Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Tim Sanchez

Tim Sanchez

 
Si j’avais un rêve un peu fou ça serait de fédérer une communauté qui rêve davantage de vaincre les difficultés et pas seulement de leurs survivre.


Si j’avais la main verte, j’aiderais les autres à cultiver une pensée libre: créatrice de valeur, définitivement tournée vers la réalisation de l’excellence.

Mes convictions :

1-La vie d’un être humain est trop courte pour qu’il demeure l’esclave de sa vieille habitude de ne penser que dans une seule direction.

2-Il n’y a pas « de bon moment » pour se lancer, s’améliorer et avancer vers la liberté financière et d’être.

3-La clef n’est pas la motivation ou les conditions mais l’information à laquelle on a accès.

Mes constats :

a-La « crise » a bousculé à peu près tout ce qui existe dans ce monde, à part la manière dont les hommes pensent : si vous voulez investir dans quelque chose de stable qui à survécu à l’épreuve des balles, voilà une piste intéressante.

b-Point de liberté individuelle en focalisant son temps et son énergie sur des problèmes collectifs : La crise, les impôts, les contraintes sociales sont des problèmes collectifs, les solutions individuelles enjambent ceux-ci.

c-Il est plus facile d’avancer dans la vie en tant qu’écho, seulement jusqu'à temps que l’autre joue une fausse note.

d-Le monde change à une vitesse hallucinante, ouvrant la voie à un cycle de destruction créatrice intense qui ravage l’ancien modèle sur son passage.

Ici je partage avec vous mes réflexions pour investir, protéger son patrimoine et entreprendre.

PS : Il paraît que je suis un rêveur invétéré avec deux mains vertes , et vous ?

 
PS2 : Vous pouvez me retrouver sur Facebook ou je poste en exclusivité pour ceux qui me suivent une image commentées de temps en temps  ou bien poser une question ici :

sanchez.tim @ yahoo.com

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
conquerirlabourse

L’OR commence à m’intéresser après avoir été massacré pendant 3 ans

Audience de l'article : 1307 lectures
Votez pour cet article
(0 Votes) - Note : 0.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Les récentes turbulences géopolitiques ont engendré un vrai rush, «fly to safety» de la part des investisseurs.

L'actif refuge par excellence qui a bien profité de la peur ambiante c’est l’OR.

L’OR caracole en tête, casse les 1350$ et pulvérise un record vieux de presque deux ans.

Certains analystes «réputés» sont convaincus que les gains de l’OR cette année ont été nourris part un mouvement bien plus ample que le Brexit peut laisser imaginer.




Et que cette tendance qui se concrétise, va s’accélérer sous nos yeux notamment parce que le Brexit n’est peut être que le début d’une longue période de bouleversements politiques.

C’est un fait dans lequel je suis convaincu, bien que, je voyais les choses un peu plus tard, vers 2018-2020. ( je pensais que les évènements resteraient relativement calme jusqu'au élections US et Française).

Nous verrons bien l’évolution de la situation géopolitique, l’incertitude qu’elle comporte.





Parfois ça part fort et retombe comme un soufflet pour être de nouveau alimenté et se concrétiser davantage dans le réel des mois ou des années plus tard.

Cependant, étant donné qu’il n’y a pas de «chronomètre» officiel à la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne et que même une fois les négociations commencées.

Cela va alimenter une longue chaîne d’incertitudes qui peut durer longtemps, car la symbolique et les enjeux derrière sont lourds et puissants: la zone euro est-elle viable? Va-t-elle se démanteler ou se renforcer? Peut-on «réussir» sa sortie de l’UE?

Sans oublier les élections présidentielles américaines en novembre qui ont historiquement toujours crées beaucoup de volatilité sur les marchés.

Tant d’éléments qui plaident en faveur d’un marché haussier sur l'’OR mais restons vigilant.

gold-513062 640





L’incertitude est une chose, la réponse des banques centrales aux nouvelles conditions économiques en est une autre.

Et la réponse que donneront la FED, BCE et la BOE posera la chape de béton, droite ou bancale, sur lequel va reposer notre futur à tous.




Dans ces conditions, il y a une forte probabilité que la BCE, BOE et peut-être (moins sur), la FED assouplissent de nouveau la politique monétaire avec une petite lichette supplémentaire de dizaines de milliards imprimées par ci par là, histoire de prouver que le métier d’éditeur de monnaie est un métier d’avenir.

Plus sérieusement, un nouveau QE, quelque soit le visage qu’il prendra, sera bullish pour l’OR.

Ce qui accentuera au passage la guerre des monnaies avec encore des dévaluations à venir.





Pour conclure, plus le prix de l’or est haut, 1300 USD est un bon prix qui rend de nouveau rentable l’exploration de nouvelles mines qui demande de lourd investissement provoquant par effet de ricochet une offre plus abondante alors que jusqu’ici avec une once d’or qui oscillait entre 1100 et 1250 , le secteur tourne au ralentit , seul les projets les plus rentables et facile d’accès sont restés ouverts.

De nombreuses minières ont fait faillite, en gros c’est un bas de cycle qui est déjà en train de se retourner de ce que côté là (le cycle et la valorisation des minières).

Dans un autre registre et suite à une demande reçu par email , j'ai écris un cas pratique de sélection d'une société décotée ( qui l'est encore ) ici : http://www.objectifeco.com/bourse/analyse-fondamentale/approche-valeur/analyse-d-une-societe-decotee-cas-pratique.html

Poster un commentaire