Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne ! 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.


MON COMPTE FACEBOOK est ici

MON COMPTE TWITTER est ici



Le livre JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE (10.000 ventes à 40€) est téléchargeable 

==> ici

Charles-Dereeper

charlesjungle

Mes 2 comptes INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit
User 2  = charlesbkkcr

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

promospeciale

A tous ceux qui soutiennent EDF et le nucléaire en France qui coûte pas cher, voici quelques chiffres allemands...

Audience de l'article : 3236 lectures
Sortir du nucléaire, la grande Allemagne s'y lance. Respect.

Les chiffres commencent à être publiés. Tous les français abrutis depuis leur enfance par la réthorique propagande de notre administration devraient ouvrir grand les oreilles.

La centrale Obrigheim a démarré son démantelement en 2008. La première estimation de la fin du projet est pour 2040. 32 ans donc de durée !!!!

Le coût estimé est de 40 milliards auxquels il faut rajouter 1% des matériaux radioactifs à stocker pendant 200.000 ans... 1% de 275.000 tonnes de déchets, cela veut dire qu'il faut stocker plus de 2.000 tonnes environ de déchets pendant 200.000 ans.

Imaginez un site de stockage qui coûte 50 millions d'euros par an, actualisés sur 200.000 ans... je vous laisse prendre votre tableur Excel pour piger le souci. Si on calcule 1% d'inflation annuelle sur 50 millions pendant 500 ans, soit une micro parcelle du coût réel, nous obtenons 25 milliards d'euro'es à dépenser. La France a 58 réacteurs... Nous obtenons donc 1700 milliards d'euros soit à peu près la dette entière de la France. Derrière il y a encore 199 500 années à payer.

Personne n'ose bien sûr publier le véritable coût sinon, c'est certain, tous les protagonistes du nucléaire se feront couper les couilles illico presto.

L'électricité nucléaire est la plus compétitive, la moins chère, celle qui offre l'autonomie à la France... bla bla bla. Vous connaissez tous le slogan comme moi. C'est juste une grosse farce. Le nucléaire, c'est ce qui coûte le plus cher de toutes les solutions quand on fait une vraie compta...

EDF ne veut pas démanteler ses centrales parce que cette vérité deviendra trop visible. Ce faisant, elle prend le risque d'un accident. lire http://www.objectifeco.com/economie/politiques-economiques/reforme/nucleaire-la-dinguerie-francaise-chiffree-par-la-cour-des-comptes.html

Charles Dereeper
lead-enrichir-25000
Poster un commentaire

14 commentaires

  • Lien vers le commentaire Balthazar lundi, 18 août 2014 17:22 Posté par balthazar

    @ imhotep


     


    Dans votre exemple il faut 1 million de couteaux ou 1 disqueuse.


    Et l'un dans l'autre le nombre de petits accidents de couteaux dépassent en gravité ceux de la disqueuse.


    Les morts par pollution de gaz de pétrole ou charbon sont inombrables, sans parler de l'extraction. Si vous parlez de la catastrophe de Tchenobyl, couteuse en hommes, additionnée à celle de Fukushima (peu couteuse en morts à ce jour mais à voir ensuite) , vous devez parler des morts par pollution de gaz et extraction de matiere premiere (sans meme parler des guerres pour le pétrole ...) .


    On laisse de coté de solaire et les héoliennes qui pour l'instant n'assurent la production d'electricité qu'à la marge.

  • Lien vers le commentaire Sebastien Chaumet mercredi, 30 juillet 2014 09:30 Posté par imhotep

    Il faut utiliser les analogies correctement. La votre est fallacieuse.


    Nous avons besoin de couper la viande (=produire de l'energie). Notre choix peut se porter sur la disqueuse rotative à haut pouvoir coupant (=nucléaire) ou bien sur le couteau (=solaire ou autre moyen de prod d'energie moins risqué). Dans les deux cas, nous coupons la viande. Certes à court terme, nous coupons des plus gros morceaux avec la disqueuse, mais au premier accident on est amputé du bras alors qu'avec le couteau, ça demande un peu plus d'effort, les morceaux sont un peu moins gros, mais on risque pas l'amputation. Bien sûr, on peut toujours tuer qq'un avec la disqueuse ou le couteau, mais c'est plus difficile avec le couteau.


    Donc, le mieux c'est le couteau ou la disqueuse ? La question n'est pas d'interdire de couper de la viande ! Sans compter que si on mettait des milliards à chercher des technologies de couteaux extraodinaires plutôt que de mettre ces milliards ailleurs ...

  • Lien vers le commentaire axel18 mardi, 29 juillet 2014 21:00 Posté par axel18

    et dans 200000 ans,  n'est ce pas  plus hypothétique  que 50 ? 


    De toute façon, le cas existe avec les déchets dejà présents ainsi  que les centrales. Donc, nous devons trouver une bonne solution. Seul souci, c'est que cette fabrication d'energie utilisable est énorme, avec un "assez" bon rapport qualité prix et que cela va continuer: voir les japonais et les allemands qui remplacent leur nucleaire par du charbon !! Celà leur manque, c'est clair !


    En ce qui concerne les explosions de centrale, doit on interdire les couteaux pour ne plus tuer ? surement plus de morts avec ce moyen que le nucleaire. O ne meurt pas de la même façon mais on meurt.


    Sinon la guerre en yougoslavie, c'était il n'y a pas si longtemps. En effet, la poudrière est là, l'allumette n'est pas loin ( pas besoin d'electricité nuclaire pour tout enflammer), je ne comprends pas ou les etats unis veulent en venir à coincer les russes par l'ukraine et donc déclencher une guerre


     


     


     

  • Lien vers le commentaire Charles Dereeper mardi, 29 juillet 2014 20:09 Posté par Charles DEREEPER

    Dans toute l'histoire de l'Europe, si ma mémoire est bonne, c'est la première période de 70 ans sans guerre... on l'a vu avec l'ukraine, tout peut partir en couille en un claquement de doigt.

    dans 50 ans, c'est loin. très loin.

    la proba qu'on se foute sur la gueule est forte. surtout avec l'histoire du pétrole qui est le socle de notre stabilité... si on enleve le socle...

  • Lien vers le commentaire Sebastien Chaumet mardi, 29 juillet 2014 16:43 Posté par imhotep

    Justement, à regarder sur Arte+7 jusqu'au 3/8 :



    Le nuage


    Tchernobyl et ses conséquences



    Survenu dans la nuit du 26 avril 1986, l'explosion du réacteur n°4 de la centrale de Tchernobyl, en Ukraine, n'a été annoncée officiellement que deux jours plus tard. L'accident a pris au dépourvu les autorités soviétiques mais aussi les gouvernements occidentaux. Retour sur une gestion de crise catastrophique.


     

    http://www.arte.tv/guide/fr/042804-000/le-nuage

  • Lien vers le commentaire Sebastien Chaumet mardi, 29 juillet 2014 09:43 Posté par imhotep

    Axel ... comme d'hab' avec ce type de raisonnement, on s'en remet à l'espoir en l'avenir. C'est magnifique et admirable, mais ce n'est que la solution de facilité pour éviter de chercher plus loin et différent de ce qui existe déjà et qui n'est pas viable.


    "Oh, on verra bien. Dans 50, 100 ou 1000 ans ça sera plus un problème ! Pour l'instant continuons de rien changer en espérant ..."

  • Lien vers le commentaire axel18 mardi, 29 juillet 2014 08:59 Posté par axel18

    le cout de la fusée peut devenir marginal, il faut uniquement la sécuriser ou sécuriser le bloc de déchet. la fusée n'a pas besoin d'emporter grand chose en techno.  6750 lancement de fusée c'est quoi ??? une fois que que celà est établi cela devient la gare St lazare.


    Charles comme tu le dis, actuellement, ce n'est pas crédible mais d'ici 50 ans, oui !! et on est pas obligé  d'utiliser des fusées mais plutot des navettes.  on stocke en l'air, on peut stocker sur la lune et on fait partir à partir du satellite vers le soleil. 

  • Lien vers le commentaire Vekol mardi, 29 juillet 2014 06:55 Posté par Martin.Vekol

    COSMOS 2999... oui commandant ! oui ! LOL

  • Lien vers le commentaire Sebastien Chaumet lundi, 28 juillet 2014 20:09 Posté par imhotep

    Sans compter bien sûr, les millions de milliards de $ que ça couterait de lancer 6750 fusées ! On peut pas, il faut garder l'argent pour renflouer les banquiers véreux ;-)


    Non, vraiment l'énergie nucléaire est vraiment trop asymètrique au niveau du rapport bénéfices/inconvénients ... sauf bien sûr si on est pas capable de réfléchir au delà d'un horizon de quelques années ... Ben tiens, on y revient aux banquiers véreux !

  • Lien vers le commentaire Sebastien Chaumet lundi, 28 juillet 2014 20:00 Posté par imhotep

    Oui Charles, sans parler qu'au moindre échec d'une fusée, c'est saupoudrage parfait de déchets nucléaires radioactifs à travers la moitié de la planète !


    450 centrales, 15 fusées par centrale = 6750 lancements


    1 seul échec sur 6750 lancements et c'est la mort de l'humanité à petit feu ... (0,0148% de taux d'échec soit 99,9852% de réussite)

  • Lien vers le commentaire Charles Dereeper lundi, 28 juillet 2014 18:33 Posté par Charles DEREEPER

    je viens de vérifier. la fusée saturne permet de placer 150 tonnes en orbite basse...

    il faut 15 fusées par centrales démantelées... il y a des centaines de centrales avec des dizaines de milliers de tonnes...

    pas crédible deux secondes l'hypothèse de s'en débarasser dans l'espace...

  • Lien vers le commentaire Charles Dereeper lundi, 28 juillet 2014 17:59 Posté par Charles DEREEPER

    2000 tonnes par centrales ?.... on bourre une fusée et on  balance dans l'espace. va en falloir combien des fusées. une centrale vit moins de 100 ans... yen a 450 réacteurs dans le monde... il faut donc 450 fusées à condition qu'une fusée puisse porte 2000 tonnes...

    les centrales sont plus efficaces et font moins de rejets ? parle t on des rejets ? une centrale est une centrale avec des matériaux au contact de la radioactivité.

    l'énorme pipo d'EDF consiste à communiquer sur les rejets justement, en passant sous silence l'énorme machinerie, tous les robots, les outils radioactifs qu'il faut isoler pour 200.000 ans.

    reveillez vous et regardez en face ce qu'est le nucléaire.

    le pays le plus performant économiquement du monde, l'allemagne, en sort.

    des esprits brillants comme hubert Reeves parle de pure folie.

    si on avait investi l'énorme quantité d'argent qu'on a mis dans le nucléaire, dans autre chose, aucun doute que cet autre chose aurait été aussi performant voire moins couteux sur le long terme

    j'admire l'esprit francais à travers vos réactions. Faisons de la merde maintenant, qui marche à peu près, et laissons aux générations futures le soin de trouver la solution...

    ben voyons...

  • Lien vers le commentaire Balthazar lundi, 28 juillet 2014 14:21 Posté par balthazar

    @ Axel


     


    Il faut aussi compter sur le fait que les centrales modernes sont plus efficaces energétiquement et font moins de rejets.


     


    Et cela sans compter sur les futurs energies comme le thorium bien moins risqués, plus facile à trouver, et bien moins polluant que l'uranimum (choisi initialement pour des objectifs militaires et non economiques).


    http://www.letemps.ch/Page/Uuid/090f0b8c-39b9-11e3-a013-33692917e53d%7C2


    Les premières locomtoves fumaient beaucoup. Elles ne polluent plus. Fallait-il arrêter le cheval vapeur ?

  • Lien vers le commentaire axel18 lundi, 28 juillet 2014 11:40 Posté par axel18

    Le nucleaire n'est peut etre pas la panacée, mais globalement celà fonctionne avec comme vous le dites quelques inconvénients (sécurité importante, maintenance lourde et le stockage).


    Par contre, pour le thème principale du stockage, les 200 000 ans , c'est du pipeau, soit on sera déjà tous morts, soit on vit et là on aura une telle capacité d'innovation et de technicité que le stockage ne sera plus un problème.


    sinon pour le court terme, on fiabilise les fusées, on bourre le truc de saleté  et direction tout droit dans le soleil ( celà lui rajoutera 2 sec condes de combustion)