Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne ! 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.


MON COMPTE TWITTER est ici 


ME RENCONTRER A PANAMA CITY (Sommet mensuel TRADER INVESTISSEUR ENTREPRENEUR)
>>> Les infos sont ici



Inscription à ma newsletter BOURSE / INVESTIR / PRODUCTIVITE 
(2 emails par mois)

==> C'est ici

Charles-Dereeper

charlesjungle
NOUVEAUTE 2017


Suivez mes "conneries" et ma life sur INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit
User compte 2  = charlesbkkcr

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

Conquérir la bourse

Faire l'apologie des traders qui affament le monde

Audience de l'article : 3356 lectures
Nombre de commentaires : 15 réactions
Dans ma boite email ce matin :
 
Dereeper, je ne sais pas comment vous écrire calmement. Comment pouvez vous faire l'apologie du trading ou des traders sur votre site sans ressentir aucune honte devant ces gens qui affament le monde pour gagner des millions sur leur dos en spéculant dans les matières premières ?
 
je passe le reste du blabla pas très charmant.
 
Je vais répondre spécifiquement sur ce point qui est important.
 
En tant qu'adulte, notre job de tous les jours consistent à définir l'idée qu'on se fait de la réalité. La réalité change chaque jour, ce qui rend le boulot permanent et perpétuel. Surtout, il oblige à se remettre en cause, il oblige à sacrifier parfois avec douleur des lubies ou des idées auxquelles nous tenons. Bien souvent, les adultes occidentaux préfèrent lutter et dépenser beaucoup d'énergie à défendre une représentation erronée de la réalité, plutôt qu'à la modifier au vu des informations contradictoires récentes qu'ils ont reçu.
 
Dans ce cadre, depuis 2007, nous avons reçu tous, nous occidentaux de base, l'information que les gouvernements occidentaux étaient totalement corrompus, aux mains des oligarchies financières. Nous avons aussi reçu comme image que des Etats jouaient un jeu trouble très éloigné de l'intérêt collectif. Grosso modo, les Etats aujourd'hui sont là pour assurer le bien être d'une caste dominante qui quand elle se trompe, fait payer aux habitants ses erreurs (c'est d'ailleurs ce qu'est en train de faire François Hollande avec les français, puisqu'il perpétue la forme d'un modèle négatif depuis 30 ans financièrement et qu'il solutionne en augmentant les impôts sans toucher à la forme du modèle de l'autre côté. Donc le problème subsiste et l'erreur est réglée par les masses).
 
La plus grave crise des matières premières alimentaires a été celle du riz en 2008 quand les cours ont explosé à la hausse. Le riz concerne 4 à 5 milliards d'humains sur terre qui dépendent directement de cette céréale pour vivre. Quand on enquête sur ce qui s'est passé, on découvre que la Thaïlande (un état) exportateur numéro 1 mondial dans le monde, a stoppé ses exportations pendant plusieurs mois, pendant que l'un des plus gros importateurs mondial de riz, les Philippines (un état) ont lancé une offre d'achat au même moment d'un énorme montant, pour pouvoir toucher des commissions occultes.
 
On a beau cherché dans cette affaire : partout, nous retombons sur la responsabilité d'Etats, pas de financiers.

Je comprend que pour beaucoup de français biberonnés à l'idée grandiose d'un Etat tout puissant qui fait le bien, garde fou du capitalisme sauvage, il soit très important d'avoir un ennemi autre, en l'occurence, les traders. Mais dans la réalité, la plupart des mouvements sur les matières premières agricoles vitales, sont générés par les erreurs des Etats, non des traders.
 
Aujourd'hui, les cours du maïs explosent. Le maïs sert à produire les protéines animales. Il se trouve que les USA sont l'exportateur numéro 1 mondial. Ils ont détourné jusqu'à un tiers de leur exportation pour produire des carburants. Les traders ont une énième fois rien à voir avec la cause des problèmes agricoles qui affament le monde...
 
Ma réponse est donc : vous pouvez manipuler votre représentation du monde pour la faire correspondre à votre doctrine. Mais à ma connaissance, je cherche à faire l'apologie des erreurs des vrais responsables sur Objectifeco.com. Les banquiers ont foutu un énorme bazar dans pleins de domaines, mais dans celui de la faim, je crois sincèrement que les Etats font largement pires... Or, à la base, la faim est ce qui peut provoquer des soulèvements populaires majeurs, mais la coopération entre Etats à l'échelle de la planète n'est pas efficace.

La raison d'Etat passe avant la faim du voisin. C'est le message qui échappe à beaucoup !

A titre personnel, je pense que tant que nous mettrons des ânes à la tête des fonctions publiques, on obtiendra des résultats en conséquence. J'aime bien le système de gouverneur des Etats aux USA qui est assez ouvert au niveau des profils. Même Terminator, non américain de naissance, a pu accéder à ce poste de responsabilité en Californie (une région classée dans les dix premières mondiales en terme de PIB). Maintenant, la gestion collective est un job vital qui devrait offrir une rémunération en conséquence. Ce n'est pas en payant des fonctionnaires et des politiciens 10.000 euros par mois qu'on va attirer des bons (à ce tarif, seuls les médiocres et les peureux sont intéressés). Les bons éléments, productifs, performants, stratèges qui comprennent le monde économique, cela coûte cher, bien plus cher que ce que les administrations du monde entier sont prêtes à payer. Nous devons donc tous assumer la médiocrité des gens qui gouvernent... Nous sommes tous responsables de ce système inefficace.
 
Charles Dereeper
lead-enrichir-25000
Poster un commentaire

15 commentaires

  • Lien vers le commentaire alex6 mardi, 09 octobre 2012 04:42 Posté par alex6

    @zoulou2:
    Un gros salaire/avantages etc... reduit le ratio gain/risque de l'option corruption, le gain espere etant plus faible que le gain deja garanti par le salaire. Bref, ca vaut moins le coup de tricher.

  • Lien vers le commentaire zoulou2 mardi, 09 octobre 2012 01:29 Posté par zoulou2

    Un gros salaire n'empeche pas la corruption corporatiste, ils sortent tous de la meme ecole: l' ENA


  • Lien vers le commentaire alex6 lundi, 08 octobre 2012 21:32 Posté par alex6

    Tout a fait d'accord avec Charles pour le coup, les hauts salaires attirent les competences et surtout reduit la tentation de la corruption, ou alors il faudra m'expliquer pourquoi les grands groupes payent aussi cher leurs CEO (la  reponse "parcequ'ils sont de vilains capitalistes" tombant dans la categorie face palm)
    La mediocrite des politiques est directement liee aux faibles salaires (relativement au degre d'etude et d'investissement personnel) et la tentation de la corruption y joue un role fondamental.
    Ce qu'il faudrait, dans un monde un peu moins imparfait, c'est payer plus les politiques mais considerablement reduire leur nombre. Il n'y a pas pire personne qu'un petit fonctionnaire mal paye dans une administration ou il n'a strictement aucune utilite et va chercher a s'en inventer une aux depends des autres.

  • Lien vers le commentaire Charles Dereeper lundi, 08 octobre 2012 04:22 Posté par Charles DEREEPER

    Le problème n'est pas d'etre payé pour faire le boulot. le probleme est d'etre payé pour refuser la corruption et aussi d'etre payé pour accéder au boulot en question, car l'accès coute cher, plusieurs dizaines de millions d'euros.

  • Lien vers le commentaire zoulou2 lundi, 08 octobre 2012 00:43 Posté par zoulou2

    Je ne suis pas d'accord avec le dernier paragraphe, donner un haut salaire n'est pas le garant d'un bon résultat.

    Moi je le fait gratos le job, pas pour le pognon, mais pour le challenge, le défi, mes convictions.

    Ca s'appel le besoin d’être reconnu.

  • Lien vers le commentaire Charles Dereeper dimanche, 07 octobre 2012 18:09 Posté par Charles DEREEPER

    Payer un chef d'Etat 2 ou 3 millions d'euros par an au lieu de 200.000 euros et vous verrez apparaître de nombreux candidats qui en plus, ne chercheront pas à s'enrichir par la corruption.

    Helios, si l'argent n'était pas le nerf de la guerre, pourquoi alors la corruption des politiciens existe et est généralisée ? 

    en outre, le financement des campagnes reste une aberration. tout le monde sait qu'il y a besoin de dizaines de millions d'euros pour se lancer, qu'aucun parti n'a cet argent et qu'il faut forcément mettre en place des combines.

    Comment ne peut on pas dans ce sac de merde ne récolter que des médiocres ? Il faut etre pervers pour se lancer en politique dans ces conditions. combien de mecs purs et bons ont renoncé ? 

  • Lien vers le commentaire Helios dimanche, 07 octobre 2012 17:40 Posté par helios

    Il y a tout un tas de façons de voir le problème.
    Il n'y a pas que les états et les "traders". Il y a aussi les banques centrales, qui sont l'émanation d'on ne sait quoi. N'auraient-elles rien à voir dans l'explosion des prix des matières agricoles ?

    Quant aux états, il faut avant tout mettre en cause ceux des pays victimes de ces augmentations, qui n'ont rien fait pour mettre à l'abri leur population, en organisant la production nationale et des stocks, en ne mettant pas la subsistance de leur citoyens à la merci d'évènements extérieurs incontrolables. N'est-ce pas un des buts de l'état ?
     
    Quant à l'inefficacité de la "gestion collective" qui serait due à l'insuffisance des rémunérations des dirigeants, ça me laisse perplexe. Cela est significatif d'un mode de pensée qui donne à l'argent un rôle exorbitant, qui tout simplement contraire à ce qu'enseigne l'histoire. On a trop tendance à penser que notre époque est différente des autres. Je pense que c'est faux. Toujours c'est le politique qui a fixé les règles du jeu, et qui a fixé aussi dans la pratique (même si c'est contraire à la théorie) les droits de propriété, même si on ne s'en rend pas compte dans les périodes de prospérité. Et c'est un pouvoir bien plus grand que toutes les fortunes.

  • Lien vers le commentaire Pareto dimanche, 07 octobre 2012 16:50 Posté par pareto

    On retrouve ses articles à de nombreux endroits, là par exemple :
    http://www.jewishworldreview.com/cols/sowell1.asp

    Vos remarques dans votre dernier paragraphe me faisait penser à son dernier article Cheap Politicians, le pourquoi de ma question :).

  • Lien vers le commentaire Charles Dereeper dimanche, 07 octobre 2012 16:43 Posté par Charles DEREEPER

    jamais entendu parler de ce thomas sowell. je vais faire une recherche google.

  • Lien vers le commentaire Pareto dimanche, 07 octobre 2012 16:33 Posté par pareto

    Bonjour, 
    Ne seriez vous pas un lecteur de Thomas Sowell par hasard?