pour 500 mètres d'autonomie).

Chaque station de recharge et chaque rame sont équipées de 30 modules de 20 supercondensateurs. Les supercondensateurs de la station sont rechargés en 5 minutes par le réseau électrique standard (220 Volts). Puis lorsque le tramway arrive en station, les supercondensateurs du Bluetram sont rechargés à toute vitesse grâce à un bras télescopique sortant de la station. Les supercondensateurs sont très fiables et supportent plusieurs millions de cycles de recharge. De quoi simplifier la maintenance du Tramway par rapport à certains bus électriques qui ont besoin de changer fréquemment leurs batteries.

Les rames pourront recevoir de 50 à 100 voyageurs, et le tramway autant de rames que nécessaire.

Une étude est en cours pour équiper Bordeaux, entre la gare et l'aéroport, mais la première ville dotée d'un Bluetram pourrait être Singapour, a annoncé Vincent Bolloré.

Sur les 100 emplois créés à Ergué-Gabéric, 50 vont concerner la production supplémentaire de supercondensateurs batScap (aussi appelés condensateurs de super capacité ou supercapacités) chez Blue Solutions, filiale du groupe Bolloré. Les 50 autres concerneront l'atelier de fabrication du Bluetram et des stations.

La production des Bluetram devrait démarrer en novembre 2014. En 2015, la capacité de production sera de 50 Bluetram. Elle pourra être portée à 200 tramways par an en 2016-2017.

Le Bluetram présenté par Vincent Bolloré :



Le tramway innovant sur France 3 :


Avec ce projet d'envergure, la France revient dans la course sur le marché des supercondensateurs. Un marché stratégique pour l'avenir, comme nous l'avons précisé dans notre article "Les supercondensateurs stockeront bientôt plus d'énergie que les batteries Lithium-ion".

Merci M. Bolloré d'oser investir dans les technologies d'avenir. Et merci pour votre patriotisme, car vous soutenez l'emploi en France, et notamment en Bretagne.

Poster un commentaire