Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Tim Sanchez

Tim Sanchez

 
Si j’avais un rêve un peu fou ça serait de fédérer une communauté qui rêve davantage de vaincre les difficultés et pas seulement de leurs survivre.


Si j’avais la main verte, j’aiderais les autres à cultiver une pensée libre: créatrice de valeur, définitivement tournée vers la réalisation de l’excellence.

Mes convictions :

1-La vie d’un être humain est trop courte pour qu’il demeure l’esclave de sa vieille habitude de ne penser que dans une seule direction.

2-Il n’y a pas « de bon moment » pour se lancer, s’améliorer et avancer vers la liberté financière et d’être.

3-La clef n’est pas la motivation ou les conditions mais l’information à laquelle on a accès.

Mes constats :

a-La « crise » a bousculé à peu près tout ce qui existe dans ce monde, à part la manière dont les hommes pensent : si vous voulez investir dans quelque chose de stable qui à survécu à l’épreuve des balles, voilà une piste intéressante.

b-Point de liberté individuelle en focalisant son temps et son énergie sur des problèmes collectifs : La crise, les impôts, les contraintes sociales sont des problèmes collectifs, les solutions individuelles enjambent ceux-ci.

c-Il est plus facile d’avancer dans la vie en tant qu’écho, seulement jusqu'à temps que l’autre joue une fausse note.

d-Le monde change à une vitesse hallucinante, ouvrant la voie à un cycle de destruction créatrice intense qui ravage l’ancien modèle sur son passage.

Ici je partage avec vous mes réflexions pour investir, protéger son patrimoine et entreprendre.

PS : Il paraît que je suis un rêveur invétéré avec deux mains vertes , et vous ?

 
PS2 : Vous pouvez me retrouver sur Facebook ou je poste en exclusivité pour ceux qui me suivent une image commentées de temps en temps  ou bien poser une question ici :

sanchez.tim @ yahoo.com

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
conquerirlabourse

Cours de l’Or : vers un changement de direction à moyen terme

Audience de l'article : 2097 lectures
Votez pour cet article
(2 Votes) - Note : 4.50
Partagez cet article avec vos connaissances
C’est impossible d’ouvrir un média du genre un site web ou un journal sans lire un avis, une news sur les « cours de l’or ».

Ou tout un tas « d’experts » pullulent pour nous donner une analyse bullish du métal jaune.


Analyse qui est toujours justifiée par des raisonnements macroéconomiques pleines de bon sens dans la forme.

Il peut s’agir par exemple de la politique monétaire ultra accomodante dans banques centrales qui est censée « détruire le dollar ».


Résultat : on observe un corner sur le dollar



La plupart de ces experts parlent « intelligemment », ils présentent bien, et utilisent tout un tas de jargon technique qui ne servent qu’à ébahir la masse en manque de sensationnel.

Il est vrai que Monsieur tout le monde qui juge par l’apparence pour évaluer la compétence prétendue de son interlocuteur peut tomber facilement dans le panneau.



Et l’expérience a montré qu’ils tombent dedans^^

Mais je vais vous poser une question fondamentale ?

Est-ce que la connaissance macroéconomique et son jargon permettent de déterminer le prochain mouvement directionnel des cours de l’Or ?

gold-bar-stuff




Le bon sens commun dirait que comme l’Or est une monnaie, ses fondamentaux sont macroéconomiques, donc qu’ils bougent en fonction de l’évolution de ses fondamentaux.

La vérité et la réalité du marché ont démontré que le mouvement court et moyen terme évolue davantage sur des stimulis émotionnels que sur des critères fondamentaux.

Comme le disait Graham « à court terme la bourse est une machine à voter, donc basé sur les émotions grégaires et à long terme une machine à peser, basé sur les fondamentaux »



La subtilité de la chose, est que ces émotions grégaires se construisent elles-mêmes à partir de l’anticipation future de ces fondamentaux.

Si on retrace l’historique des recommandations, cela fait 6 ans depuis le top 2011 que quasiment tout le monde était constamment bullish sur l’Or recommandant l’achat pendant les 70% de déclin en basant leurs justifications sur le système bancaire en faillite , le quantitative easing créateur d’hyper inflation et/ou la guerre à venir.



Certains medias US, las de la mollesse de l’Or à la hausse ont commencé à émettre l’idée que le métal jaune n’évoluait pas à court terme par rapport à ses fondamentaux.



Enfin, un discours sensé !

N’importe qui est un peu honnête par rapport aux marchés, reconnaîtra que la réaction de la bourse face aux QE3 a crée une réaction qui a pris à contrepied à peu près tout le monde…



Je dis à peu près tout le monde, car moi j’étais short depuis belles lurettes faisant des aller-retours sur tout les pics d’optimisme. ( à part en 2016 ou j'étais méfiant)

Mais les temps changent et le marché aussi, maintenant que l’on voie les médias proclamer que l’Or est mort après 4 ans de corrections et que le dollar est dans un bullish market d’anthopologie.



Mon analyse émotionnelle du marché montre que quand les médias commencent à prendre position massivement dans une direction , pretextant qu’il n’y croit plus et que maintenant il faut shorter le métal jaune , il faut commencer à songer à des achats.

Bien que je ne pense pas que le contexte prête encore à un retournement super bullish de l’Or , je ne vois cependant plus de marge de sécurité à la baisse non plus.

Même s’il se peut qu’il y ait encore un mouvement baissier d’envergure, la divergence des sentiments le rend très dangereux.

Poster un commentaire

2 commentaires