Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Cours de l or

Cours de l or

Toute l'actu sur les cours de l'or.

L'or est fondamental pour ceux qui possèdent un patrimoine financier et immobilier.

Le système monétaire mondial est totalement manipulé. La moindre perte de contrôle peut engendrer une énorme cata. L'or est l'une des seules alternatives pour LA PROTECTION et la CONSERVATION d'un certain pouvoir d'achat.

Comme tous les marchés, il faut en acheter au moment où personne n'en veut, en plein marché baissier. La majorité a fait l'inverse entre 2010 et 2013. Les matières premières sont les marchés les plus cycliques qui existent. Il est impératif de consulter les graphiques des cours de l'or sur plusieurs décennies pour comprendre où nous en sommes dans les cycles.

Objectifeco va tenter de vous accompagner dans cette démarche.

promospeciale

La stagflation est de retour (absence de croissance, faible inflation) - il faut acheter de l'or

Audience de l'article : 2875 lectures
Baissier pendant quatre ans, certains analystes estiment aujourd’hui que l'or pourrait bientôt grimper de manière significative.

gold

Pourquoi ce changement ?

En un mot : la stagflation. C’est le régime économique le plus difficile pour l'investissement, avec une stagnation de la croissance combinée à de l’inflation. La dernière fois que le monde a connu la stagflation, c’était dans les années 1970. Et elle est de retour. Dans de telles périodes, l'un des seuls investissements qui s’apprécie est l'or.

Il existe quatre régimes d'investissement en tout, définis par la croissance économique et l'inflation. En période de forte croissance et de forte inflation, l'immobilier et les matières premières performent le mieux. En forte croissance et faible inflation, les valeurs de croissance surperforment. Avec une faible croissance et une faible inflation, c’est le régime sous lequel les obligations brillent. Et avec une faible croissance et une inflation élevée, la période se caractérise par des actions qui sous-performent pour la plupart - mais c’est l'or qui performe le mieux.

Savoir sous quel régime nous sommes actuellement n’est pas compliqué. La partie la plus difficile, c’est de rester collé aux meilleurs investissements pour ce régime et non de les trader. Quelle est la partie la plus difficile ? Savoir quand un régime se termine, et de modifier le réglage de son portefeuille dans le temps. Un tel changement déboule sur nous : d’une période de forte croissance et de faible inflation, à une faible croissance et une inflation élevée – c’est-à-dire, la stagflation. Du coup, certains analystes qui sont en train de changer leur point de vue sur l'or.

Mais comment être certain que la croissance ralentit et que l'inflation se réveille ?

Les preuves s’accumulent des deux côtés à la fois.

La faiblesse de l'économie est évidente : les prix des matières premières - cuivre, minerai de fer, pétrole - sont tous en train de pointer vers le bas, en partie en raison du ralentissement en Chine, et en partie à cause de l'Europe.

Quant aux Etats-Unis, un nouveau président apporte généralement à l'économie américaine un remède amer dans les deux premières années, puis se fait réélire après deux années de reprise. Un nouveau président sera élu en novembre et le marché anticipe généralement cela de 9 à 12 mois - à savoir, maintenant.

Dernier point, mais non des moindres, la Réserve fédérale américaine (Fed) vient juste de remonter les taux pour ralentir l'économie. Les junk bonds avaient détecté cela et ont plongé. C’était un signe que l'économie américaine allait bientôt se dégrader.

Et du côté de l’inflation ?

Là aussi, l'image est devenue plus claire. La masse d'argent sortie des planches à billet de la Fed et des autres banques centrales au cours des six dernières années a pour but de rallumer l’inflation.

Il suffit d'écouter Mario Draghi, président de la Banque centrale européenne, qui a promis de relancer l'inflation. Dans la même semaine, la patronne de la Fed, Janet Yellen, a déclaré que l'inflation est (toujours) inférieure à la cible et qu'elle aimerait qu'elle soit plus élevée. Coïncidence ? Certains experts ne le pensent pas.

Avec tous les banquiers centraux poussant publiquement à de l'inflation, cela devrait bientôt arriver. Mais la cible est souvent dépassée, et la Fed doit alors augmenter les taux pour la contenir - ce qui affaiblirait davantage l'économie. Cela a déjà commencé, et l'émiettement des junk bonds l’indique probablement.

Une fois arrivé là, s’il est difficile de faire de l'argent dans une période de stagflation, ou même de maintenir la valeur de ce que vous avez, pourquoi ne pas simplement garder l'argent pendant un certain temps ?

D'abord, parce que l'inflation érode son pouvoir d'achat. Mais deuxièmement, et plus insidieusement, les banques européennes se facturent désormais 0,5% par an pour garder l'argent. Même la Banque du Canada a demandé la permission d'avoir à l'avenir des taux d'intérêt négatifs. Et le professeur de Harvard Kenneth Rogoff a lancé l'idée d’interdire le cash - la monnaie physique - purement et simplement.

En Suède, ils sont déjà plus que sérieusement en train d’y réfléchir. Est-ce que cela s’accompagnera également de taux négatifs ? Personne ne le sait. Mais quand les gouvernements du monde font la guerre au cash, il faut y réfléchir à deux fois en y maintenant trop de votre richesse - mais il faut tout de même en garder sous la main pour acheter ces futures actions bon marché.

Et les obligations ? Malheureusement, une fois que l'inflation s’est réveillée, les obligations sous-performent, aussi, puisque les taux à long terme augmentent.

En somme, l'or a sonné son heure. Oui, le métal peut plonger une fois de plus, pour piéger les derniers baissiers, mais dans deux ou trois ans, son prix devrait être plus élevé. Il est temps de commencer à saupoudrer un peu de poussière d'or sur votre portefeuille.

Comment ?

Vous pouvez simplement acheter des lingots ou des pièces d'or et les cacher dans votre coffre. Ou bien on peut se tourner vers des actions aurifères à dividendes avec de bons bilans et - point est très important - à travers un gestionnaire digne de confiance.

Enfin, sur un plan personnel, si vous avez prévu de vendre certains de vos bijoux en or, attendez un an ou deux. Vous en obtiendrez probablement plus. D'autre part, si vous aviez l'intention d'acheter un bijou en or ou un collier pour votre bien-aimée, il faut le faire bientôt. Dans un an ou deux, il coutera probablement plus cher.

Poster un commentaire