Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Laurent Horvath

Laurent Horvath

Les enjeux de la production des Energies sont si importants, qu'ils sont en train de modifier nos vies et l'équilibre du Monde. Mieux les Comprendre aujourd'hui, nous permet d'envisager l'avenir et agir concrètement aujourd'hui.

J'ai créé en 2008 le blog http://2000watts.org/ pour suivre cet univers.

promospeciale

Avion Solaire: SolarStratos le nouveau défi à 24'000 m

Audience de l'article : 1032 lectures
Après avoir achevé, en 2012, le premier tour du monde en bateau solaire à bord du PlanetSolar, l’aventurier Suisse Raphaël Domjan se lance dans un nouveau défi: s’approcher de l’espace à bord d’un avion biplace solaire, à 24'000 m. cette altitude est normalement impossible à atteindre pour un avion standard.

Son avion de 350 kg, le SolarStratos, sera couvert de cellules solaires (24% de rendement) tout le long de ces ailes de 20 m. et embarquera un moteur électrique de 13,5 kW. Au-delà de l’exploit, Raphaël souhaite ouvrir un marché pour les avions solaires commerciaux et de proposer des vols touristiques à plus de 30'000 m d’altitude avec un avion mû à l’énergie solaire et à l’hydrogène.

Cet été 2014, un prototype sera construit en Allemagne. Dès 2016, des passagers embarqueront à des altitudes d’environ 15'000 m, moyennant 60'000 francs suisses (50'000 Euros). Le record est prévu pour 2017.

Les avantages du moteur électrique

Si à 24 km d'altitude, l’air est rare, il y aura des effets sur le comportement de l’avion. Mais comme le moteur est électrique, ne consommant donc pas d’air comme les réacteurs à combustion, il ne perd rien en performance. Pour atteindre cette altitude, l’hélice devra forcément avoir une structure inédite. De plus, les cellules photovoltaïques fonctionnent mieux à haute altitude à cause du froid et de la faible densité de l’atmosphère: SolarStratos bénéficiera ainsi de 40% d’énergie en plus.

Financer par des vols accompagnés

Pour financer son projet, à hauteur totale de 6 à 8 millions de francs, le Suisse va se mettre en quête de sponsors. D’ici là, il a mis en vente (pour 50'000 francs) le deuxième siège de son biplace solaire pour ceux qui, dès 2016, voudraient découvrir la Terre lors d’une balade à 10 km d’altitude seulement: «Quelques personnes ont déjà signé.»

Site de Solar Stratos

Sur le même sujet

PlanetSolar a réussi son tour du Monde: 4 mai 2012 2000Watts.org
Poster un commentaire