Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
promospeciale

Jeu boursier ou annonce d'une crise sur le blé et le riz ?

Audience de l'article : 1279 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction
Des nouvelles de plus en plus inquiétantes sur le blé et le riz.


Le 16/04/2020
https://www.france24.com/fr/20200416-blé-riz-maïs-le-covid-19-accentue-les-tensions-sur-le-marché-des-céréales

Le 26/04/2020:
Le ministère russe de l’Agriculture a annoncé le 26 avril 2020 qu’il suspendait ses exportations de la plupart des céréales notamment blé, seigle, orge et maïs jusqu’au 1er juillet. En effet, plus grand exportateur de blé au monde, le pays a atteint les limites de son quota auto-imposé sur les exportations de céréales deux mois avant la date prévue.


Depuis quand un vendeur refuse de vendre?
  • Soit la Russie organise la pénurie, pour faire monter les cours,
  • Soit la décision est stratégique et dépasse l'économie.
Si c'est juste un coup bouriser, pourquoi avoir annoncé une date de reprise au 1er Jullet, et laisser ainsi les acheteurs s'organiser pour attendre?


Pendant ce temps, la France exporte à plein régime
https://www.terre-net.fr/marche-agricole/actualite-marche-agricole/article/exportations-et-marche-interieur-sont-jean-qui-rit-et-jean-qui-pleure-1395-168304.html

  • Soit nous avons des stocks et tant mieux pour nos céréaliers.
  • Soit nous jouons avec le feu.

Compte-tenu des dernières déclarations de la patronne de la FNSEA, je vous laisse choisir l'option.
https://www.usinenouvelle.com/article/covid-19-la-france-n-a-pas-de-stocks-alimentaires-strategiques-previent-christiane-lambert-la-patronne-de-la-fnsea.N940176


Et pendant ce temps-là, les shadocks pompaient, pompaient...


Poster un commentaire

1 Commentaire