Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
promospeciale

Comment sécuriser son patrimoine grâce à l'or?

Audience de l'article : 1234 lectures
Un article qui remet en perspective la pertinence des analystes qui ont pignon sur rue, quant à leur capacité à prédire les cours.

https://www.munknee.com/2500-5000-10000-gold-price-forecasters-play-a-fools-game-as-these-148-fools-can-attest/

Pour les non-anglicistes, lors de la crise de 2008, 148 "experts" – excusez du peu - annonçaient une haute exponentielle des cours de l'or, avec leurs targets de cours au-delà de 2000 $, voire à quatre chiffres.


12 ans plus tard tous s'étaient terriblement trompés.

_________


Pourquoi?


Parce que tous tablaient sur une crise de la dette souveraine et/ou une crise bancaire.

Parce que personne ne pouvait « décemment » penser que les grandes banques centrales seraient autorisées à gonfler leur bilan et à créer virtuellement créer des économies de la taille de la Suisse à partir de rien...

C’est le cas typique d’analyse d’experts où « personne ne pouvait prévoir que…! ». Sauf que tu es justement censé être un expert, grand couillon.


_________


Nous sommes revenus à ce type d'analyse par les experts d’aujourd'hui (dont beaucoup sont ceux de 2008).

Comment les considérer ?

Tout dépend, de l’horizon de temps retenu



A)     Court terme à swing trading

Les prix sont dictés autour d’une tendance, par le jeu d’offre et de demande.

Les fondamentaux prétendument « objectifs » importent peu… ... sauf si gap créé par une news majeure.

L’analyse technique prévaut. Les avis d’experts ne sont utiles que pour voir comment ils pourraient renforcer une tendance par effet moutonnier. Mais ils sont secondaires.


Personnellement, je ne fais que du trading intraday, même si le trade s’inscrit sur un swing plus long. Je sors tous les soirs et rentre à nouveau le matin.

OK, je loupe de beaux gaps à l’ouverture et donc une grande partie de la tendance. Mais les gaps on se les mange aussi dans le mauvais sens.

Compter sur les gaps est jouer au casino; pas faire du trading avec une maîtrise du risque.


B)     Moyen ou long terme à trading « buy and hold » ou sécurisation de patrimoine.

Pour moi, faire du trading « buy and hold » dans le contexte actuel est du casino et pas du trading. Voir plus haut. Aucune maîtrise du risque possible.


Sécurisation de patrimoine :

Pour sécuriser un patrimoine avec de l’or, il n’y a que
  1. l’or physique ou bien
  2. des parts de minières,

Toute autre forme d’investissement dans l’or n’est pas une propriété directe. Juste un « droit à » accordé sur papier à un intermédiaire financier, qui pourra faire défaut et vous laisser sans rien.

Essayez de trouver une contrepartie pour vendre vos ETF (et surtout Warrants et autres daubes) en situation de volatilité extrême, voire de fermeture des marchés du sous-jacent et/ou de l'émetteur et/ou de votre broker. Good luck !

Notes importantes:
  • Pour l’or physique, il doit être détenu en propre, pas par un intermédiaire qui pourra vous spolier ou dont le statut légal pourrait changer et l’obliger à vendre contre votre gré.
  • Pour les minières, les actions doivent être logées sur des comptes-titres dans des pays respectant la propriété privée (ex : Allemagne ou Suisse), mais pas en France. En France, une banque a droit de vendre vos titres contre votre gré, si elle est en situation de faillite. Sidérant mais vrai.

Pour sécuriser un patrimoine, on cherche un hedge (une assurance) et non plus un gain. C’est très différent.

Le raisonnement est :

  • Si tout continue « business as usual », l’or sera une ligne de portefeuille en plus comme un autre.

Trois scenarii:
  1. Variations faibles à no big deal
  2. Hausse forte, sans effondrement des autres actifs à C’est tout bon.
  3. Baisse forte (ex -50%):
    1. L’idée de base est qu’une baisse forte de l’or signifierait des tensions apaisées sur l’économie et j’aurai fait des gains ailleurs. à Hedge inversé
    2. Si cette idée est fausse à I’m fucked.

  • Si l’économie entre en crise sévère avec chute des autres actifs, l’histoire a montré que l’or est une réserve de valeur.
Depuis 2000 ans, il faut à peu près la même quantité d’or pour mettre un toit au-dessus de sa tête et manger.

Si l’or passe de 30 unités de comptes à 120, je sécurise 100 unités de comptes d’autres actifs, qui ne vaudraient plus que 10.

Et en plus, je peux jouer sur l’unité de compte : le prix de référence de l’or physique est en USD. Pour les minières, ce pourra être d’autres devises (ex : CAD).



Pour sécuriser un patrimoine, il faut définir un scénario de baisse sur les autres actifs et allouer la part correspondante de son patrimoine. Mais ne pas aller au-delà. Après c’est de nouveau du trading « buy and hold ».



Comment déterminer son scénario ?

Les cours de long terme sont orientés par les gros faiseurs.

Il faut donc répondre à deux questions:
  • Qui peuvent être ces grands acteurs ?
  • Pourquoi les grands acteurs investiraient sur l’or? (Même une faible allocation ferait partir l’or au plafond, du fait des montants en jeu et de la quantité finie du métal.)

Qui peuvent être ces grands acteurs ?
  • Les états
  • Les institutions financières.

Les états vont se positionner sur le long terme, régulièrement, pour ne pas éveiller de peurs sur la situation économique. Ce n’est pas de nature à créer un marché explosif. Au contraire, ils ont plutôt intérêt à manipuler le marché à la baisse ou à la stabilité.

Ne restent donc que les grandes institutions financières qui pourraient faire décaler les cours.



Pourquoi les institutions financières feraient-elles cela ?

Parce que la partie de Ponzi des banques centrales toucherait à sa fin.

Est-ce le moment ?

Cela ne semble pas être le cas. Les banques centrales veulent injecter des milliers de milliards d’euros face à la crise du COVID.


Pourrais-je le savoir à temps, moi pauvre gueux ?

Vraisemblablement pas.

Avant que cela ne devienne évident pour le bon peuple, des mesures seront prises pour que les gueux ne puissent pas monter sur les chaloupes du Titanic.


Conclusion:

Je fais quoi alors, Karl ?

Mettre en place la stratégie de hedge grâce à l'or (ou à l'argent) sur chaque descente à la cave. Même si ce n’est pas la dernière descente.

Encore une fois, je suis dans une stratégie de hedge, pour ne pas trop perdre, mais, en tant que petit poisson, je vais perdre mais, je fais tout pour, juste le bout d’une nageoire.
Poster un commentaire

2 commentaires